Victor Hugo | hugo et ses contemporains

Hugo et ses contemporains

Estimé par certains et critiqué par d'autres, Victor Hugo reste une figure de référence de son siècle[223].

Temps des rivaux

Admirateur de Chateaubriand à qui il dédie plusieurs odes[224], il se détache peu à peu de son ancien maître qui lui reproche une littérature subversive[225]. Il entretient des relations d'estime et d'admiration mutuelles avec Balzac (un peu de méfiance, l'ego des grands créateurs y pourvoit), Nerval[217] et Vigny[226] et des relations d'amitié avec Dumas, son compagnon de romantisme, qui dureront, avec beaucoup de hauts et quelques bas, toute la vie[227]. La rivalité est plus exacerbée avec Lamartine, auquel Hugo ne cesse de proclamer son admiration, mais ne lui concède plus, le succès venant, de réelle prééminence artistique[228] et avec Musset qui lui reproche ses artifices et son engagement politique[229].

Il détient en Barbey d'Aurevilly[230], Gustave Planche[231], et Sainte-Beuve à partir de 1835[232], des adversaires tenaces et constants. Ainsi, Sainte-Beuve écrit dans ses carnets tenus entre 1834 et 1847 : « Hugo ne se corrigera jamais. […] Il pourra donner ainsi trente autres volumes, jusqu’à 80 ans […], mais il ne prouvera que sa fécondité et sa force récidivante. […] Sa poésie me fait plus que jamais l’effet d’une plante grasse, dont les fleurs d’une admirable couleur pourpre n’ont pas d’odeur, ou en ont une funeste »[233]. Dans Mes poisons, il concède que « Victor Hugo est un homme qui a des facultés extraordinaires et disproportionnées » et lui reconnaît cette qualité suprême : « Ce qu’il invente de faux et même d’absurde, il le fait être et paraître à tous les yeux »[234]. Les frères Goncourt restent des lecteurs très critiques[235] et George Sand une commentatrice très perspicace[236]. Mais il possède en Théophile Gautier un admirateur inconditionnel[237] que Victor Hugo soutiendra jusqu'à sa mort[238].

Les relations sont plus conflictuelles avec les admirateurs de la première heure, que Victor Hugo déçoit parfois par la suite et qui alternent éloges et critiques. Ainsi, le Baudelaire de 1859 s’exclame : « Nos voisins disent : Shakspeare [sic] et Goethe ! nous pouvons leur répondre : Victor Hugo et Théophile Gautier ! » tandis que celui de 1862 se montre publiquement dithyrambique sur les Misérables, mais confie dans le même temps à sa mère qu’il trouve ce livre « immonde et inepte »[239]. Gustave Flaubert avoue à George Sand que « la philosophie d’Hugo lui semble toujours vague » mais il admirait le génie littéraire[240]. Le 15 juillet 1853, il lui écrivait : « Monsieur, vous avez été dans ma vie une obsession charmante, un long amour. »[241] Il est à noter que Victor Hugo apporta son soutien à Flaubert lors du procès pour outrage aux bonnes mœurs qui lui fut intenté après la publication de Madame Bovary et lui écrivit en avril 1857 : « Vous êtes un de ces hauts sommets que tous les coups frappent, mais qu’aucun n’abat »[242]. D'autres revendiquent leur filiation avec Victor Hugo tout en empruntant des voies qui leur sont propres, se détachant même du romantisme : Théodore de Banville[243] ; Leconte de Lisle[244], qui aurait dit, selon des propos rapportés à Hugo : « Victor Hugo est bête comme l'Himalaya »[245] ; Mallarmé[246] et Verlaine. Ce dernier ne cachait pas son admiration pour Hugo qu'il alla voir à Bruxelles et qui l'invita à dîner. En juillet 1890, il écrit : « […] Quelle grande figure et qu’avec tous ses défauts, c’est encore, avec Lamartine incomparablement plus poète certes, mais infiniment moins artiste, le Maître ! »[247].

L'étiquette d'auteur engagé que lui vaut son exil participe à sa notoriété, mais lui aliène l'estime de poètes comme Baudelaire[z], et provoque sa rupture avec Vigny, fidèle à l'empereur[248].

Parmi les artistes, on retiendra l'avis de Delacroix qui porte le même regard critique sur « les Berlioz, les Hugo, tous ces réformateurs prétendus ». Selon lui, « le style d’Hugo […] n’a jamais approché de cent lieues de la vérité et de la simplicité »[249].

Chez les auteurs étrangers, on ne peut oublier Heinrich Heine qui comparait Hugo à un bossu : « Je n’ai pas seulement en vue la manie de M. Victor Hugo de charger, dans ses romans et ses drames, le dos de ses héros principaux d’une bosse matérielle, mais je veux surtout insinuer ici qu’il est lui-même affligé d’une bosse morale qu’il porte dans l’esprit ». Quant à sa pièce Les Burgraves, il la qualifie d’« ouvrage indigeste », de « choucroute versifiée », ajoutant que cette « œuvre ne témoigne ni d’abondance d’imagination, ni d’harmonie, ni d’enthousiasme, ni de liberté de pensée ; elle ne renferme aucune étincelle de génie, au contraire il n’y a que de l’afféterie peu naturelle et de la déclamation bigarrée »[250].

Victor Hugo par Auguste Rodin.
Marbre de Victor Hugo par Auguste Rodin, au Musée Rodin.

Statue du commandeur

Quand il retourne en France après l'exil, il est considéré comme le grand auteur qui a traversé le siècle et comme un défenseur de la république[251]. Les monarchistes ne pardonnent pas facilement à celui qui a trahi son milieu et si les républicains les plus à gauche doutent de sa conversion, il devient cependant un enjeu politique, adulé par la gauche républicaine qui organise pour l'anniversaire de ses 79 ans, une grande fête populaire[252]. Les jeunes poètes continuent de lui envoyer leurs vers – tandis que d'autres se montrent volontiers irrévérencieux.

« Hugo : l'Homme apocalyptique,
L'Homme-Ceci-tûra-cela,
Meurt, gardenational épique ;
Il n'en reste qu'un – celui-là »

— Tristan Corbière, « Un jeune qui s'en va », Les Amours jaunes (1873)

Ce culte hugolien exaspère ses pairs. Paul Lafargue écrit en 1885 son pamphlet La légende de Victor Hugo et Zola s'exclame :

« Victor Hugo est devenu une religion en littérature, une sorte de police pour le maintien du bon ordre […]. Être passé à l'état de religion nécessaire, quelle terrible fin pour le poète révolutionnaire de 1830[253]. »

Other Languages
Afrikaans: Victor Hugo
Alemannisch: Victor Hugo
aragonés: Victor Hugo
العربية: فكتور هوغو
asturianu: Victor Hugo
Aymar aru: Victor Hugo
azərbaycanca: Viktor Hüqo
تۆرکجه: ویکتور هوقو
башҡортса: Виктор Гюго
Boarisch: Victor Hugo
žemaitėška: Victor Hugo
беларуская: Віктор Гюго
беларуская (тарашкевіца)‎: Віктор Юго
български: Виктор Юго
Bislama: Victor Hugo
brezhoneg: Victor Hugo
bosanski: Victor Hugo
буряад: Виктор Гюго
català: Victor Hugo
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Victor Hugo
нохчийн: Гюго, Виктор
čeština: Victor Hugo
Чӑвашла: Виктор Гюго
Cymraeg: Victor Hugo
Deutsch: Victor Hugo
Zazaki: Victor Hugo
Ελληνικά: Βίκτωρ Ουγκώ
English: Victor Hugo
Esperanto: Victor Hugo
español: Victor Hugo
euskara: Victor Hugo
estremeñu: Victor Hugo
føroyskt: Victor Hugo
Gaeilge: Victor Hugo
贛語: 雨果
Gàidhlig: Victor Hugo
galego: Victor Hugo
Avañe'ẽ: Victor Hugo
客家語/Hak-kâ-ngî: Victor Hugo
Fiji Hindi: Victor Hugo
hrvatski: Victor Hugo
Kreyòl ayisyen: Victor Hugo
magyar: Victor Hugo
interlingua: Victor Hugo
Bahasa Indonesia: Victor Hugo
Interlingue: Victor Hugo
Ilokano: Victor Hugo
íslenska: Victor Hugo
italiano: Victor Hugo
la .lojban.: viktor.ugos
ქართული: ვიქტორ ჰიუგო
Qaraqalpaqsha: Victor Hugo
Taqbaylit: Victor Hugo
Адыгэбзэ: Виктор Гюго
Kabɩyɛ: Victor Hugo
қазақша: Виктор Гюго
한국어: 빅토르 위고
kurdî: Victor Hugo
Latina: Victor Hugo
Lëtzebuergesch: Victor Hugo
Lingua Franca Nova: Victor Hugo
Limburgs: Victor Hugo
لۊری شومالی: ڤیکتور ھوگو
lietuvių: Victor Hugo
latviešu: Viktors Igo
Malagasy: Victor Hugo
олык марий: Виктор Гюго
Baso Minangkabau: Victor Hugo
македонски: Виктор Иго
монгол: Виктор Гюго
Bahasa Melayu: Victor Hugo
Mirandés: Victor Hugo
မြန်မာဘာသာ: ဗစ်တာဟူးဂိုး
مازِرونی: ویکتور هوگو
Nāhuatl: Victor Hugo
Nederlands: Victor Hugo
norsk nynorsk: Victor Hugo
Nouormand: Victor Hugo
occitan: Victor Hugo
Livvinkarjala: Victor Hugo
ਪੰਜਾਬੀ: ਵਿਕਤੋਰ ਊਗੋ
Kapampangan: Victor Hugo
Picard: Victor Hugo
polski: Victor Hugo
Piemontèis: Victor Hugo
پنجابی: وکٹر ہیوگو
português: Victor Hugo
Runa Simi: Victor Hugo
română: Victor Hugo
armãneashti: Victor Hugo
русский: Гюго, Виктор
русиньскый: Віктор Гюґо
संस्कृतम्: विक्टर ह्यूगो
саха тыла: Гюго Виктор
sicilianu: Victor Hugo
srpskohrvatski / српскохрватски: Victor Hugo
Simple English: Victor Hugo
slovenčina: Victor Hugo
slovenščina: Victor Hugo
српски / srpski: Виктор Иго
Seeltersk: Victor Hugo
svenska: Victor Hugo
Kiswahili: Victor Hugo
ślůnski: Victor Hugo
Türkmençe: Wiktor Gýugo
Tagalog: Victor Hugo
Türkçe: Victor Hugo
татарча/tatarça: Виктор Гюго
українська: Віктор Гюго
oʻzbekcha/ўзбекча: Victor Hugo
vèneto: Victor Hugo
vepsän kel’: Gügo Viktor
Tiếng Việt: Victor Hugo
Volapük: Victor Hugo
Winaray: Victor Hugo
მარგალური: ვიქტორ ჰიუგო
Yorùbá: Victor Hugo
Bân-lâm-gú: Victor Hugo
粵語: 雨果