Sound system | sound system français

Sound system français

Le sound system en France a commencé ses balbutiements au début des années 1980 dans les squats sur des chaines hi-fi et surtout grâce à l'équipe des DJs de Radio Ivre (Radio Irie). Les premiers gros sounds avec plus de 100 personnes ont été organisés vers 1982 à l'église des Panoyaux à Ménilmontant dans le 20e arrondissement de Paris avec Ras Gugus[2].

En France l'appellation sound system a longtemps désigné une équipe constituée de selectas et de chanteurs (en particulier dans le ragga/dancehall parisien) ; l'utilisation était impropre, et est maintenant consacrée à une équipe qui dispose de son propre matériel de diffusion (console, amplis, enceintes...)

La scène sound system française est, dans les années 2010, en pleine expansion, avec en chef de file des sound systems tels que Blackboard Jungle, Jah Wisdom, Legal Shot, Zion Gate,Soul Stereo, Jah Militant, Salomon Heritage (tous demandés à l'étranger et réalisant des tournées avec des chanteurs réputés internationalement), suivis par Lion Roots ou Chalice Sound. Des acteurs plus locaux, présents dans de nombreuses villes de France, sont également à l'origine de l'engouement du grand public pour ce type de soirée.[réf. nécessaire]

Les sound systems sont un argument de poids qui attire un public de plus en plus important dans les festivals, tels que le Dub Fest (2013) et le Dub Camp (2014), qui voient d'ailleurs le jour, regroupant scène française et internationale.

Une carte des sound systems français a été publiée en 2013 par le crew I-Leaf.

Other Languages
català: Sound system
čeština: Soundsystém
Nederlands: Sound system
polski: Sound system
svenska: Sound system
українська: Звукова система