Robert Vizet | synthèse des fonctions politiques

Synthèse des fonctions politiques

Mandats nationaux

Sénateur de l’Essonne

Robert Vizet fut sénateur de l’Essonne du au . Au Sénat, il était membre de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation, dont il fut secrétaire. Il exerça aussi la fonction de secrétaire du Sénat[10].

Député de la 4e circonscription de l’Essonne

Robert Vizet fut élu député de la quatrième circonscription du au [11], il retrouva ce poste du au [12].

Fonctions partisanes

Il militait activement à l’Union de la jeunesse républicaine de France en Seine-et-Oise. Il fut ensuite un des dirigeants nationaux d’une organisation de jeunesse, proche du PCF, les Vaillants et vaillantes. Au début des années 1950, il prenait des responsabilités au sein de la fédération de Seine-et-Oise du Parti communiste français, activités qu’il menait toujours durant toute la période de ses mandats électifs en Essonne. Membre de son conseil d'administration depuis 1996[13], il était de 2001[14] à 2012 trésorier[15] de l’association nationale Les Amis du journal l'Humanité, dont la présidente était Edmonde Charles-Roux.

Mandats locaux

Conseiller général du canton de Palaiseau

Robert Vizet fut conseiller général du canton de Palaiseau du , alors qu’il était encore une structure du département de Seine-et-Oise, au . À ce titre, il fut vice-président du Conseil général de l'Essonne de 1979 à 1982.

Maire de Palaiseau

Robert Vizet fut maire de Palaiseau du au puis à nouveau du à [16].

Autres mandats

En parallèle de ses fonctions électives, Robert Vizet fut longtemps président du syndicat d’aménagement hydraulique de la vallée de l’Yvette (SIAHVY).

Other Languages