Provinces de Chine | histoire

Histoire

Les dirigeants de la Chine mettent en place les 10 premières provinces sous la dynastie Yuan (1271-1368). Avec la dynastie Qing en 1644, le nombre de provinces passe à 18, toutes situées en Chine historique :

Chaque province possède un xunfu ( chinois : 巡撫, traduit par Gouverneur), un contrôleur politique sous l'autorité de l'empereur et un tidu ( chinois : 提督, traduit par Capitaine général), un gouverneur militaire. De plus, il y a un zongdu ( chinois : 總督), un inspecteur général militaire ou gouverneur général, pour deux ou trois provinces.

Les régions en dehors de la Chine historique ne sont pas divisées en provinces. Des dirigeants militaires ou des généraux supervisent la Mandchourie (constituée de Fengtian (maintenant Liaoning), Jilin, Heilongjiang) et le Mongolie, alors que des civils (dutong, chinois : 副都統) dirigent les ligues, une subdivision de la Mongolie. Les ambans ( chinois : 驻藏大臣) supervisent l'administration du Tibet.

En 1884, le Xinjiang devient une province. En 1907, Fengtian, Jilin et Heilongjiang constituent des provinces proprement dites. Taïwan devient une province en 1885, mais la Chine cède l'île au Japon en 1895. De ce fait, il ne reste que 22 provinces en Chine à la fin de la dynastie Qing.

La République de Chine, établie en 1912, instaure quatre nouvelles provinces en Mongolie-Intérieure et deux provinces dans le Tibet historique, menant au nombre de 28 provinces. Mais la Chine perd quatre provinces avec l'établissement de l'état pro-japonais du Mandchoukuo en Mandchourie. Après la défaite du Japon en 1945, la Chine ré-intègre 10 provinces en Mandchourie et assume le contrôle de Taïwan. De ce fait, la République de Chine compte en 1946 35 provinces. Bien que la République de Chine ne contrôle maintenant qu'une seule province et quelques îles d'une seconde province ( Fujian, elle continue à revendiquer formellement 35 provinces.

Liste des anciennes provinces

La République populaire de Chine a aboli beaucoup de provinces dans les années 1950 et en a converti un certain nombre en régions autonomes. Le Hainan devient une province séparée en 1988, apportant le nombre total de provinces sous le contrôle de la RPC à 22.

Other Languages
azərbaycanca: Çin əyalətləri
български: Провинции в КНР
Bahasa Indonesia: Daftar provinsi di Tiongkok
íslenska: Héruð Kína
македонски: Покраини во Кина
Bahasa Melayu: Wilayah di China
ਪੰਜਾਬੀ: ਚੀਨ ਦੇ ਸੂਬੇ
српски / srpski: Кинеске покрајине
Kiswahili: Majimbo ya China
українська: Провінції КНР
Tiếng Việt: Tỉnh (Trung Quốc)
中文: 中國省份
粵語: 省 (中國)