Porte Dauphine (métro de Paris) | services aux voyageurs

Services aux voyageurs

Accès

La station est célèbre pour l'un de ses accès, créé par Hector Guimard, inscrit au titre des monuments historiques par l'arrêté du [5] et entièrement restauré en octobre 1999 pour les célébrations du centenaire du métro de Paris[6]. Elle dispose au total de quatre bouches de métro :

  • l'accès 1 « Boulevard Lannes », constitué d'un escalier fixe divergeant en deux autres escaliers ornés pour chacun d'un candélabre Dervaux, débouchant sur la place du Paraguay au droit des nos 81 et 83 de l'avenue Foch ;
  • l'accès 2 « Avenue Foch », constitué d'un escalier fixe également agrémenté d'un mât Dervaux, se trouvant au nord du terre-plein impair de cette avenue ;
  • l'accès 3 « Boulevard de l'Amiral-Bruix », constitué d'un escalier fixe coiffé du seul édicule Guimard originel avec marquise de style Art nouveau, se situant face à la place des Généraux-de-Trentinian du côté pair de l'avenue Foch ;
  • l'accès 4 « Avenue Bugeaud », constitué d'un escalier fixe permettant uniquement la sortie et doté d'un entourage Guimard de facture plus modeste (également classé monument historique), débouchant à l'angle formé par cette avenue et la contre-allée impaire de l'avenue Foch, au droit du no 77 de cette dernière.

Quais

Porte Dauphine est une station de configuration particulière : elle est constituée de deux demi-stations divergentes encadrant une boucle de retournement très serrée, de trente mètres de rayon seulement, selon sa disposition d'origine « en raquette » qu'elle est la seule du réseau à avoir intégralement conservé. La demi-station d'arrivée, au nord, comporte deux voies centrales dont la plus au nord dessert un unique quai latéral, tandis que celle du sud, en impasse à l'ouest et dépourvue de quai, sert au garage des rames et longe des locaux techniques. La demi-station de départ est constituée de deux voies encadrant un quai en îlot, celle du nord, en impasse à l'ouest, servant également de garage. La voûte est elliptique dans les deux cas.

La station est également une des deux seules du réseau, avec Porte de Vincennes sur la ligne 1, à avoir préservé sa décoration d'origine en carreaux plats de couleur crème, laquelle fait partie des décorations expérimentales testées en 1900 avant que ne soit retenu, par la suite, le célèbre carreau blanc biseauté. Ce carrelage recouvre les piédroits, la voûte et les tympans, tandis que les débouchés des couloirs sont traités en carrelage blanc biseauté classique. L'éclairage est assuré par un bandeau-tube dans chaque demi-station. Les quais sont dépourvus de publicités et le nom de la station est inscrit sur des plaques émaillées, en lettres capitales ou en police de caractères Parisine selon les emplacements. Le quai d'embarquement dispose de bancs en lattes de bois peintes en rouge.

Intermodalité

La station est en correspondance, par la voie publique, avec la gare de l'avenue Foch située sur la ligne C du RER.

Elle est également desservie par la ligne PC du réseau de bus RATP.

Other Languages