Plan Vigipirate | niveaux d’alerte

Niveaux d’alerte

Nouvelle échelle à partir de décembre 2016

Depuis le 1er décembre 2016, le nouveau plan Vigipirate prévoit la création d'un système à trois niveaux de menace au lieu de deux précédemment[8].

Le premier niveau est globalement semblable à l'ancienne échelle avec une « posture permanente de sécurité » et implique la mise en place d’un socle d'une centaine de mesures de sécurité comme la vérification de pièces d'identité. Correspondant à une menace terroriste élevée ou très élevée, le deuxième niveau est renommé « sécurité renforcée/risque d'attentat » et permet de prendre des mesures comme la mise en place de filtrage et de fouilles parmi 216 mesures additionnelles. Enfin, le niveau « urgence attentat » correspond à une situation de crise quand les services de l’État estiment qu'un attentat à une forte probabilité d'être commis dans un bref délai ou juste après sa survenue si une réplique est possible. Cette mise à jour du plan Vigipirate envisage de nombreuses et nouvelles hypothèses telle une attaque chimique ou bactériologique, voiture-bélier, piraterie en mer, attaque dans un aéroport, attaques par drones ou cyberattaques et permettent notamment la fermeture de certaines routes et l'arrêt de transports publics[9],[4],[10]

Niveau d’alerte Symbole Signification Mesures prises
Vigilance
Vigipirate 2016.svg
Vigilance permanente face à une menace durablement élevée mais diffuse Ce niveau correspond à une posture permanente de sécurité, valable sur l’ensemble du territoire, au quotidien. Il implique la mise en place d'un socle de cent mesures (sur les plus de 300 que compte le «catalogue» de Vigipirate).
Sécurité renforcée
Risque attentat
Sécurité renforcée - Risque attentat Protection renforcée face à un niveau de menace élevé Ce niveau répond à une menace terroriste élevée, voire très élevée, concernant l’ensemble du territoire ou ciblant une zone géographique ou un secteur d’activité particulier. Ce niveau d’alerte n’a pas de limite de temps définie. Il prévoit le renforcement des mesures permanentes et l’activation de mesures additionnelles, comme des patrouilles supplémentaires, des filtrages ou des fouilles.
Urgence attentat Urgence attentat Protection renforcée face à une menace d’attaque terroriste documentée et imminente, ou à la suite immédiate d’un attentat Un état maximal de vigilance et de protection est déclenché sur l’ensemble du territoire national ou sur une zone géographique délimitée pour prévenir le risque de sur-attentat. Des mesures additionnelles et contraignantes peuvent être prises, comme la fermeture de certaines routes et de transports publics, l'arrêt du ramassage scolaire, et la diffusion d’informations et/ou conseils comportementaux via l’application téléphonique SAIP, les différents sites Internet institutionnels, la télévision ou encore la radio. Ces mesures peuvent être désactivées dès la fin de la gestion de crise.

Échelle en vigueur jusqu'au 30 novembre 2016

Depuis le 20 février 2014, le plan Vigipirate utilisait deux niveaux de vigilance. Ce code d’alerte s’appliquait uniquement sur le territoire national, et pas à l’étranger en raison de la diversité des situations entre les différents pays.

  • La vigilance correspond à la posture permanente de sécurité. Elle se traduit par la mise en œuvre d’une centaine de mesures permanentes.
  • L’alerte attentat s’applique soit si des projets d’action caractérisés sont connus des services de renseignement, soit si une ou plusieurs actions terroristes ont été commises sur le territoire national. Des mesures exceptionnelles et temporaires sont activées sur l’ensemble du territoire ou sur une zone géographique délimitée, et/ou sur certains secteurs d’activités.
Niveau d’alerte Symbole Signification Mesures prises
Vigilance Logo du plan Vigipirate Vigilance permanente face à une menace durablement élevée mais diffuse La vigilance correspond à la posture permanente de sécurité. Elle se traduit par la mise en œuvre de mesures permanentes d’intensité variable :
  • mesures d’inspection-filtrage ;
  • surveillance dans les transports ;
  • contrôle des accès aux bâtiments officiels ;
  • bonnes pratiques en matière de sécurité des systèmes d’information ;
  • respect des normes de sécurité dans le domaine sanitaire…

Pour faire face à une augmentation ponctuelle de la menace terroriste ou de certaines vulnérabilités, la vigilance peut être renforcée par la mise en œuvre de mesures additionnelles plus contraignantes, mais temporaires et ciblées sur une zone géographique ou dans un secteur d’activité donnés.

Alerte attentat Logo du plan Vigipirate - Alerte Attentat Protection renforcée face à une menace caractérisée L’alerte attentat s’applique soit si des projets d’action caractérisés sont connus des services de renseignement, soit si une ou plusieurs actions terroristes ont été commises sur le territoire national.

Des mesures exceptionnelles et temporaires sont activées sur l’ensemble du territoire ou sur une zone géographique délimitée, et/ou sur certains secteurs d’activités :

  • mise en alerte des unités d’intervention et des services spécialisés ;
  • activation des cellules de crise ;
  • renfort des contrôles et de la surveillance dans ou aux abords des sites sensibles ;
  • restrictions ciblées de la circulation ou du stationnement…

Niveaux d’alerte utilisés de 2003 à 2013

De 2003 à 2013, le plan Vigipirate a utilisé un code couleur à cinq niveaux différents.

Niveau d’alerte Couleur Signification Mesures prises
0 Blanc Absence d’indication de menace[11] « Posture permanente de sécurité située formellement hors du plan Vigipirate mais qui affirme la nécessité permanente de conduire un processus de planification et de mener des exercices interministériels pour préparer l’État à son plus haut niveau à la gestion d’une crise majeure »[11].
1 Jaune Menace imprécise[11]
Accentuer la vigilance[12]
« Accentuer la vigilance, face à des risques réels mais encore imprécis, par des mesures locales avec le minimum de perturbations dans l’activité normale, et se mettre en état de passer aux postures des niveaux orange et rouge dans un délai de quelques jours »[13].
2 Orange Menace plausible[11]
Prévenir une action terroriste[12]
« Prévenir le risque d’une action terroriste considérée comme plausible, fût-ce au prix de contraintes et de perturbations modérées dans l’activité normale, et se mettre en état de passer rapidement aux postures des niveaux rouge et écarlate »[13].
3 Rouge Menace hautement probable[11]
Prévenir des attentats graves[12]
« Prendre les mesures nécessaires pour prévenir le risque avéré d’un ou plusieurs attentats graves, comprenant certaines mesures de protection des institutions, et mettre en place les moyens de secours et de riposte appropriés, en acceptant les contraintes imposées à l’activité sociale et économique »[13].
4 Écarlate Menace certaine[11]
Prévenir des attentats majeurs[12]
« Prévenir le risque d’attentats majeurs, simultanés ou non, pouvant utiliser des modes opératoires différents et provoquer des effets dévastateurs, et mettre en place les moyens de secours et de riposte appropriés ; des mesures particulièrement contraignantes peuvent être mises en œuvre »[13]
« Protéger les institutions et assurer la continuité de l’action gouvernementale »
Other Languages
català: Vigipirate
dansk: Vigipirate
English: Vigipirate
español: Vigipirate
euskara: Vigipirate
italiano: Vigipirate
Nederlands: Vigipirate
русский: Вижипират