Osorkon Ier | règne

Règne

Bas-relief représentant Osorkon Ier provenant du grand temple de Bastet à Bubastis

Le récit de son règne est principalement connu par les inscriptions gravées en hiéroglyphes sur les murs des temples qu'il a fait construire. De ce que l'on sait, son règne a été l'un des plus longs et des plus pacifiques.

Son activité de bâtisseur est assez importante. On en trouve des traces à :

Osorkon épouse Maâtkarê, la fille de Psousennès Psousennès II reliant ainsi un peu plus la famille sheshonqide à la XXIe dynastie, puis Tashedkhonsou.

De ces unions il a quatre enfants : Iouwelot et Smendès Smendès III que le roi place tous deux au poste de grand prêtre d’Amon à Thèbes, Sheshonq Sheshonq II qu’il associe au trône comme corégent mais qui meurt quelques mois avant lui et Takélot Takélot Ier qui finalement lui succède.

Other Languages
български: Осоркон I
català: Osorkon I
Deutsch: Osorkon I.
English: Osorkon I
español: Osorkon I
italiano: Osorkon I
ქართული: ოსორკონ I
Mirandés: Osorkon I
Nederlands: Osorkon I
norsk: Osorkon I
polski: Osorkon I
português: Osorkon I
русский: Осоркон I
srpskohrvatski / српскохрватски: Osorkon I
Tagalog: Osorkon I
українська: Осоркон I
Tiếng Việt: Osorkon I
Yorùbá: Osorkon 1k