Monbazillac | politique et administration

Politique et administration

Rattachements administratifs

Dès 1790, la commune de Monbazillac a été rattachée au canton de Ribagnac qui dépendait du district de Bergerac jusqu'en 1795, date de suppression des districts. Lorsque ce canton est supprimé par la loi du 8 pluviôse an IX () portant sur la « réduction du nombre de justices de paix », la commune est rattachée au canton de Cunéges (devenu canton de Sigoulès en 1817) dépendant de l' arrondissement de Bergerac [2].

Intercommunalité

Fin 2001, Monbazillac intègre dès sa création la communauté de communes de Bergerac Pourpre. Celle-ci est dissoute au et remplacée au par la communauté d'agglomération bergeracoise. Celle-ci fusionne avec la communauté de communes des Coteaux de Sigoulès au pour former la nouvelle communauté d'agglomération bergeracoise.

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
1989 [3] (réélu en mars 2014 [4]) en cours Jean-Pierre Peyrebrune RPR, puis SE Retraité
Other Languages
ᨅᨔ ᨕᨘᨁᨗ: Monbazillac
català: Montbasalhac
Cebuano: Monbazillac
čeština: Monbazillac
Deutsch: Monbazillac
English: Monbazillac
español: Monbazillac
euskara: Monbazillac
magyar: Monbazillac
italiano: Monbazillac
қазақша: Монбазияк
Latina: Monbazillac
Lëtzebuergesch: Monbazillac (Gemeng)
Malagasy: Monbazillac
Bahasa Melayu: Monbazillac
Nederlands: Monbazillac
occitan: Mont Basalhac
polski: Monbazillac
Piemontèis: Monbazillac
português: Monbazillac
română: Monbazillac
русский: Монбазияк
slovenčina: Monbazillac
svenska: Monbazillac
українська: Монбазіяк
oʻzbekcha/ўзбекча: Monbazillac
Tiếng Việt: Monbazillac
Volapük: Monbazillac
Winaray: Monbazillac
Bân-lâm-gú: Monbazillac