Maryse Choisy | psychanalyse

Psychanalyse

Nourrissant des doutes sur ses origines, elle se rend à Vienne en 1925 pour consulter Freud.[2] Elle a un premier contact avec la psychanalyse en 1927, devenant brièvement la patiente de Freud qui aurait eu l'intuition qu'elle était une « enfant illégitime »[1]. Elle reprend après 1946 des séances d'analyse avec René Laforgue et Maurice Bouvet.

la revue Psyché (1946-1963)

Elle se consacre à la psychanalyse, qu'elle estime capable de contribuer durablement au bonheur du genre humain. Elle fondera à cette occasion la revue Psyché où de nombreux textes psychanalytiques seront publiés pour la première fois, notamment ceux de Pierre Bachelard, Juliette Favez-Boutonier, André Berge, Jacques Lacan, Françoise Dolto, René Laforgue et Georges Mauco[3].

On trouvera en note de bas de page[4] un exemple d'article de Psyché.

Après sa conversion au catholicisme, Maryse Choisy fonde, avec Leycester King, l'Association internationale de psychothérapie et de psychologie catholique, destinée à faciliter les relations entre l'Église catholique et la psychanalyse.

Other Languages
English: Maryse Choisy
euskara: Maryse Choisy