Illinois | histoire

Histoire

Article détaillé : Histoire de l'Illinois.

Passé précolombien

Monk's Mound, témoignage de la culture des bâtisseurs de tumulus, Illinois, États-Unis.

Cahokia fut le centre urbain de la culture du Mississippi et se trouvait sur le site actuel de Collinsville. Après la disparition de cette civilisation, les Amérindiens se sont rassemblées dans la confédération Illinois qui donna le nom de l'État. Les Illini ont souffert de l'expansion des Iroquois au e siècle.

Exploration européenne

Occupé par les Illinois que rencontrent les explorateurs français Jolliet et Marquette en 1673, ce « pays » est dépeint comme une terre d'abondance. Il est situé au cœur de l'Empire colonial français d'Amérique du Nord, à la charnière entre les territoires du Canada et de la Louisiane[3]. Pendant plusieurs décennies, la présence française s'y limite à l'activité des coureurs de bois d'origine franco-canadienne, qui s'installent parmi les Amérindiens, et à celle des missionnaires. Ils installent des forts, dont Fort Crèvecœur. Les prêtres du séminaire des Missions étrangères créent ainsi à Cahokia, en 1699, la mission de la Sainte-Famille, et les jésuites, actifs depuis 1689, fondent une mission à Kaskaskia en 1703.

Entre 1717 et 1720, au moment où la Compagnie d'Occident lance son mouvement de colonisation, le Pays des Illinois est officiellement rattaché à la Louisiane. L'espoir de trouver des mines d'or et d'argent contribue à l'engouement pour cette région. Le fort de Chartres est fondé en 1719 et dans les mois qui suivent naissent deux autres villages, Prairie du Rocher et Saint-Philippe. Un dernier établissement, Sainte-Geneviève, est créé autour de 1750. Le Pays des Illinois, où les colons, aidés d'esclaves noirs, cultivent le froment et le maïs, devient le grenier agricole de la Louisiane. Les envois de farine, mais aussi de lard, contribuent fortement à la subsistance des garnisons et des habitants de la basse vallée du Mississippi.

Avec le traité de Paris de 1763, la France cède l'Illinois à la Grande-Bretagne, qui, en conflit avec les Amérindiens, réserve le territoire pour ces derniers avec la Proclamation royale de 1763. Le 22 juin 1774, le parlement anglais vota l'Acte de Québec qui joignit l'Illinois à la province de Québec, sans pour autant autoriser sa colonisation. Cette interdiction de colonisation vers l'ouest est l'une des causes du mécontentement des colons américains qui provoquera la guerre d'indépendance américaine.

Rattachement aux États-Unis

Après la guerre d'indépendance des États-Unis, les États-Unis se tournent vers l'Ouest. Dans la région, le gouvernement choisit Chicago, en raison de sa position sur le lac Michigan, pour y établir une présence permanente. Fort Dearborn, sur la rive sud de la rivière Chicago, voit le jour en 1803 après la vente de la Louisiane par Napoléon Bonaparte, premier consul de la République française.

Le 3 décembre 1818, l'Illinois devient le 21e État admis dans l'Union. Il appartenait auparavant au Territoire du Nord-Ouest.

En 1848, le canal Illinois et Michigan s'ouvre à la circulation. Il relie les grands Lacs à la rivière Chicago et, de ce fait, au Mississippi et à La Nouvelle-Orléans. Le Chicago Board of Trade, l'une des grandes institutions financières de la ville, se charge du commerce des céréales, désormais acheminées vers les marchés de la côte est par le canal.

Les ouvriers qui ont bâti le canal s'attellent à la construction du chemin de fer. En 1850, le premier tronçon relie Chicago et Galena, dans l'Ouest de l'Illinois. La ville devient bientôt la plaque tournante du trafic ferroviaire américain.

La guerre civile profite à la ville, comme aux autres villes du Nord. La production d'acier et de machines-outils se développe. En 1865, les Union Stock Yards, regroupant les différents abattoirs de la ville, ouvre ses portes. Le réseau ferroviaire dont dispose Chicago et la mise au point de wagons réfrigérés permettant l'expédition de la viande à New York assurent le développement de ce secteur. Au début du XXe siècle, la ville de Chicago compte 2,1 millions d'habitants.

Other Languages
Acèh: Illinois
Afrikaans: Illinois
አማርኛ: ኢሊኖይ
aragonés: Illinois
Ænglisc: Illinois
العربية: إلينوي
ܐܪܡܝܐ: ܐܠܝܢܘܝ
مصرى: ايلينوى
asturianu: Illinois
Aymar aru: Illinois suyu
azərbaycanca: İllinoys
башҡортса: Иллинойс
Boarisch: Illinois
žemaitėška: Ėlėnuojos
Bikol Central: Illinois
беларуская: Ілінойс
беларуская (тарашкевіца)‎: Іліной
български: Илинойс
भोजपुरी: इलिनोइ
Bislama: Illinois
বাংলা: ইলিনয়
বিষ্ণুপ্রিয়া মণিপুরী: ইলিনয়স
brezhoneg: Illinois
bosanski: Illinois
буряад: Иллинойс
català: Illinois
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Illinois
нохчийн: Иллинойс
Cebuano: Illinois
کوردی: ئیلینۆی
corsu: Illinois
čeština: Illinois
Cymraeg: Illinois
dansk: Illinois
Deutsch: Illinois
Zazaki: Illinois
Ελληνικά: Ιλινόι
emiliàn e rumagnòl: Illinòis
English: Illinois
Esperanto: Ilinojso
español: Illinois
eesti: Illinois
euskara: Illinois
فارسی: ایلینوی
suomi: Illinois
føroyskt: Illinois
arpetan: Ilinouès
Nordfriisk: Illinois
Gaeilge: Illinois
Gagauz: İllinois
Gàidhlig: Illinois
galego: Illinois
Avañe'ẽ: Illinois
𐌲𐌿𐍄𐌹𐍃𐌺: 𐌹𐌻𐌻𐌹𐌽𐍅𐌰
Gaelg: Illinois
客家語/Hak-kâ-ngî: Illinois
Hawaiʻi: ‘Ilinoe
עברית: אילינוי
हिन्दी: इलिनॉय
Fiji Hindi: Illinois
hrvatski: Illinois
hornjoserbsce: Illinois
Kreyòl ayisyen: Ilinwa
magyar: Illinois
հայերեն: Իլինոյս
interlingua: Illinois
Bahasa Indonesia: Illinois
Interlingue: Illinois
Igbo: Ilinoi
Iñupiak: Illinois
Ilokano: Illinois
íslenska: Illinois
italiano: Illinois
ᐃᓄᒃᑎᑐᑦ/inuktitut: ᐄᓚᓄᐃᔅ
日本語: イリノイ州
Basa Jawa: Illinois
ქართული: ილინოისი
Taqbaylit: Illinois
Kabɩyɛ: Ilnuwaa
қазақша: Иллинойс
한국어: 일리노이주
kurdî: Illinois
kernowek: Illinois
Кыргызча: Иллинойс
Latina: Illinoesia
Ladino: Illinois
Lëtzebuergesch: Illinois
Lingua Franca Nova: Illinois
Limburgs: Illinois
Ligure: Illinois
lumbaart: Illinois
لۊری شومالی: ایلینوی
lietuvių: Ilinojus
latviešu: Ilinoisa
मैथिली: इलिनोइ
Malagasy: Illinois
олык марий: Иллинойс
Māori: Illinois
македонски: Илиноис
മലയാളം: ഇല്ലിനോയി
монгол: Иллиной
मराठी: इलिनॉय
кырык мары: Иллинойс (штат)
Bahasa Melayu: Illinois
مازِرونی: ایلینویز
Dorerin Naoero: Illinois
Plattdüütsch: Illinois
Nedersaksies: Illinois (stoat)
नेपाली: इलिनोइ
नेपाल भाषा: इलिनोइ
Nederlands: Illinois (staat)
norsk nynorsk: Illinois
norsk: Illinois
Novial: Illinois
occitan: Illinois
ਪੰਜਾਬੀ: ਇਲੀਨਾਏ
Pangasinan: Illinois
Kapampangan: Illinois
Papiamentu: Illinois
Deitsch: Illinois
पालि: इलिनोइ
polski: Illinois
Piemontèis: Illinois
پنجابی: الینوۓ
português: Ilinóis
Runa Simi: Illinois suyu
rumantsch: Illinois
română: Illinois
русский: Иллинойс
संस्कृतम्: इलेनॉइस्
саха тыла: Иллинойс
sardu: Illinois
sicilianu: Illinois
Scots: Illinois
davvisámegiella: Illinois
srpskohrvatski / српскохрватски: Illinois
සිංහල: ඉලනෝයි
Simple English: Illinois
slovenčina: Illinois
slovenščina: Illinois
Soomaaliga: Illinois
shqip: Illinois
српски / srpski: Илиноис
Seeltersk: Illinois
svenska: Illinois
Kiswahili: Illinois
ślůnski: Illinois
தமிழ்: இலினொய்
тоҷикӣ: Иллинойс
Tagalog: Illinois
Türkçe: Illinois
татарча/tatarça: Иллинойс (штат)
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: Illinoyiz Shitati
українська: Іллінойс
oʻzbekcha/ўзбекча: Illinoys
vèneto: Illinois
Tiếng Việt: Illinois
Volapük: Illinois
walon: Ilinwès
Winaray: Illinois
хальмг: Иллинойс
მარგალური: ილინოისი
ייִדיש: אילינוי
Yorùbá: Illinois
文言: 伊利諾州
Bân-lâm-gú: Illinois
粵語: 伊利諾州