Hauteroche (Jura) | culture locale et patrimoine

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Patrimoine civil

  • Le Château de Mirebel, ruiné, bâti dans le courant du XIIe siècle par les seigneurs de Vienne, démantelé par les troupes de Louis XI vers 1479 et achevé par celles de Henri IV en 1595. Actuellement, on y distingue très facilement un double site castral installé sur la même crête, et séparé l'un de l'autre par un grand fossé taillé dans le roc et les vestiges d'un bourg castral en contrebas de la crête portant les vestiges du premier château : soubassements de maisons effondrées, puits, murgers, terrassements divers..
  • Les abris en pierres sèches : comme une vingtaine de communes du Premier Plateau jurassien, Hauteroche comporte des guérites ménagées dans les murgers, murailles en pierre sèche délimitant des parcelles généralement éloignées du village, cultivées au XIXe siècle puis retournées à la friche ou à la forêt au XXe siècle. Leurs derniers utilisateurs furent des bergers villageois faisant paître des moutons dans les friches. Ils sont de petite taille, allant de 0,5 m2 à 6 m2 et tournent le dos au vent dominant soufflant du sud-ouest. Leur voûte est obtenue au moyen de deux encorbellements symétriquement opposés l'un à l'autre. Contre les parois latérales sont disposées des banquettes de pierre. Deux dates gravées dans la pierre ont été trouvées : 1820 et 1860[4].
  • Fermes (XVIIIe-XIXe s) et mairie-école (XIXe s) de Crançot, inscrites à l'IGPC depuis 1986[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12]


Patrimoine religieux

  • L’église Saint-André de Mirebel : la nef actuelle et le clocher datent de la fin de l’âge gothique, de même que le tableau au fond du chœur qui, quant à lui, pourrait remonter au XIIIe siècle, comme la petite chapelle en contrebas. Certains pensent que le clocher, placé sur le côté de la nef, est également plus ancien que celle-ci.
  • L'Église Sainte-Marie-Madeleine (XVIe s) de Crançot, inscrite à l'IGPC depuis 1986[13] et son presbytère (XIXe s), inscrit à l'IGPC depuis 1986[14].
  • L'Oratoire (XVIIIe s) de Crançot, inscrit à l'IGPC depuis 1986[15] ;
  • L'église Saint-Antoine de Granges-sur-Baume au toit couvert des lauzes.

Belvédères

  • Le belvédère de Granges-sur-Baume, accessible depuis le centre du village grâce à un chemin piéton, offre une vue magnifique sur le village de Baume-les-Messieurs.
  • Le belvédère du Crançot et sa vue sur la reculée de Baume-les-Messieurs.
  • Le belvédère Notre-Dame du Guet dit la Vierge à Mirebel. La statue de la Vierge est située sur une petite avancée rocheuse qui domine le village en contrebas. On peut y admirer la vue sur le Premier Plateau, la Combe d’Ain, le lac de Chalain, et sur les plateaux s’élevant vers les chaînes du Haut Jura.

Personnalités liées à la commune

Other Languages