Dynastie des Wodeyar | durant le raj britannique

Durant le Raj britannique

La bannière des Wodeyâr

Tipû Sâhib, alliés des Français, est défait par les Britanniques à Seringapatam en 1799 et la dynastie Wodeyâr est rétablie sur le trône en la personne de Mummadi Krishnarâja Wodeyâr III, le fils âgé de cinq ans du dernier mahârâja régnant. Une régence dirigée par le Dewan se met en place jusqu'en 1810, année où Krishnarâja monte effectivement sur le trône. Cependant, à partir de 1831, les régents britanniques vont avoir la charge effective du pouvoir et ceci durant cinquante ans, le pouvoir retournant dans les mains de la dynastie Wodeyâr en 1881, le Mysore devenant alors le premier état hindou en importance de l'empire des Indes.

Les princes, libérés des conflits permanents qui occupaient leur règne, se consacrent désormais au mécénat et Mysore devient un centre culturel important de Karnataka, permettant à un certain nombre de musiciens, d'auteurs et de peintres célèbres, comme Râja Ravi Varmâ, de s'épanouir. Le dernier prince de la dynastie Odeyâr est Jayachamorâjendra qui règne de 1940 jusqu'à l'indépendance de l'Inde.

Durant les soixante-dix années qui précèdent l'indépendance, Mysore est considéré comme un état modèle. Le mahârâja Sri Sri Jayachamorâjendra signe l'acte de réunion avec la république indienne le 9 août avec effet à partir du . Sa réputation est si bonne qu'il sert durant vingt ans comme gouverneur de Mysore puis de Madras.

Other Languages
गोंयची कोंकणी / Gõychi Konknni: वोडेयर राजघराणें
Bahasa Indonesia: Wangsa Wadiyar
日本語: オデヤ朝
ಕನ್ನಡ: ಒಡೆಯರ್
português: Dinastia Wodeyar
українська: Династія Вадіяр