Coteaux-de-saumur | vignoble

Vignoble

Vignoble des coteaux-de-saumur

Présentation

Ce vignoble, classé AOC depuis 1962 (dernier arrêté publié le ), s'étend sur 50 hectares dans 2 communes du département des Deux-Sèvres, 20 de Maine-et-Loire et 9 de la Vienne.

Encépagement

Le seul cépage utilisé est le chenin B.

Techniques culturales et réglementaires

Le chenin est récolté manuellement par tries successives.

Vinification

Cave de vinification

Les vins des coteaux de Saumur sont vinifiés en blanc moelleux à partir du chenin[9].

Ces vins blancs sont élaborés à partir de raisins qui possèdent, à la vendange, une très riche concentration en sucres. Après les vendanges le vin est obtenu par un pressurage lent, puis un débourbage afin de le clarifier. La fermentation alcoolique est thermorégulée et l'arrêt des fermentations se fait par sulfitage. Viennent ensuite le soutirage, puis une réfrigération pour obtenir une filtration[9].

Terroirs et vins

Ces vins vieillissent très bien en bouteille (jusqu'à 15 ans).

Structure du vignoble

Gastronomie

Coteaux-de-saumur et poisson de Loire au fenouil avec ses mini légumes croquants

Un coteau-de-saumur peut accompagner une tarte tatin au foie gras, une crème brûlée au foie gras, un feuilleté au foie gras, une tranche de foie gras poêlée, une mousse de saumon, un poulet à l'antillaise, un carré de porc au miel, un crumble aux pommes ou un gâteau bavarois[10].

Pour des recettes plus sophistiquées comme la brouillade de saumon fumé en coquilles, le sandre de Loire rôti, galipette, artichaut et huile de Cameline, le filet de bœuf façon Rossini, avec ses mini légumes croquants et sauce madère ou le pavé de maigre sur jeunes pousses d’épinards et son coulis de betteraves balsamique, ce vin de Saumur propose un mariage parfait[11]

Other Languages