Arize | géographie

Géographie

L'Arize et la route traversant la grotte du Mas d'Azil.
l'Arize en Ariège

Selon le Sandre, l'Arize porte dans sa partie amont les noms de ruisseau des Bers puis de rivière de Péguère[1]. Le ruisseau des Bers prend sa source vers 1 250 mètres d'altitude, dans les Pyrénées, en Ariège, sur les pentes nord du massif de l'Arize, à proximité du col de Péguère, en limite des communes de Sentenac-de-Sérou et d'Esplas-de-Sérou. Selon le Géoportail, la partie amont porte le nom de ruisseau des Bers. Après avoir reçu le ruisseau de Nogué sur sa droite, il prend le nom de rivière de Péguère, puis, quelques kilomètres plus en aval, celui d'Arize.

Prenant la direction du nord-est, elle arrose le village de Nescus. Elle oblique au nord-ouest et baigne le village de La Bastide-de-Sérou. Elle reçoit ensuite successivement le ruisseau d'Aujole en rive droite puis l'Artillac en rive gauche. Elle se dirige vers l'ouest et baigne Durban-sur-Arize. Elle bifurque ensuite vers le nord puis le nord-est. Elle s'enfonce alors à travers le massif du Plantaurel sur plus de 400 mètres dans la grotte du Mas-d'Azil puis traverse le bourg du Mas-d'Azil.

Au village de Sabarat, elle change à nouveau de direction et prend celle du nord-ouest. Elle arrose successivement Les Bordes-sur-Arize, et Campagne-sur-Arize, à sa confluence avec la Dourne. Elle reçoit ensuite le ruisseau de Montbrun au sud-est de Daumazan-sur-Arize qu'elle arrose. Elle conflue avec le ruisseau de l'Argain en rive droite et baigne La Bastide-de-Besplas.

Elle entre ensuite dans la Haute-Garonne, traverse Montesquieu-Volvestre puis reçoit en rive gauche le ruisseau de Lazaou (également appelé l'Azau). Elle oblique vers le nord, contourne Rieux-Volvestre par l'est, enfermant ainsi l'ancienne cité médiévale dans un méandre. Ses derniers kilomètres s'effectuent en direction du nord-nord-est. Elle y reçoit son dernier affluent important, le Camedon en rive droite.

Elle conflue en rive droite de la Garonne, vers 195 mètres d'altitude, face à la ville de Carbonne, enserrée dans un méandre sur la rive gauche du fleuve.

La longueur de l'ensemble ruisseau des Bers-rivière de Péguère-Arize est de 83,8 kilomètres et son bassin versant s'étend sur 528 km2[1].

Départements et communes traversés

En région Occitanie, l'Arize baigne vingt communes[1],[3] dont dix-sept en Ariège. Les principales sont La Bastide-de-Sérou, Le Mas-d'Azil et Daumazan-sur-Arize. Les trois dernières : Montesquieu-Volvestre, Rieux-Volvestre et Carbonne, se trouvent dans la Haute-Garonne.

Parmi les communes irriguées par l'Arize, cinq portent le nom de la rivière : outre Daumazan-sur-Arize déjà citée, on trouve Les Bordes-sur-Arize, Campagne-sur-Arize, Durban-sur-Arize et Thouars-sur-Arize. La rivière qualifie également une intercommunalité, la communauté de communes de l'Arize dont le siège se trouve au Mas-d'Azil.

Bassin versant

Organisme gestionnaire

Other Languages
brezhoneg: Arisa
Cebuano: Arize
Deutsch: Arize
English: Arize
español: Río Arize
magyar: Arize
Bahasa Indonesia: Arize
occitan: Arisa
polski: Arize
српски / srpski: Ариз
中文: 阿里茲河