Électricité de Tahiti | distribution

Distribution

EDT, titulaire au départ d’une concession de distribution d’énergie électrique sur la zone urbaine de Tahiti, est également devenue le concessionnaire de la majorité des communes et syndicats intercommunaux de la Polynésie française.

La distribution d'électricité à Tahiti et dans les îles affiliées de Polynésie française bénéficie d'une grille tarifaire établie par la collectivité de Polynésie française, dans le respect d'une formule contractuelle permettant la rémunération du concessionnaire EDT.

Cette grille comprend des efforts de modération tarifaire essentiellement dirigés vers les petits foyers domestiques à faible consommation, et vers les entreprises (abonnés « moyenne tension »).

Cette grille est également progressive pour les clients domestiques : les tranches hautes de consommation sont plus couteuses, de sorte à inciter à la maîtrise des consommations.

Au 1er mars 2016, le premier tarif de consommation commence à 19 F/kWh (première tranche de consommation d'un abonné domestique « petit consommateur »), et le tarif le plus élevé s'établit à 39 F/kWh (consommations domestiques au-delà de 240 kWh).

Une incitation à la consommation de nuit existe également pour les usagers en Moyenne tension, disposant de compteurs intelligents permettant de distinguer les horaires de consommation.

Les tarifs de l'électricité en Polynésie française sont plus élevés qu'en métropole, du fait notamment de coûts rendus plus élevés par l'éloignement et l'éclatement du système électrique, ainsi que par l'absence de recours à l'énergie nucléaire. Contrairement aux départements d'outre-mer et à Wallis-et-Futuna, la Polynésie française ne bénéficie pas de la contribution au service public de l'électricité (CSPE), qui permet une péréquation avec les tarifs de la métropole. Les tarifs de l'électricité en Polynésie française sont cependant moins élevés que dans la plupart des systèmes électriques comparables du Pacifique Sud[9].

Other Languages