Film perdu

Un film perdu est un long ou un court métrage de cinéma qui n'existe plus dans aucune archive de quelque studio que ce soit ou encore qu'on ne peut plus trouver dans aucune collection privée. L'expression « film perdu » est également utilisée dans le sens littéral pour désigner des films dont certaines scènes ou séquences ont été perdues, non éditées ou dont des versions alternatives ont été égarées.

Parfois une copie d'un « film perdu » est retrouvée ; ces copies sont alors répertoriées sous le nom de films Lazare [réf. nécessaire]. Un film qui n'a pas été retrouvé dans son intégralité est appelé un « film partiellement perdu ».

Les raisons de la perte d'un film

Article connexe : Liste de films perdus.

La plupart des films perdus sont des films muets ou des films des premières années du cinéma parlant, des années 1894 à 1930 environ [1]. La fondation de préservation du film de Martin Scorsese estime que 80 % des films de cette époque sont perdus.

De nombreux films des débuts du cinéma se sont perdus à cause de la présence de nitrate, particulièrement instable et inflammable, dans les pellicules photographiques cinématographiques. Le feu a ainsi détruit des archives entières de films ; par exemple, un feu de chambre de stockage en 1937 a détruit tous les négatifs originaux des métrages de la Twentieth Century Fox tournés avant 1935 [2]. De plus, la pellicule peut être détériorée rapidement si elle n'est pas préservée dans une température et une humidité contrôlée.

Mais la cause la plus répandue de la perte de films muets fut la destruction intentionnelle, étant donné que les films silencieux avaient peu ou aucune valeur commerciale après la fin de l'ère du muet en 1930. Le conservateur Robert A. Harris a dit :

« La plupart des premiers films n'a pas survécu à cause de la vente en masse des studios. Il n'y avait aucune raison de sauver ces films. Ils avaient simplement besoin d'une chambre forte, mais le matériel était cher à l'époque pour les studios [3]. »

Theda Bara dans Cléopâtre de 1917 (film perdu).

Plusieurs des premiers films de Warner Bros. et de la First National furent perdus parce qu'ils utilisaient le procédé du son sur disque, qui utilisait des enregistrements séparés sur un phonographe spécial. Ces enregistrements étaient souvent perdus ou mal placés, rendant ainsi la bobine sans valeur, « une empreinte muette », et par conséquent ils étaient jetés. Ceci changea en 1930, quand ces studios se convertirent au procédé du son sur pellicule.

Avant l'ère du home vidéo et de la télévision, on considérait les films comme ayant peu de valeur après leur perte de succès au cinéma. Ainsi, de nombreux films furent délibérément détruits par les studios au nom du gain de place. Beaucoup d'anciens négatifs bicolores en Technicolor des années 1920 et 1930 furent jetés dans le même but de faire de la place, quand les studios refusaient de reprendre leurs films, qui étaient alors dans les coffres de Technicolor. Beaucoup de films furent recyclés afin de récupérer l' argent contenu dans les pellicules. Certaines impressions furent vendues intactes ou brisées en plusieurs morceaux à des personnes qui avaient acquis des appareils de projection privés et désiraient posséder des scènes de leurs films favoris afin de les montrer à leur entourage.

Afin de préserver les films à base de nitrate, on les copia sur des pellicules de sauvetage à base de cellulose ou grâce au numérique, cependant l'option cellulose est plus appréciée que l'option numérique dans la communauté des archives à cause de sa longévité prouvée et de sa ressemblance à la forme originale.

D'où le cas de Theda Bara : Des 40 films qu'elle a réalisés, seulement trois et demi ont survécu. Plus typique, le cas de Clara Bow ; de ses 57 films, 20 sont complètement perdus et 5 sont incomplets [4].

Il demeure des exceptions occasionnelles : tous les films de Charlie Chaplin ont réchappé, ainsi que nombre de métrages inutilisés datant de 1914, sauf A Woman of the Sea (qu'il a lui-même détruit) et l'un de ses premiers films avec Keystone, Her Friend the Bandit.

Dans d'autres langues
العربية: فيلم مفقود
English: Lost film
español: Film perdido
Bahasa Indonesia: Film hilang
italiano: Film perduto
Bahasa Melayu: Filem hilang
Nederlands: Verloren film
português: Filme perdido
română: Film pierdut
srpskohrvatski / српскохрватски: Izgubljeni film
中文: 散失電影