Alphabet kharoshthi

Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.

Kharoṣṭhī
Image illustrative de l’article Alphabet kharoshthi
Morceau de papier portant des inscriptions en kharoṣṭhī
Caractéristiques
TypeAlphasyllabaire
Langue(s)Pāli, sanskrit, prākrit
DirectionDroite à gauche
Historique
ÉpoqueIVe siècle av. J.-C. - IIIe siècle
Système(s) parent(s)Protosinaïtique

 Phénicien
  Araméen (hypothèse)
   Kharoṣṭhī

Système(s) apparenté(s)Brahmi selon l'hypothèse araméenne, hébreu, nabatéen, syriaque, palmyrénien, mandéen, pehlevi
Codage
UnicodeU+10A00 à U+10A5F
ISO 15924Khar
Légende Kharoshthi sur une pièce du roi Indo-Grec Artemidoros Aniketos, "Rajatirajasa/ Moasa Putasa cha/ Artemidorasa", "Fils to Roi des Rois Mauès, et Artemidoros".

L'alphabet kharoshthi (IAST: kharoṣṭhī), aussi connu sous le nom d'alphabet gāndhārī, est un ancien alphasyllabaire utilisé pour noter le gāndhārī et le sanskrit par les scribes du Gandhāra. Il fut utilisé du milieu du IIIe siècle IIIe siècle av. J.-C. au e siècle. On l'utilisait aussi le long de la route de la soie où il aurait survécu jusqu'au e siècle dans les relais isolés de Khotan et de Niya, dans l'actuelle région autonome ouïghoure du Xinjiang, en Chine.

Les spécialistes ne sont pas d'accord sur l'origine du kharoṣṭhī, soit qu'il ait évolué au fur et à mesure, soit qu'il soit l'invention d'un scribe de génie. L'analyse de l'alphabet montre une relation nette avec l'alphabet araméen, auquel on a ajouté des symboles supplémentaires pour noter les phonèmes des langues indiennes. Une hypothèse propose que l'alphabet araméen arriva avec la conquête des Achéménides en 500 av. J.-C. et évolua pendant deux siècles pour atteindre sa forme finale vers le IIIe siècle IIIe siècle av. J.-C. On n'a cependant pas retrouvé de formes intermédiaires qui confirmeraient cette hypothèse.

L'étude du kharoṣṭhī a été stimulée par la découverte de textes bouddhistes du Gandhāra écrites en kharoṣṭhī, retrouvés près de la ville de Hadda en Afghanistan et confiés à la British Library en 1994. Les manuscrits sont datés du er siècle, ce qui en fait les manuscrits bouddhistes les plus anciens qui existent.

Dans d'autres langues
Afrikaans: Kharosthi
català: Kharosthi
čeština: Kharóšthí
English: Kharosthi
español: Karosti
فارسی: خروشتی
हिन्दी: खरोष्ठी
Bahasa Indonesia: Aksara Kharosthi
italiano: Kharoshthi
lietuvių: Kharošthi
മലയാളം: ഖരോഷ്ഠി
Nederlands: Kharosthi
ਪੰਜਾਬੀ: ਖਰੋਸ਼ਠੀ
polski: Kharoszthi
پنجابی: خروشتی
پښتو: خروشتي
português: Caroste
русский: Кхароштхи
संस्कृतम्: खरोष्ठीलिपिः
svenska: Kharosthi
українська: Кхароштхі
oʻzbekcha/ўзбекча: Kharoshthi
中文: 佉卢文