Zoophilie

Léda et le cygne (1530), par Michel-Ange, National Gallery, Londres.

La zoophilie (du grec ancien ζῷον / zỗion (« animal ») et φιλία / philía (« amitié »)), est une paraphilie dans laquelle un animal est l'objet du désir.

Apparu au XIXe siècle, le terme est à l'origine utilisé dans un sens « platonique » [1]. Ainsi, un journal animé par Victor Hugo s'appelait Le Zoophile. Par extension, le terme a ensuite désigné l' attirance sexuelle d'un être humain pour un ou plusieurs animaux [2], acception aujourd'hui la plus courante. Les individus ayant une attirance ou une excitation envers des animaux sont appelés « zoophiles ».

Généralement considérée comme une déviance ou une perversion sexuelle, elle devient une paraphilie si elle remplit ces critères, bien qu'elle ne soit plus mentionnée depuis 1980 dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM), la référence psychiatrique américaine et mondiale en matière de troubles mentaux. Certains, par exemple, le philosophe et auteur Peter Singer (qui milite dans les mouvements pour les droits des animaux), affirment que le sexe homme-animal n'est pas intrinsèquement immoral [3].

Cette pratique était autrefois connue sous le nom de « bestialité ». Au XXIe siècle, ce terme est souvent utilisé pour désigner le passage à l'acte sexuel effectif qui peut découler d'une attirance zoophile. Il est aussi question, dans ce cas, d'« actes zoophiles ». Dans la plupart des pays, les activités zoophiles sont illégales en vertu des lois de cruauté envers les animaux ou de « crime contre la nature » ; cependant, la notion d'« abus » est contestée par certains zoophiles [4].

Terminologie

Chèvre sodomisée par un berger grec, lithographie de Paul Avril [5].

Le terme « zoophilie » est employé pour la première fois en 1886 par Richard von Krafft-Ebing, dans son livre Psychopathia sexualis.

En sexologie, en psychologie et dans le langage courant, ce terme possède une large signification, telles que : l'affinité, l'affection, ou bien l'attirance sexuelle pour un partenaire non-humain. Ce terme désigne l'attirance sexuelle envers les animaux et, moins couramment, la paraphilie du même nom.

Selon le psychologue Christopher Earls, « la bestialité est l’acte sexuel avec un animal, qui peut être exploratoire, alors que la zoophilie devrait désigner la préférence pour cette pratique lorsque des partenaires humains sont disponibles » [6].

Le terme « zoosexualité » désigne l'ensemble du spectre des émotions, des attirances ou orientations sexuelles envers les animaux [7]. Le terme « zoosexuel » est utilisé depuis le début des années 2000 (plus précisément en 2002) [7], mais n'est guère utilisé en français. Les individus ayant une forte affinité envers les animaux, mais sans attirance sexuelle, peuvent être qualifiés de zoophiles « non-sexuels » (ou « émotionnels »), mais peuvent rejeter le terme « zoophile ». Ces individus sont plus couramment désignés comme « amoureux des bêtes ». Dans certains pays, les zoophiles sont appelés « zoosexuels » ou simplement « zoos » [7].

D'autres définitions de la zoophilie comprennent l'« affinité ou l'affection pour les animaux », l'« attirance érotique pour les animaux ou par contact sexuel avec elles », l'« attirance animale ou d'affinité pour eux » et la « fixation érotique sur les animaux qui peuvent conduire à l'excitation sexuelle par le contact réel ou imaginé avec eux ». La caractéristique commune des différentes définitions de cas de bestialité est une sorte de lien affectif avec les animaux ; émotionnelle et/ou sexuelle. L'amour pour les animaux (qui n'est pas sexuel) est en général toléré et accepté par la société.

Le terme ambigu de «  sodomie » était utilisé autrefois pour désigner les actes sexuels non procréatifs. Le terme bestialité désigne les actes sexuels entre humains et animaux. Ce terme n'implique pas, par lui-même, la motivation ou l'attitude.

Pour les zoophiles, et certains chercheurs [Qui ?], le terme « bestialiste [citation nécessaire] » a acquis une connotation négative, impliquant un désintérêt pour les besoins et les émotions de l'animal. Cette connotation trouve son origine dans le désir de certains zoophiles d'établir une distinction claire entre la zoophilie, une orientation sexuelle à part entière, et le simple acte sexuel avec un animal. D'autres se distinguent zoophile ou bestialiste suivant la définition du dictionnaire [8].

Le terme de «  zoosadisme » désigne la torture et des sévices infligés à un animal dans le but d'obtenir un plaisir sexuel. Ce terme inclut aussi les abus sexuels pratiqués sur les animaux.

La zoophilie est définie comme l'« attachement excessif pour les animaux » [8]. Ici, l'individu porte une telle passion, admiration, pour les animaux qu'il en ressent une attirance sexuelle (mais sans forcément passer à l'acte). Le zoophile est décrit comme une « personne qui manifeste ou relève de l’intérêt, de l'amour pour les animaux » [8]. Certains zoophiles font une distinction très claire entre zoophiles et bestialistes, les premiers étant ceux qui aiment les animaux, les seconds étant ceux qui ont des relations sexuelles avec des animaux sans ressentir la moindre attirance émotionnelle envers ces animaux. Dans ce cas, la bestialité est définie comme une « perversion sexuelle par relation avec des animaux » [8] : il s'agit de personnes dont le seul intérêt est sexuel et pour lesquelles l'animal n'est qu'un objet. Certains zoophiles n'ont des relations sexuelles qu'avec des animaux et ne montrent aucun intérêt pour les humains : ils sont parfois appelés « zoophiles exclusifs [9] ».

Other Languages
العربية: بهيمية
azərbaycanca: Zoofiliya
беларуская: Заафілія
български: Зоофилия
català: Zoofília
čeština: Zoofilie
Cymraeg: Söoffilia
dansk: Zoofili
Deutsch: Zoophilie
Ελληνικά: Ζωοφιλία
English: Zoophilia
Esperanto: Zoofilio
español: Zoofilia
eesti: Zoofiilia
euskara: Zoofilia
suomi: Zoofilia
galego: Zoofilia
עברית: זואופיליה
हिन्दी: पशु-रति
hrvatski: Zoofilija
magyar: Zoofília
Bahasa Indonesia: Bestialitas
italiano: Zoofilia
日本語: 獣姦
ქართული: ზოოფილია
한국어: 수간
lietuvių: Zoofilija
latviešu: Zoofilija
македонски: Зоофилија
Bahasa Melayu: Zoofilia
Nederlands: Zoöfilie
norsk: Zoofili
polski: Zoofilia
português: Zoofilia
română: Zoofilie
русский: Зоофилия
sicilianu: Zoofilia
srpskohrvatski / српскохрватски: Zoofilija
Simple English: Zoophilia
slovenščina: Zoofilija
српски / srpski: Зоофилија
svenska: Zoofili
Tagalog: Zoophilia
Türkçe: Zoofili
українська: Зоофілія
中文: 動物戀
粵語: 人獸交