Youri Gagarine

Page d'aide sur les redirections « Gagarine » redirige ici. Pour les autres significations, voir Gagarine (homonymie).
Youri Gagarine
Gagarine en Suède (Malmö, 1964)
Gagarine en Suède ( Malmö, 1964)

Nationalité Drapeau  Soviétique
Sélection TsPK-1
Naissance
Klouchino, RSFS de Russie, URSS
Décès (à 34 ans)
Novossiolovo, près de Kirjatch, RSFS de Russie, URSS
Occupation précédente Cosmonaute
Durée cumulée des missions h 48
Mission(s) Vostok 1
Insigne Vostok-1 patch.svg

Iouri ou Youri [N 1] Alexeïevitch Gagarine (en russe : Ю́рий Алексе́евич Гага́рин, prononcé [ ˈ j ʉ r ʲ ɪ j ɐ l ʲ ɪ ˈ k s ʲ e j ɪ v ʲ ɪ t͡ɕ ɡ ɐ ˈ ɡ a r ʲ ɪ n]), né le et mort le , est le premier homme à avoir effectué un vol dans l'espace (la première femme sera Valentina Terechkova) au cours de la mission Vostok 1 le , dans le cadre du programme spatial soviétique. Youri Gagarine acquiert une notoriété internationale et est décoré de nombreuses distinctions dont celle de Héros de l'Union soviétique et de la médaille de l' ordre de Lénine, les plus hautes distinctions soviétiques. La mission Vostok 1 est son seul voyage spatial, mais il fut aussi doublure de secours pour la mission Soyouz 1. Il meurt à 34 ans lors du crash de son Mig 15. Son nom a été donné à un cratère lunaire et à un astéroïde.

Enfance et formation

La maison natale à Klouchino.

Youri Gagarine naît en 1934 à Klouchino, près de Gjatsk ( oblast de Smolensk), dans le nord-ouest de la Russie [N 2]. Les parents de Youri travaillent dans la ferme collective d'un kolkhoze [1]. Son père Alexeï Ivanovitch Gagarine (1902–1973) est charpentier ; sa mère, Anna Timofeïevna Matveïeva (1903–1984), qui est issue d'une famille d'ingénieurs de Saint-Pétersbourg, capitale culturelle du pays, occupe l'emploi de laitière. Elle essaie de communiquer son goût de la lecture à ses quatre enfants [2]. La vie est rude dans ce village dépourvu d'électricité et d'eau courante.

En 1941, la guerre avec l' Allemagne nazie éclate. Youri, qui est le troisième des enfants Gagarine, a alors sept ans. Le village est bombardé, ses ressources épuisées par les réfugiés qui affluent à la suite de la première bataille de Smolensk puis, fin 1942, est occupé par les troupes allemandes avant que la famille n'ait eu le temps de s'enfuir. La brutalité des occupants nazis ne connaît pas de bornes. Le cadet de Youri, Boris, subit un début de pendaison avant d'être relâché à moitié mort à cause des supplications de sa mère [N 3]. La sœur de Youri est blessée par un Allemand avec une faux et son père est si gravement battu après avoir tenté de saboter un moulin qu'il reste définitivement invalide. La famille est expulsée de son isba par les soldats allemands et doit creuser un abri primitif dans lequel elle est obligée de vivre. En 1943, Valentin et Zoya, ses frère et sœur aînés, sont déportés dans un camp de travail forcé en Pologne par les SS ; là-bas, ils parviennent à survivre, puis à s'échapper avant de rejoindre les troupes soviétiques. Les parents n'apprendront qu'ils sont toujours en vie qu'à la fin de la guerre. La famille de Youri survit sous les bombardements et la famine. Malgré les risques, Youri se livre comme les autres enfants du village à de petits sabotages de la machine de guerre allemande. Youri est témoin d'un évènement qui le marque et va jouer un rôle important dans son destin : un chasseur soviétique endommagé se pose près du village et un avion de secours vient récupérer le pilote peu après. Les enfants du village attirés par le spectacle se pressent sur les lieux. Youri est fasciné par l'avion et les pilotes, dont l'un prend le temps de lui montrer comment fonctionnent les commandes dans le cockpit [3].

Un Yak-18 comme celui sur lequel Youri Gagarine a fait son premier vol.

Au printemps 1944, les troupes soviétiques avancent après l' offensive du Dniepr et le village est libéré de l'occupant. Mais les habitations sont détruites, le bétail exterminé ou emporté. La famille Gagarine décide de s'installer à Gjatsk, bien que cette ville soit dans le même état de destruction que Klouchino, et s'y construit une habitation. Youri, qui n'a plus fréquenté l'école depuis le début de la guerre, reprend les cours. C'est alors un enfant turbulent, qui entre de plus en plus fréquemment en conflit avec son père. Celui-ci ne supporte pas la contradiction et veut que ses enfants apprennent son métier. De son côté, Youri veut échapper à la vie pesante du village et annonce en 1949 à ses parents qu'il ne souhaite pas devenir charpentier et qu'il les quitte pour suivre des études dans un autre domaine. Son père tente de le faire revenir sur sa décision puis le laisse partir en lui demandant de ne pas ternir le nom des Gagarine. Youri va à Moscou, où vit un oncle susceptible de l'aider à trouver une place dans un collège. Il veut devenir gymnaste, mais il ne trouve pas de place et entre finalement dans une école d'apprentissage d'une fonderie à Lioubertsy, dans la banlieue de Moscou. Malgré le handicap de sa petite taille, il se distingue et est sélectionné pour entrer à l'Institut technico-industriel de Saratov dans le sud-est de la Russie. Cette école forme des techniciens dans le domaine du machinisme agricole et il en suit les cours durant quatre années. Il a l'occasion à l'époque de suivre une formation de gymnaste mais, réaliste, préfère opter pour une formation lui garantissant une carrière [4].

À Saratov, il adhère dès qu'il le peut au club de pilotage amateur de la ville, car il n'a pas oublié sa fascination d'enfance. Dès son premier vol à bord d'un Yak-18, il décide qu'il sera aviateur. Par la suite il mène de front ses études à l'institut de Saratov et une formation pratique et théorique de pilote. En octobre 1955, il décide de franchir le pas : il abandonne ses études à l'Institut, contre l'avis de son père qui lui reproche de gaspiller l'argent de l'État, et rentre comme cadet dans une école de pilotage militaire. Son instructeur est impressionné par ses capacités et le recommande pour l'école militaire de pilotage K. E. Vorochilov d' Orenbourg. Dans cette ville, au cours d'un bal d'étudiants, il rencontre une infirmière, Valentina Goriatcheva. Il l'épouse un an plus tard, le 27 octobre 1957, avant d'obtenir son diplôme de pilote de chasse sur MiG-15 [5]. Il est alors affecté dans une escadrille de chasseurs-intercepteurs à la base aérienne de Luostari située dans la région de Petchenga dans l' oblast de Mourmansk près de la frontière norvégienne au nord du cercle Arctique. Les conditions de vie sont dures pour le jeune couple mais leur première fille, Lena, naît en avril 1959 [6]. Leur deuxième fille, Galina, naît en mars 1961, 36 jours avant le vol de son père [7], [8].

Other Languages
Afrikaans: Joeri Gagarin
አማርኛ: ዩሪ ጋጋሪን
aragonés: Yuri Gagarin
العربية: يوري جاجارين
asturianu: Yuri Gagarin
Aymar aru: Yuri Gagarin
azərbaycanca: Yuri Qaqarin
Boarisch: Juri Gagarin
žemaitėška: Jorėjos Gagarins
Bikol Central: Yuri Gagarin
беларуская (тарашкевіца)‎: Юры Гагарын
български: Юрий Гагарин
brezhoneg: Youriy Gagarin
bosanski: Jurij Gagarin
català: Iuri Gagarin
کوردیی ناوەندی: یوری گاگارین
qırımtatarca: Yuriy Gagarin
čeština: Jurij Gagarin
словѣньскъ / ⰔⰎⰑⰂⰡⰐⰠⰔⰍⰟ: Юрии Гагаринъ
Cymraeg: Yuri Gagarin
English: Yuri Gagarin
español: Yuri Gagarin
euskara: Juri Gagarin
Gaeilge: Yuri Gagarin
Gàidhlig: Ûrij Gagarin
galego: Iuri Gagarin
Fiji Hindi: Yuri Gagarin
hrvatski: Jurij Gagarin
Kreyòl ayisyen: Youri Gagarin
interlingua: Yuri Gagarin
Bahasa Indonesia: Yuri Alekseyevich Gagarin
Interlingue: Yuri Gagarin
Ilokano: Yuri Gagarin
íslenska: Júrí Gagarín
italiano: Jurij Gagarin
la .lojban.: .iuxil. gygaxin.
Basa Jawa: Yuri Gagarin
Qaraqalpaqsha: Yuriy Gagarin
한국어: 유리 가가린
kernowek: Yuri Gagarin
Limburgs: Joeri Gagarin
latviešu: Jurijs Gagarins
Malagasy: Yuri Gagarin
Baso Minangkabau: Yuri Gagarin
македонски: Јуриј Гагарин
Bahasa Melayu: Yuri Gagarin
မြန်မာဘာသာ: ယူရီဂါဂါရင်
नेपाल भाषा: युरी ग्यागारिन
Nederlands: Joeri Gagarin
norsk nynorsk: Jurij Gagarin
norsk bokmål: Jurij Gagarin
occitan: Iurii Gagarin
Piemontèis: Jurii Gagarin
پنجابی: یوری گیگرین
português: Iuri Gagarin
Runa Simi: Yuri Gagarin
română: Iuri Gagarin
русиньскый: Юрій Ґаґарін
sicilianu: Yuri Gagarin
srpskohrvatski / српскохрватски: Jurij Gagarin
Simple English: Yuri Gagarin
српски / srpski: Јуриј Гагарин
svenska: Jurij Gagarin
Kiswahili: Yuri Gagarin
ślůnski: Jurij Gagarin
Tagalog: Yuri Gagarin
Türkçe: Yuri Gagarin
татарча/tatarça: Юрий Гагарин
oʻzbekcha/ўзбекча: Yuriy Gagarin
vepsän kel’: Gagarin Jurii
Volapük: Yuriy Gagarin
Winaray: Yuri Gagarin
მარგალური: იური გაგარინი
Bân-lâm-gú: Yuri Gagarin
粵語: 加加林