World Wide Web Consortium

Ne doit pas être confondu avec WC3.
World Wide Web Consortium

Devise : « Leading the Web to its full potential »

Création
Type Consortium
Langue Anglais
Membres 421 organisations
Effectifs 84 employés [1]
Directeur Tim Berners-Lee, Jeff Jaffe
Site web www.w3.org

Le World Wide Web Consortium, abrégé par le sigle W3C, est un organisme de standardisation à but non lucratif, fondé en chargé de promouvoir la compatibilité des technologies du World Wide Web telles que HTML5, HTML, XHTML, XML, RDF, SPARQL, CSS, XSL, PNG, SVG et SOAP. Fonctionnant comme un consortium international, il regroupe au 26 février 2013, 383 entreprises partenaires [2].

Le leitmotiv du W3C est « Un seul web partout et pour tous » [3].

Historique de l'organisme

Logo du HTML5, une des technologies standardisées par le W3C

Le W3C a été fondé par Tim Berners-Lee après avoir quitté le CERN en . Le W3C a été fondé par le MIT/LCS (Massachusetts Institute of Technology / Laboratory for Computer Science) avec le soutien de l'organisme de défense américain DARPA.

En l' Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA), avec le soutien de la commission européenne, accueille la partie européenne du W3C, tandis que l' université Keiō, au Japon, héberge le W3C en Asie à partir de . Le W3C a créé de nombreux bureaux régionaux dans le monde dont la mission est de servir de point de contact local, et de diffuser les spécifications du W3C. En octobre 2007 on compte 16 bureaux du W3C dans les différentes régions du monde qui couvrent l' Australie, le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas, la Chine, l' Allemagne, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l' Inde, l' Irlande, Israël, l' Italie, le Maroc, la Corée, l' Afrique du Sud, l' Espagne, la Suède, et le Royaume-Uni. En , le consortium ERCIM prend le relais de l' INRIA pour héberger la partie européenne du W3C. Le W3C est supervisé par son fondateur Tim Berners-Lee, l'inventeur du Web et le principal créateur du système d'adressage URL, du protocole HTTP, et du langage HTML.

En 2009, Tim Berners-Lee crée une fondation indépendante du W3C, baptisée «  World Wide Web Foundation  (en) » dans le but d'étendre le Web aux pays en voie de développement et de garantir un Web ouvert, utilisable par tous [4].

Other Languages
Afrikaans: W3C
azərbaycanca: W3C
башҡортса: W3C
български: World Wide Web Consortium
Ελληνικά: WWW Consortium
hrvatski: W3C
Bahasa Indonesia: Konsorsium World Wide Web
қазақша: W3C
한국어: W3C
lietuvių: W3C
Piemontèis: W3C
português: W3C
srpskohrvatski / српскохрватски: World Wide Web Consortium
српски / srpski: W3C
українська: W3C
Tiếng Việt: W3C