Wernher von Braun

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Braun et Von Braun.
Wernher von Braun
Wernher von Braun.jpg
Wernher von Braun, directeur du centre de vol spatial de la Nasa, .
Titre de noblesse
Baron
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
AlexandriaVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière d'Ivy Hill (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Wernher Magnus Maximilian Freiherr von Braun
Nationalité
Drapeau de l'Empire allemand 1912-1918
Drapeau de la république de Weimar 1918-1933
Drapeau de l'Allemagne nazie 1933-1945
Drapeau de l'Allemagne 1945-1955
Drapeau des États-Unis 1955-1977
Allégeance
Domiciles
Formation
Activités
Père
Mère
Emmy von Braun (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfant
Margrit von Braun (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Religions
Luthéranisme (jusqu'en ), évangélisme (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Parti politique
Membre de
Arme
Grade militaire
Conflit
Instruments
Maîtres
Directeur de thèse
Erich Schumann (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Influencé par
Lieu de détention
Château de Kransberg (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
signature de Wernher von Braun
signature
Wernher von Braun HagenU.jpg
Vue de la sépulture.

Wernher von Braun est un ingénieur allemand, né le à Wirsitz, en Posnanie, et mort le à Alexandria, en Virginie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est l'un des principaux ingénieurs qui permettent le vol des fusées allemandes de type V2, le premier missile balistique de l'histoire ; dans l'administration du Troisième Reich, il atteint le grade de SS-Sturmbannführer[a]. Transféré aux États-Unis après la capitulation allemande, il est naturalisé américain en 1955 et joue un rôle majeur dans le développement des fusées, notamment celles qui ont permis la conquête spatiale américaine.

En 1930, alors âgé de 18 ans, Wernher von Braun rejoint un groupe de passionnés d'astronautique qui, au sein de la Verein für Raumschiffahrt, met au point de petites fusées expérimentales. Pour poursuivre ses travaux de recherche sur la propulsion à ergols liquides, il accepte de rallier en 1932 le département balistique de la direction des Armements de l'armée allemande dirigé par Walter Dornberger. Au sein de cette institution militaire, il prend la tête d'un programme de recherche sur les fusées à propulsion à ergols liquides, qui bénéficie d'un soutien financier croissant des dirigeants militaires allemands dans le contexte d'une politique de réarmement de l'Allemagne portée par l'arrivée au pouvoir d'Adolf Hitler en . Grâce à ses talents d'organisateur et ses compétences techniques, son équipe d'ingénieurs met au point des fusées de puissance croissante allant de l'A1 à l'A4. Cette dernière, d'une masse de treize tonnes et dotée d'une portée de plus de trois cents kilomètres, est conçue dès le départ pour servir de missile balistique avec une charge militaire de plus de huit cents kilogrammes. Elle effectue son premier vol en 1942 et constitue une avancée majeure par rapport à toutes les fusées développées jusque-là. Sous l'appellation V2, le missile est lancé depuis des rampes mobiles à plusieurs milliers d'exemplaires sur les populations civiles de Grande Bretagne au cours des deux dernières années de la Seconde Guerre mondiale mais, manquant à la fois de précision et de puissance de frappe, il n'a pas d’influence sur l’issue de la guerre.

Après la défaite allemande, dans le cadre de l'opération Paperclip, Wernher von Braun et les principaux ingénieurs ayant participé au projet V2 sont récupérés par les forces américaines. Von Braun est placé à la tête d'une équipe constituée principalement d'ingénieurs allemands. Au début des années 1950, l'équipe de von Braun est installée à Huntsville où elle développe les premiers missiles balistiques de l'armée de terre américaine. Lorsque la course à l'espace est lancée à la fin des années 1950, c'est la fusée Juno Juno I, développée par ses équipes, qui place en orbite le premier satellite artificiel américain Explorer 1. Spécialiste reconnu des lanceurs, il devient responsable du centre de vol spatial Marshall créé par l'agence spatiale américaine (la Nasa) pour développer la famille de fusées Saturn. Il joue un rôle pivot dans le développement du lanceur Saturn V qui permet le lancement des missions lunaires du programme Apollo. À la suite de la réduction du budget alloué au programme spatial américain, il quitte la Nasa pour le secteur privé en 1972.

Von Braun a eu une relation complexe et ambivalente avec le régime nazi. Il est pour certains hauts dirigeants un modèle et joue un rôle important sans état d'âme dans l'effort de guerre allemand. Il est par ailleurs impossible qu'il ait pu ignorer les conditions de travail inhumaines des déportés chargés de construire les V2 dans les tunnels de Dora, qui ont conduit à la mort de milliers d'entre eux.

Other Languages
Alemannisch: Wernher von Braun
azərbaycanca: Verner fon Braun
беларуская: Вернер фон Браўн
български: Вернер фон Браун
客家語/Hak-kâ-ngî: Wernher von Braun
Bahasa Indonesia: Wernher von Braun
македонски: Вернер фон Браун
Bahasa Melayu: Wernher von Braun
မြန်မာဘာသာ: ဝါနာဗွန်ဘရောင်း
Nederlands: Wernher von Braun
norsk nynorsk: Wernher von Braun
Kapampangan: Wernher von Braun
português: Wernher von Braun
srpskohrvatski / српскохрватски: Wernher von Braun
Simple English: Wernher von Braun
slovenčina: Wernher von Braun
slovenščina: Wernher von Braun
српски / srpski: Вернер фон Браун
українська: Вернер фон Браун
Tiếng Việt: Wernher von Braun
Bân-lâm-gú: Wernher von Braun
粵語: 馮布朗