Wangari Muta Maathai

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muta.
Wangari Maathai
Description de cette image, également commentée ci-après
Wangari Maathai en 2006.
Nom de naissanceWangari Muta
Naissance
Ihithe, Région centrale,
Flag of British East Africa.svg Colonie britannique du Kénya
Décès (à 71 ans)
Nairobi, Kenya
NationalitéDrapeau du Kenya Kényane
Profession
Autres activités
Formation
Distinctions
Conjoint
Mwangi Mathai (divorce : en 1978)
Descendants
Waweru, Wanjira et Muta

Wangari Muta Maathai, née Wangari Muta le à Ihithe[1] et morte le à Nairobi (Kenya), est une biologiste, professeur d'anatomie en médecine vétérinaire et militante politique et écologiste.

Le , elle reçoit le prix Nobel de la paix pour « sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix ». C’est la première femme africaine à recevoir cette distinction.

Biographie

Wangari Maathai est élevée dans les White Highlands (en). Ses parents, du peuple kikuyu, sont des fermiers qui luttent pour la subsistance de leur tribu. Étant l'aînée d'une famille de six enfants, elle s'occupe de la majorité des tâches ménagères de la maisonnée. En 1948, grâce à la volonté de sa mère, Wangari Maathai entre à l'école primaire de Ihithe (Ihithe Primary School), alors que très peu de filles y accèdent[2].

Puis elle suit des études secondaires au Couvent Loreto, une école de filles de Limuru (en). En 1959 elle obtient son baccalauréat et en 1960 elle obtient une bourse du Students Airlifts Programme[2]. Cette bourse, mise en place par Tom Mboya en collaboration avec l'African-American Students Foundation, permet à des étudiants kényans de terminer leurs études dans des universités américaines[3].

Elle devient ainsi, en 1964, la première femme d'Afrique de l'Est à obtenir une licence en biologie au Mount Saint Scholastica College à Atchison, dans le Kansas. Puis elle poursuit ses études à Pittsburgh en Pennsylvanie jusqu’en 1966, année où elle retourne chez elle pour une brève période, avant de s'envoler pour l'Allemagne, où elle a obtenu un emploi à l'université de Munich. Elle rejoint ensuite l'Université de Nairobi pour travailler en médecine vétérinaire comme assistante de recherche auprès du Professeur Reinhold Hofmann et y obtient, en 1971, son Ph.D. (doctorat). Elle enseigne, dès lors, l'anatomie vétérinaire et devient par la suite doyenne de la faculté. En 2002, elle est professeur invité au Global Institute of Sustainable Forestry de l'université Yale ( Yale School of Forestry & Environmental Studies (en)).

Elle est membre honoraire du Club de Rome[4].

Elle meurt le à l'hôpital de Nairobi, des suites d'un cancer[5],[6]. Son corps fut mis dans un cercueil confectionné en bambou et en fibres de jacinthe, pour respecter la demande qu'elle avait faite à sa famille de ne pas couper un arbre pour fabriquer son cercueil. Le jour de la cérémonie, un arbre fut planté par ses enfants et petits enfants en présence de centaines de personnes, au Uhuru Park (Parc de la Liberté en Swahili) à Nairobi, que Wangari Maathai avait sauvé de la destruction en mettant en échec un projet de gratte-ciel que le régime autoritaire de l'ancien président Daniel arap Moi voulait construire à cet endroit[7].

Other Languages
aragonés: Wangari Maathai
asturianu: Wangari Maathai
башҡортса: Вангари Маатаи
беларуская: Вангары Маатаі
беларуская (тарашкевіца)‎: Вангары Маатаі
български: Уангари Маатаи
brezhoneg: Wangari Maathai
bosanski: Wangari Maathai
Thuɔŋjäŋ: Waŋari Muta Maathai
Esperanto: Wangari Maathai
español: Wangari Maathai
hrvatski: Wangari Maathai
interlingua: Wangari Maathai
Bahasa Indonesia: Wangari Maathai
íslenska: Wangari Maathai
italiano: Wangari Maathai
Basa Jawa: Wangari Maathai
Lëtzebuergesch: Wangari Maathai
latviešu: Vangari Maatai
Bahasa Melayu: Wangari Maathai
Plattdüütsch: Wangari Maathai
Nederlands: Wangari Maathai
norsk nynorsk: Wangari Maathai
português: Wangari Maathai
Runa Simi: Wangari Maathai
română: Wangari Maathai
Simple English: Wangari Maathai
slovenčina: Wangari Maathaiová
slovenščina: Wangari Maathai
српски / srpski: Vangari Matai
Kiswahili: Wangari Maathai
Türkçe: Wangari Maathai
українська: Вангарі Маатаї
Tiếng Việt: Wangari Maathai
Yorùbá: Wangari Maathai
Bân-lâm-gú: Wangari Maathai