Viswanathan Anand

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anand.
Viswanathan Anand
Image illustrative de l'article Viswanathan Anand
Viswanathan Anand en 2017

Nom de naissance Viswanathan Anand
Naissance (47 ans)
Madras (aujourd'hui Chennai), Inde
Nationalité Drapeau : Inde Indien
Titre Grand maître international (1988)
Champion du monde 2000, 2007, 2008, 2010 et 2012
Meilleur classement Elo 2817 (mars 2011)
Meilleur classement mondial 1er

Viswanathan Anand [1], dit « Vishy Anand » ( tamoul : விசுவநாதன் ஆனந்த் ; prononcer [ʋiʃʋəˈn̪aːt̪ən ˈaːnən̪d̪]), né le à Madras (aujourd'hui Chennai) en Inde, est un joueur d' échecs indien, grand maître international depuis 1988. Il est devenu champion du monde FIDE en décembre 2000 en battant Alexeï Chirov à Téhéran, après deux finales perdues en 1995 (contre Garry Kasparov) et en 1998 (contre Anatoli Karpov). Viswanathan Anand perdit son titre lors du championnat du monde FIDE 2001-2002, puis termina deuxième du championnat du monde en 2005. En septembre 2007, Anand devint à nouveau champion du monde d'échecs (titre unifié) grâce à sa victoire au Championnat du monde de Mexico devant Vladimir Kramnik et Boris Guelfand. Depuis 2007, il a défendu trois fois son titre avec succès en battant Vladimir Kramnik en octobre 2008, Veselin Topalov en avril-mai 2010 et Boris Guelfand en mai 2012, et l'a perdu en novembre 2013 face à Magnus Carlsen.

Au , il est le numéro huit mondial avec un classement Elo de 2 770 points [2].

Réputé pour sa vitesse de réflexion, Anand a remporté sept fois de suite le tournoi de Mayence rapide, neuf fois le tournoi Melody Amber rapide (dont quatre fois consécutivement) et est devenu champion du monde de parties rapides en 2003.

Carrière aux échecs

Débuts

L'ascension d'Anand dans le monde indien des échecs a été rapide. Le succès national est venu tôt pour lui puisqu'il a remporté à l'âge de 14 ans, en 1983, le championnat d'échecs cadets (moins de seize ans) national avec un score de 9/9 et le championnat national d'échecs juniors (moins de 19 ans) la même année. L'année suivante, en 1984, il est devenu le plus jeune Indien à recevoir le titre de maître international, à l'âge de 15 ans. En 1984, Anand était sélectionné au quatrième échiquier de l'équipe d'Inde qui participe aux olympiades internationales d'échecs, puis dès 1986, il en occupait le premier échiquier. À 16 ans, en 1986, après deux tentatives infructueuses, il devient champion national (adultes) et conserve par la suite son titre national les deux années suivantes ( 1987 et 1988).

Anand joue ses parties à cadence beaucoup plus rapide que la moyenne, d'où son surnom « the blitz kid », « le gosse-éclair », les « échecs rapides » étant connus dans le monde sous le terme allemand de blitz. Il est réputé pour sa grande vitesse de calcul [3].

À 18 ans, à Baguio, en 1987, à sa quatrième tentative, Anand remporte le Championnat du monde d'échecs junior. Il est le premier joueur asiatique à gagner le titre. L'année suivante, en avril 1988, il devient le premier grand maître international de l'Inde, à dix-huit ans, grâce à sa victoire au tournoi international Shakti Finance disputé à Coimbatore fin 1987.

En 1989, Anand termina premier du tournoi de Wijk aan Zee, à 19 ans, ex æquo avec Gyula Sax, Zoltan Ribli et Predrag Nikolic, remportant ainsi son premier grand tournoi international.

Quart-de-finaliste des candidats (1991)

Anand à Manille en 1992

En 1990, lors du tournoi interzonal de Manille, Anand se qualifia pour les matchs des candidats au championnat du monde. Lors du premier tour du tournoi des candidats disputé en janvier 1991, à Madras, sa ville natale, il élimina Alekseï Dreïev. En avril 1991, il fut invité à participer au tournoi de Linares. Anand finit neuvième-onzième ex æquo (sur quatorze joueurs) mais réussit à battre l'ancien champion du monde Anatoli Karpov lors de leur première rencontre. Le tirage au sort des quarts de finale des matchs des candidats qui eut lieu juste après le tournoi donna à Anand comme adversaire Karpov. Le match eut lieu à Bruxelles. Anand perdit le match une victoire à deux et cinq parties nulles et fut éliminé du tournoi des candidats.

« Vishy », comme il est parfois appelé, gravit les échelons de la scène échiquéenne au début des années 1990, gagnant des tournois prestigieux comme celui de Reggio Emilia 1991-1992 (devant Garry Kasparov et Anatoli Karpov). Cette même année ( 1991), il devient lors du tournoi de Tilburg ( catégorie 17), le deuxième joueur de l'histoire (après Ivantchouk) à battre dans une même compétition les deux incontestables meilleurs joueurs du moment (Karpov et Kasparov). Jouer à un tel niveau ne le ralentit pas, et il continue à jouer très rapidement ses parties.

Premières finales de championnat du monde (1993-1999)

Match contre Kasparov (1995)

Anand face à Kasparov en 1995

En 1993-1995, Anand se qualifie pour le championnat du monde d'échecs classique (PCA) en remportant le tournoi de sélection de Groningue en 1993, puis en gagnant les matchs de candidats contre Oleg Romanichine, Michael Adams et Gata Kamsky. En 1995, il dispute la finale contre Kasparov au World Trade Center de New York. Après une succession de huit parties nulles (un record pour l'ouverture d'un match de championnat du monde), Anand gagne la neuvième partie, mais perd alors quatre des cinq parties suivantes. Finalement, il perd le match sur le score de 10,5 à 7,5.

Match contre Karpov (1998)

En 1997-1998, Anand a disputé le championnat du monde de la Fédération internationale des échecs (FIDE). Après avoir remporté le tournoi éliminatoire de Groningue, il est battu à Lausanne par Karpov lors du départage disputé en parties rapides (3-3 après les parties en cadence lente).

En 1999, Anand et Kasparov qui étaient en négociation pour l'organisation d'un match indépendant de la FIDE, ne participèrent pas au Championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 1999, disputé à Las Vegas et remporté par Aleksandr Khalifman.

Le match entre Anand et Kasparov n'eut finalement pas lieu et Kasparov affronta Kramnik en 2000.

Victoires dans les grands tournois internationaux

Anand s'est vu attribuer l' Oscar des échecs en 1997, 1998, 2003, 2004, 2007 et 2008, devenant ainsi le troisième joueur non russe, après le Danois Bent Larsen et l'Américain Bobby Fischer, à remporter cette récompense attribuée par des journalistes.

Anand face à Carlsen à Linares en 2007
Anand face à Akopian à Dortmund en 2000

En 1996, 2000 et 2004, Anand a remporté le tournoi de Dortmund. Il est le premier joueur à avoir remporté le tournoi de Wijk aan Zee cinq fois : en 1989 (ex æquo), 1998 (ex æquo), 2003, 2004 et 2006 (à égalité avec Veselin Topalov avec un score de 9/13). Il a également gagné le tournoi de Linares à trois reprises : en 1998, 2007 et 2008. En 1997, il remporta également le tournoi de Dos Hermanas.

Il remporta également le tournoi annuel Amber de Monte-Carlo et Nice (parties rapides et parties à l'aveugle) en 1994, 1997, 2003, 2005 et 2006, remportant simultanément les épreuves de parties rapides et de parties à l'aveugle en 1997 et en 2005.

De 1999 à 2002, Anand a disputé plusieurs tournoi et matchs «  Advanced Chess » après que Garry Kasparov a introduit cette forme de jeu en 1998 (les joueurs se servent d'un programme d'échecs exécuté sur un ordinateur pour les aider dans leur réflexion). Il a gagné trois tournois d'« Advanced Chess » consécutifs à León, en 1999, 2000 et 2001 avant de perdre le titre contre Kramnik en 2002.

Champion du monde FIDE à New Delhi-Téhéran (2000-2002)

Anand face à Khalifman en 2000

Anand gagne le championnat du monde FIDE 2000 après avoir battu Alexeï Chirov 3,5 - 0,5 en finale à Téhéran, devenant ainsi le premier Indien à remporter ce titre.

Lors du championnat du monde de 2001-2002, à Moscou, Anand est éliminé en demi-finale par Vassili Ivantchouk.

Anand ne participa à aucun des championnats du monde (classique et FIDE) disputés en 2004.

Champion du monde d'échecs rapides (2003)

Anand lors des Olympiades d'échecs à Turin en 2006

En , la FIDE organisait un tournoi de parties rapides au Cap d'Agde, qu'elle intitula «  Championnat du monde de parties rapides ». Chaque joueur disposait d'un temps de réflexion de 25 minutes plus un temps additionnel de 10 secondes par coup. En battant Vladimir Kramnik en finale, Anand remporte celui-ci devant onze des douze meilleurs joueurs du monde (seul Kasparov en était absent).

Deuxième du championnat du monde FIDE de San Luis (2005)

Au championnat du monde FIDE 2005, Anand est dominé par Veselin Topalov et finit 2e-3e ex æquo avec le Russe Peter Svidler.

Champion du monde, titre unifié (2007-2013)

Championnat du monde de Mexico (2007)

En 2007, lors du championnat du monde à Mexico, Anand devient le nouveau champion du monde des échecs (à la suite de Vladimir Kramnik) dans un tournoi réunissant huit des meilleurs joueurs du monde. Il remporte ce tournoi avec 9 points sur 14 (sans aucune défaite).

Match contre Kramnik (2008)

Anand lors du championnat du monde de 2008
Anand face à Kramnik en 2008

En 2008, Anand bat en match le challenger officiel Vladimir Kramnik, sur le score de 6,5 à 4,5 soit 3 victoires, 1 défaite et 7 nulles. Sur ce match, excepté la 10e partie où Anand apparaît déconcentré, Anand apparait très bien préparé dans les ouvertures et réussit à imposer son style et amener le très solide et défensif Vladimir Kramnik sur un terrain où il n'est pas à l'aise, c'est-à-dire des positions très tendues, où le jeu combatif d'Anand peut s'exprimer.

Match contre Topalov (2010)

En mai 2010, Anand conserve son titre lors du match qui l'oppose à Topalov à Sofia. À 5,5 partout, dans l'ultime partie où Topalov a les blancs, celui-ci commet une faute qui lui coûte le point et le match.

Match contre Guelfand (2012)

Anand au championnat du monde 2012

Anand défend une nouvelle fois son titre en 2012, face à Boris Guelfand, vainqueur du tournoi des candidats disputé à Kazan en 2011. Après 6 parties nulles, il perd la septième. Il remporte la huitième en 17 coups, ce qui est la partie la plus courte d'un match de championnat du monde de toute l'histoire. Finalement après quatre autre nulles, les deux joueurs disputent les quatre parties semi-rapides de départage. Anand l'emporte lors de la deuxième ronde. Lors de la troisième partie, l’Israélien a une position écrasante dès le 15e coup et jusqu'au 28e mais il se trompe en zeitnot et Anand parvient à sauver la nulle. La quatrième partie est plus calme, Anand avec les blancs ne laisse aucun jeu à son adversaire et la partie est nulle.

Matchs contre Carlsen (2013 et 2014)

Anand au tournoi de Wijk aan Zee en 2013
Carlsen face à Anand au tournoi de Londres en 2010.

Du 7 au 28 novembre 2013, Anand affronte le vainqueur du tournoi des candidats de Londres 2013, Magnus Carlsen. Il perd son titre à cette occasion, étant mené 6,5 points à 3 à la ronde 10 (le tournoi se jouait en 12 rondes) et ne gagnant aucune partie [4].

Les quatre premières parties se terminent par la nulle : en 16, 25, 51 et 64 coups. La 5e partie est remportée par Carlsen sur une défense semi-slave avec 4.e4. À la 6e partie, Carlsen l'emporte à nouveau après une grosse erreur de l'Indien. Les 7e et 8e parties sont nulles. La 9e partie se solde par une victoire rapide du Norvégien en 28 coups sur une défense nimzo-indienne : Anand commet une très grosse erreur (avec Cf1 au lieu de Ff1) qui permet à Carlsen de gagner. La 10e partie est capitale pour le challenger, en effet une nulle lui suffit pour qu'il soit déclaré champion du monde. Il y arrive sur une défense sicilienne avec 3.Fb5.

En 2014, Anand remporte le tournoi des candidats et affronte Carlsen à Sotchi. Il perd le match revanche sur le score de 4,5 à 6,5.

Other Languages
azərbaycanca: Vişvanatan Anand
беларуская: Вішванатан Ананд
Fiji Hindi: Vishwanathan Anand
Bahasa Indonesia: Viswanathan Anand
Ripoarisch: Viswanathan Anand
Lëtzebuergesch: Viswanathan Anand
македонски: Вишванатан Ананд
Plattdüütsch: Viswanathan Anand
Nederlands: Viswanathan Anand
norsk nynorsk: Viswanathan Anand
Kapampangan: Viswanathan Anand
português: Viswanathan Anand
srpskohrvatski / српскохрватски: Višvanatan Anand
Simple English: Viswanathan Anand
slovenčina: Višvanátan Ánand
slovenščina: Višvanatan Anand
српски / srpski: Вишванатан Ананд
українська: Вішванатан Ананд
oʻzbekcha/ўзбекча: Vishvanatan Anand
Tiếng Việt: Viswanathan Anand
吴语: 阿南德
Bân-lâm-gú: Viswanathan Anand