Virginie (États-Unis)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Virginie.
Virginie
(en) Virginia
Sceau
Sceau
Drapeau
Drapeau

Carte des États-Unis avec la Virginie en rouge.

Surnom
Old Dominion, Mother of Presidents
En français : « Vieux Dominion », « Mère des présidents ».

Devise
Sic semper tyrannis (latin)
« Ainsi en est-il toujours des tyrans ».
Administration
Pays Drapeau des États-Unis  États-Unis
Capitale Richmond
Adhésion à l’Union 25 juin 1788 (10e État)
Gouverneur Terry McAuliffe ( D)
Sénateurs Mark Warner (D)
Tim Kaine (D)
Nombre de représentants 11
ISO 3166-2 US-VA
Fuseau horaire -5
Démographie
Population 8 001 024 hab. (2010 [1])
Densité 72 hab./km2
Rang 12e
Ville la plus peuplée Virginia Beach
Géographie
Altitude 290 m (min. : 0 m) (max. :  mont Rogers - 1 746 m)
Superficie 110 862 km2
Rang 35e
– Terre 102 642 km2
– Eau (%) 8 220 km2 (7,41 %)
Coordonnées 36°31' N à 39°37' N (320 km)
75°13' W à 83°37' W (690 km)
Divers
Langues officielles Anglais
Liens
Site web virginia.gov

La Virginie (Virginia en anglais) est un État ( commonwealth) du Sud des États-Unis, qui porte traditionnellement le nom de Commonwealth of Virginia. Sa capitale actuelle est Richmond.

Elle est limitrophe, au nord, du Maryland et du district de Columbia, au sud, de la Caroline du Nord et du Tennessee, à l'ouest, du Kentucky et de la Virginie-Occidentale, et est bordée à l'est par la baie de Chesapeake et l' océan Atlantique.

La Reine Élisabeth Ire a inspiré le nom de Virginie donné à l'État américain.

Son nom vient de la reine Élisabeth Élisabeth Ire d'Angleterre (1533-1603), dite la « reine vierge » (Virgin Queen) parce qu'elle ne s'est jamais mariée. La colonie de Virginie, fondée le , est administrée par la compagnie de Londres jusqu'à la Révolution américaine. Elle établit sa prospérité sur les plantations et le commerce du tabac. Vers 1770, la Virginie est l'une des premières colonies à contester la tutelle britannique. Plusieurs Virginiens jouèrent un grand rôle dans la guerre d'indépendance, au premier rang desquels figure George Washington. Elle est connue comme « le Vieux Dominion » (The Old Dominion) ou encore comme la « mère des Présidents » (Mother of Presidents), parce que huit présidents américains y sont nés.

Sur le plan politique, la Virginie, État confédéré durant la guerre de Sécession, se range dans les régions conservatrices du Sud des États-Unis, bien que l’État soit disputé entre les républicains et les démocrates [2].

La Virginie se place au 35e rang des États américains pour sa superficie et au 12e rang pour sa population, avec plus de 8 millions d'habitants. La ville la plus peuplée est Virginia Beach. Le comté le plus peuplé est celui de Fairfax dans le nord et la ville la plus étendue est celle de Suffolk, qui comprend une grande partie du Great Dismal Swamp  (en).

La majorité de la population est d'origine européenne, en particulier du nord de l'Europe, mais plus d'un cinquième est constitué d' Afro-Américains. La première religion est le baptisme.

Le gouverneur de la Virginie Terry McAuliffe.

Aujourd'hui, l'économie virginienne est diversifiée : elle repose sur les emplois fédéraux et militaires dans le nord et à Hampton Roads, qui possèdent respectivement le plus grand bâtiment de bureaux et la plus grande base navale du monde. Le triangle historique de la Virginie coloniale ( Historic Triangle of Colonial Virginia  (en)) comprend Jamestown, Yorktown et Williamsburg, qui attirent des milliers de touristes. Le réseau urbain est connecté par le troisième plus grand réseau d’autoroutes du pays [3].

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Virginie.

L'histoire ancienne de la Virginie est faite d'anecdotes où se mêlent conquistadors, indiens Powhatans et Anglais. À l'origine, ce nom fut donné officiellement à la colonie en 1607 : soit en l'honneur de la reine Élisabeth Élisabeth Ire d' Angleterre, décédée quatre ans plus tôt, surnommée la « reine vierge » car elle ne s'était jamais mariée ; soit en raison de la difficulté rencontrée par les colons de s'établir sur un territoire vierge (Virgin land) [4].

Elle fut la première colonie anglaise du Nouveau Monde. La Virginie est l’un des quatre États (sur 50) à porter le titre de Commonwealth, avec Pennsylvanie, Massachusetts, et Kentucky.

Colonie anglaise

  • La découverte de la Virginie : En 1584, le navigateur anglais Walter Raleigh envoie des hommes (commandés par Philip Amadas) pour reconnaître la côte de l'Amérique du Nord. Ceux-ci arrivent à la hauteur des Outer Banks, visitent les îles Hatteras et l'île Roanoke (habitées par des indiens Algonquins du groupe des Croatans) et longent la côte en direction du Nord jusqu'au sud de la baie de Chesapeake. C'est alors que ceux-ci nomment la région longée « Virginie ». Avant de repartir pour l'Europe, ils obtiennent la permission d'emmener avec eux deux Croatans : Manteo et Wanchese  (en) [liens anglais], dans l'intention de transcrire et d'apprendre leur langue pour permettre aux colons de mieux communiquer avec les indigènes lors des prochaines expéditions (ce que fera Thomas Harriot, à la cour d'Elisabeth Ire).
  • La « colonie perdue » de Roanoke : En 1585, Walter Raleigh envoie une seconde expédition, commandée cette fois-ci par Richard Grenville (Amadas est son second). Ceux-ci amènent des colons qui prennent possession de l' Île Roanoke (dans les Outer Banks). Richard Grenville repart quelque temps après. Lorsqu'il repasse en 1586, Grenville ne trouve personne. Les colons, confrontés aux rigueurs de la colonisation dans la région, ont en fait décidé de profiter du passage du corsaire anglais Francis Drake pour rentrer en Europe. En 1587, deuxième expédition envoyée par Walter Raleigh, qui s'obstine : elle a pour commandant le dessinateur John White. La fille de celui-ci accouche de Virginia Dare, premier sujet du royaume d'Angleterre à naître sur le continent américain. John doit rentrer pour approvisionner la colonie mais, bloqué en Angleterre par l'attaque espagnole de l'Invincible Armada, il ne pourra pas revenir avant 1590, année où il ne trouvera plus aucun colon, et rien d'autre que l'inscription « Crotoan » laissée sur un arbre. Walter Raleigh aurait également introduit le tabac dans cette région d’Amérique du Nord.
  • La première colonie anglaise permanente de Virginie (et d'Amérique du Nord) : Jamestown. En 1607, un groupe de colons anglais envoyés par le roi d'Angleterre James James Ier, et commandés par Christopher Newport, arrive à l'entrée de la baie de Chesapeake (que des Espagnols ont explorée avant eux). Ils donnent aux deux caps de Virginie qui enserrent l'entrée de la baie leurs noms actuels : le cap Henry au sud et le cap Charles au nord (ces noms sont tirés des prénoms portés alors par deux fils du roi James, dont le deuxième lui succèdera sur le trône en tant que Charles Charles Ier). Une fois entrés dans la baie, ils remontent la première rivière qui fait face à l'entrée, qu'ils nomment James River, et établissent sur une île de sa rive gauche une colonie permanente qu'ils nomment Jamestown. Cette île existe toujours aujourd'hui et se trouve au sud de la ville de Williamsburg. C'est l'époque de John Smith et de Pocahontas. Après une période d'implantation dramatique liée à la nature difficile des terres et aux conflits avec les indiens la colonie finira par s'établir durablement grâce à la culture du tabac. En 1609, la colonie avait perdu plus de 80 % de ses membres. À partir de 1617 (selon André Kaspi), la colonie commença à prospérer et survivra jusqu'à la fin du XVIIe siècle. Le , des bateaux néerlandais débarquent à Jamestown : les 20 premiers travailleurs noirs [5], parfois présentés comme des esclaves. Mais il s'agit plus probablement d'« engagés » devant une durée de travail, selon les travaux des historiens [6].
  • Entre 1640 et 1680, la population de l’État, gouvernée par William Berkeley grandit vite, passant de 5 000 à plus de 40 000 habitants lorsque les « cavaliers », des gentilshommes restés fidèles au roi Charles Ier d'Angleterre, débarquèrent, dans les années 1640 avec leurs serviteurs à la suite de la guerre entre les partisans de Cromwell et ceux du roi. Ces « cavaliers » marquèrent profondément la Virginie.
  • En 1649, les esclaves noirs sont au nombre de seulement trois cents en Virginie [7].
  • C'est en 1660, à la restauration anglaise, que l'esclavage, déjà pratiqué, est officiellement légalisé [8] après la Restauration anglaise de la monarchie catholique, la dynastie Stuart, avec Charles II, fils de Charles Charles Ier, qui redonne à William Berkeley la gouvernance du territoire, d'autant que des grands planteurs catholiques amis, venus de la Barbade, tels que le colonel Benjamin Berringer, ou John Yeamans, s'installent un peu au sud pour fonder la Caroline et un peu au Nord pour fonder le New Jersey.
  • La loi virginienne de 1662 sur l'esclavage, édictée un an après le Code des esclaves de la Barbade, stipule qu'une esclave ne peut donner naissance qu'à des esclaves, pour contrecarrer la Jurisprudence Elizabeth Key et empêcher le métissage, un texte écrit au même moment que le Code des esclaves de la Barbade, qui inspirera 23 ans plus tard le Code noir.
  • En 1676, la révolte de Nathaniel Bacon, qui souhaitait chasser une tribu d'Amérindiens et conspuait le gouverneur, est matée.

État américain

Monticello, la villa de Thomas Jefferson.

C'est l’une des Treize colonies qui a fondé les États-Unis, en jouant un rôle moteur. Quatre des cinq premiers présidents des États-Unis venaient de Virginie (Washington, Madison, Monroe et Jefferson).

En 1862, lors de la guerre de Sécession, la Virginie fait partie des États sudistes esclavagistes, hostiles au président Lincoln, qui décident de se séparer de l'Union. Richmond devient la capitale des États confédérés. Cependant, les comtés de l'Ouest de l’État refusent de quitter l'Union. Ils se séparent du reste de l'État et deviennent la Virginie-Occidentale, dont l'existence est entérinée par une décision de la Cour suprême en 1870.

Other Languages
Afrikaans: Virginië
አማርኛ: ቨርጂኒያ
aragonés: Virchinia
Ænglisc: Virginia
العربية: فرجينيا
ܐܪܡܝܐ: ܒܪܓܝܢܝܐ
asturianu: Virxinia
Aymar aru: Virginia suyu
azərbaycanca: Virciniya
башҡортса: Виргиния
Boarisch: Virginia
žemaitėška: Virdžinėjė
Bikol Central: Virginia (estado)
беларуская (тарашкевіца)‎: Вірджынія
български: Вирджиния
भोजपुरी: वर्जीनिया
Bislama: Virginia
বিষ্ণুপ্রিয়া মণিপুরী: ভার্জিনিয়া
brezhoneg: Virginia
bosanski: Virginia
буряад: Вирджини
català: Virgínia
Chavacano de Zamboanga: Virginia
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Virginia
нохчийн: Виргини
کوردی: ڤیرجینیا
corsu: Virginia
čeština: Virginie
Чӑвашла: Вирджини
Cymraeg: Virginia
dansk: Virginia
Deutsch: Virginia
Zazaki: Virginia
Ελληνικά: Βιρτζίνια
emiliàn e rumagnòl: Virgìgna
English: Virginia
español: Virginia
eesti: Virginia
euskara: Virginia
فارسی: ویرجینیا
suomi: Virginia
føroyskt: Virginia
arpetan: Virginia
Nordfriisk: Virginia
Frysk: Firginia
Gaeilge: Virginia
Gagauz: Virginiya
Gàidhlig: Virginia
galego: Virxinia
Avañe'ẽ: Virginia
客家語/Hak-kâ-ngî: Virginia
Hawaiʻi: Wilikinia
עברית: וירג'יניה
हिन्दी: वर्जीनिया
Fiji Hindi: Virginia
hrvatski: Virginia
Kreyòl ayisyen: Vijini
magyar: Virginia
Հայերեն: Վիրջինիա
interlingua: Virginia
Bahasa Indonesia: Virginia
Interlingue: Virginia
Iñupiak: Virginia
Ilokano: Virginia
italiano: Virginia
Basa Jawa: Virginia
ქართული: ვირჯინია
Taqbaylit: Virginia
қазақша: Виргиния
ಕನ್ನಡ: ವರ್ಜೀನಿಯ
한국어: 버지니아 주
Kurdî: Vîrjînya
kernowek: Virjynni
Кыргызча: Виргиния штаты
Latina: Virginia
Ladino: Virginia
Lëtzebuergesch: Virginia
Limburgs: Virginia
Ligure: Virginnia
lumbaart: Virginia
لۊری شومالی: ڤیرجینیا
lietuvių: Virdžinija
latviešu: Virdžīnija
मैथिली: भर्जिनिया
Malagasy: Virjinia
олык марий: Виргиний
Māori: Virginia
македонски: Вирџинија
മലയാളം: വിർജീനിയ
монгол: Виржини
кырык мары: Виргини
Bahasa Melayu: Virginia
مازِرونی: ویرجینیا
Dorerin Naoero: Virginia
Nāhuatl: Virginia
Plattdüütsch: Virginia
Nedersaksies: Virginia
नेपाली: भर्जिनिया
नेपाल भाषा: भर्जिनिया
Nederlands: Virginia (staat)
norsk nynorsk: Virginia
norsk: Virginia
occitan: Virgínia
ਪੰਜਾਬੀ: ਵਰਜਿਨੀਆ
Kapampangan: Virginia
Papiamentu: Virginia
polski: Wirginia
Piemontèis: Virginia
پنجابی: ورجینیا
português: Virgínia
Runa Simi: Virginia suyu
rumantsch: Virginia
română: Virginia
русский: Виргиния
संस्कृतम्: वर्जिनिया
саха тыла: Вирдьиния
sardu: Virgìnia
sicilianu: Virginia
Scots: Virginie
sámegiella: Virginia
srpskohrvatski / српскохрватски: Virginia
Simple English: Virginia
slovenčina: Virgínia
slovenščina: Virginija
shqip: Virginia
српски / srpski: Вирџинија
Seeltersk: Virginia
svenska: Virginia
Kiswahili: Virginia
ślůnski: Wirgińijo
తెలుగు: వర్జీనియా
Türkçe: Virginia
татарча/tatarça: Виргиния
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: Wirginiye Shitati
українська: Вірджинія
اردو: ورجینیا
oʻzbekcha/ўзбекча: Virjiniya
vèneto: Virginia
Tiếng Việt: Virginia
Volapük: Virginia
Winaray: Virginia
хальмг: Вирҗиния
მარგალური: ვირჯინია
Yorùbá: Firginia
Bân-lâm-gú: Virginia
isiZulu: Virginia