Vim

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vim (homonymie).
Vim
Logo

Capture d'écran de Vim.
Capture d'écran de Vim.

Développeur Bram Moolenaar et contributeurs
Première version 1991
Dernière version 8.0 () [1], [2] Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C, VimScript
Environnements AmigaOS, Atari MiNT, BeOS, MS-DOS, Mac OS, NeXTSTEP, OS/2, OSF, RiscOS, SGI, UNIX, VMS, Windows, BSD, GNU/Linux, Android
Type Éditeur de texte
Licence Logiciel libre [3], Caritaticiel
Site web www.vim.org

Vim est un éditeur de texte, c’est-à-dire un logiciel permettant la manipulation de fichiers texte. Il est directement inspiré de vi (un éditeur très répandu sur les systèmes d’exploitation de type UNIX), dont il est le clone le plus populaire. Son nom signifie d’ailleurs Vi IMproved, que l’on peut traduire par « VI aMélioré ».

Vim est un éditeur de texte extrêmement personnalisable, que ce soit par l'ajout d'extensions, ou par la modification de son fichier de configuration, écrits dans son propre langage d'extension, le Vim script.

Malgré de nombreuses fonctionnalités, il conserve un temps de démarrage court (même agrémenté d'extensions) et reste ainsi adapté pour des modifications simples et ponctuelles (de fichiers de configuration par exemple).

Vim se différencie de la plupart des autres éditeurs par son fonctionnement modal, hérité de vi. En effet, il possède trois modes: le mode normal (dans lequel vous êtes lorsque Vim démarre), le mode commande, et le mode édition.

Vim est un logiciel libre. Son code source a été publié pour la première fois en 1991 par Bram Moolenaar, son principal développeur. Depuis, ce dernier a continué de l’améliorer, avec l’aide de nombreux contributeurs.

Présentation

Image 1 : Vim dans une console : coloration syntaxique, repli et numérotation des lignes.

Dans un terminal informatique, Vim fonctionne en mode texte plein écran, comme l’éditeur de texte vi. Il propose énormément de fonctions qui sont, pour la grande majorité, accessibles au clavier. Ceci s’explique par des raisons historiques : les premières versions de vi datent du milieu des années 1970, époque à laquelle les terminaux les plus répandus ne disposaient que d’un clavier et d’une liaison série très lente avec l’ordinateur central.

Vim peut, si l'utilisateur le souhaite [4], être compatible à 100 % avec vi. De très nombreuses améliorations et fonctionnalités ont été ajoutées à Vim, et ne sont pas présentes dans Vi, comme la gestion de la souris, le repliement, la coloration syntaxique... De plus, depuis la version 4.0, Vim dispose d’une interface utilisateur graphique moderne, GVim.

Il existe deux autres versions de Vim. Une simplifiée pour les utilisateurs débutants, eVim (le "e" pour easy), et une autre compacte, Vim-Tiny. Cette dernière est une version minimale de vim compilée sans interface graphique et avec seulement un petit sous-ensemble de fonctions n’est que très légèrement plus grosse que nvi [5]. Certaines fonctionnalités, telles que la coloration syntaxique, ne sont pas incluses dans Vim-Tiny.

Vim est utilisable sur de nombreux systèmes d’exploitation et est disponible sur pratiquement toutes les distributions GNU/Linux. En général, l’exécutable vi sur Linux correspond à un lien ou à un alias appelant Vim. Quand Vim est déjà lancé, il est possible de connaître sa version en utilisant la commande :version du mode Normal.

Other Languages
Afrikaans: VIM
azərbaycanca: Vim
Boarisch: Vim
български: Vim
bosanski: Vim
català: Vim
čeština: Vim
dansk: Vim
Deutsch: Vim
Ελληνικά: Vim
Esperanto: Vim (programo)
español: Vim
eesti: Vim
euskara: Vim
فارسی: ویم
suomi: Vim
贛語: Vim
עברית: Vim
hrvatski: Vim
magyar: Vim
interlingua: Vim
日本語: Vim
한국어: Vim
lietuvių: Vim
Bahasa Melayu: Vim
Nederlands: Vim (teksteditor)
norsk: Vim
polski: Vim
português: Vim
română: Vim
русский: Vim
srpskohrvatski / српскохрватски: Vim
Simple English: Vim
slovenčina: Vim
தமிழ்: விம்
తెలుగు: విమ్
ไทย: วิม
Türkçe: Vim
українська: Vim
中文: Vim