Venezuela

République bolivarienne du Venezuela

República Bolivariana de Venezuela (es)  Prononciation du titre dans sa version originale  Écouter

Drapeau
Drapeau du Venezuela
Blason
Armoiries du Venezuela
Devise nationale Dios y Federación
Hymne national Gloria al bravo pueblo
Administration
Forme de l'État République fédérale présidentielle
Président Nicolás Maduro
Langues officielles Espagnol
Capitale Caracas

10° 29′ 28″ N, 66° 54′ 07″ O

Géographie
Plus grande ville Caracas
Superficie totale 916 445  km2
( classé 33e)
Superficie en eau 0,3 %
Fuseau horaire UTC -4h
Histoire
Indépendance de l’ Espagne
Date
Démographie
Gentilé Vénézuélien
Population totale (2015) 30 620 404 hab.
( classé 44e)
Densité 33,4 hab./km2
Économie
IDH ( 2012) en augmentation 0,748 [1] (élevé) ( 71e)
Monnaie Bolívar vénézuélien ( VEF​)
Divers
Code ISO 3166-1 VEN, VE​
Domaine Internet .ve
Indicatif téléphonique +58
Écouter cet article ( info sur le fichier)

Le Venezuela [2] (prononcé en français :  [venezɥɛla]) (prononcé en espagnol :  [beneˈswela]) en forme longue la République bolivarienne du Venezuela, en espagnol República Bolivariana de Venezuela, nom officiel en l'honneur de Simón Bolívar, est une république fédérale située dans la partie la plus septentrionale de l' Amérique du Sud, bordé au nord par la mer des Antilles, à l'est par le Guyana, au sud par le Brésil, au sud-ouest et à l'ouest par la Colombie. Christophe Colomb, le 3 août 1498, nomma Isla de Gracia (« Île de Grâce ») la terre sur laquelle il débarqua et qu'il prit pour une île [3] et aujourd'hui connue sous le nom Tierra de Gracia (« Terre de Grâce ») lors de son troisième voyage de découverte de l'Amérique.

La langue nationale du Venezuela est l' espagnol et sa capitale et principale métropole est Caracas. Sa population est composée essentiellement de métis. Le Venezuela est une puissance énergétique majeure et affirme avoir des réserves de pétrole de l'ordre de 297 milliards de barils [4] ce qui en ferait le premier pays du monde dans le classement par réserves de pétrole prouvées. Ces certifications comprennent un pétrole extra-lourd d'une exploitation plus coûteuse. Le pays est riche d'autres matières premières, d'une importante diversité géographique et d'une megadiversité remarquable. Sa devise est Dios y Federación (« Dieu et Fédération ») et son hymne le Gloria al Bravo Pueblo (« Gloire au Peuple Brave »).

Le Venezuela est membre de l' ONU, de la OEA, de l' OPEP et de l' ALBA entre autres.

Étymologie

Origine européenne

En 1499, une expédition menée par Amerigo Vespucci et Alonso de Ojeda explore cette région pour la première fois (côte nord-ouest). Elle découvre des indigènes (dont des Caraïbes, des Arawaks et des Cumanagatos), vivant principalement d'agriculture et de chasse, installés le long de la côte, de la Cordillère des Andes et du fleuve Orénoque. Les maisons sur pilotis des Indiens du golfe de Maracaibo font penser à une petite Venise, Venezziola, ce qui donnera le nom du pays [5].

Origine indigène

Une autre version affirme que le nom Venezuela a pour origine un vocable indigène [6]. Une première preuve vient de Martín Fernández de Enciso, membre de l'expédition de Vespucci et Ojeda. Dans son livre Summa de Geografía édité en 1519, il affirme que l'expédition a rencontré une population indigène qui se nomme elle-même Veneçiuela, ce qui suggère que le nom Venezuela ait pu dériver de ce nom local : « Desdel cabo de Sant Romá al cabo de Coquibacoa ay tres isleos en triángulo. Entre estos dos cabos se haze un golfo de mar en figura quadrada. E al cabo de Coquibacoa entra desde est golfo otro golfo pequeño en la tierra cuatro leguas. E al cabo del a cerca dela esta una peña grande que es llana encima della. Y encima de ella está un lugar d'casas de indios que se llama Veneçiuela. Esta en X grados. » [7]

Une seconde preuve vient d' Antonio Vázquez de Espinosa, moine espagnol, qui écrit dans son ouvrage Compendio y Descripcion de las Indias Occidentales (1629) : « Venezuela en la lengua natural de aquella tierra quiere decir Agua grande, por la gran laguna de Maracaibo que tiene en su distrito, como quien dice, la Provincia de la grande laguna. » [8]