Vase canope

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canope.

Dans l' Égypte antique, les vases canopes, au nombre de quatre, étaient destinés à recevoir les viscères embaumés du défunt. Ils étaient fabriqués en calcaire, en albâtre, en terre cuite, en céramique ou en faïence et étaient déposés près du sarcophage, dans la chambre funéraire du tombeau, sur une caisse ou une cuve.

On donnait aussi le nom de canopes à des vases où l'on gardait l'eau du Nil pour la boire, ainsi qu'à des espèces d'urnes où l'on renfermait le corps d'animaux sacrés ou qu'on plaçait auprès des momies.

Origine

Ce sont des antiquaires du XIXe siècle qui auraient attribué à ces vases l'adjectif canope (canopus en latin), provenant du nom d'une cité égyptienne du delta occidental, où, selon les Grecs, on adorait une divinité représentée sous la forme d'une cruche [réf. nécessaire].

On attribue à Champollion la découverte de l'usage des vases canopes. Le , lors de l'examen d'un vase funéraire, il note :

« [...] nous replaçâmes le canope dans l'eau bouillante et il nous fut facile de retirer du fond un corps étranger. Il était enveloppé dans une pièce de toile assez fine de six pouces de large sur huit de long. [...] c'était une matière animale dont le type lui donnait de l'analogie avec le foie, le cœur ou la rate de l'homme. [...] le volume de cet objet le rapprochait le plus de la rate [1]. »

Other Languages
azərbaycanca: Kanop
български: Каноп
brezhoneg: Listri kanopat
català: Vas canopi
čeština: Kanopa
Deutsch: Kanope
English: Canopic jar
Esperanto: Kanopo
español: Vaso canopo
euskara: Ontzi kanopo
italiano: Vasi canopi
日本語: カノプス壺
Nederlands: Canope
norsk bokmål: Kanopiske krukker
polski: Kanopy
português: Vaso canópico
română: Canopă
русский: Канопа
Simple English: Canopic jar
slovenčina: Kanopa
српски / srpski: Канопске вазе
svenska: Kanoper
українська: Канопа
中文: 卡諾卜罈