Valley of Fire

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valley of Fire (homonymie).
Parc d'État de Valley of Fire
Valley of fire State Park.jpg

Valley of Fire.

Type
Adresse
Coordonnées
Superficie
141,15 km2
Création
1935
Administration
Nevada Division of State Parks
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Green pog.svg
Localisation sur la carte de Nevada
voir sur la carte de Nevada
Green pog.svg

Le parc d'État de Valley of Fire (en français, Vallée de Feu) est un parc naturel de l'État du Nevada dans l'ouest des États-Unis d'Amérique, situé non loin de Las Vegas et du Lake Mead. Zone désertique, il doit son nom à la couleur flamboyante de certains rochers en grès. Protégé dès 1935, le parc est le plus ancien et le plus étendu du Nevada [1]. Il fait partie du désert de Mojave.

La visite du parc offre un voyage dans les temps géologiques (présence d'arbres pétrifiés vieux de 225 millions d'années [1]) et historiques (nombreux pétroglyphes préhistoriques). Les touristes peuvent également camper, randonner, photographier. Un centre d'information pour les visiteurs donne des informations sur les formations géologiques, la faune et la flore de la région. Le parc reçoit chaque année environ 250 000 visiteurs [2].

Préhistoire

Pétroglyphes amérindiens dans la Valley of Fire.

Les rochers multicolores de la Vallée de Feu ont été formés il y a 150 millions d'années, à l'époque des dinosaures. Des processus complexes de sédimentation, soulèvement et érosion du Grand Bassin sont apparus de magnifiques paysages minéraux.

Les premières communautés humaines s'installent dans la préhistoire : les Basketmakers, suivis de la culture anasazi, laissent des traces de leur présence à travers les pétroglyphes. Ces signes gravés dans la roche évoquent des scènes de chasse ou peut-être des calendriers. Les plus anciens ont 3000 ans [1].