Vallée de la Tarentaise

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tarentaise.
Vallée de la Tarentaise
Vue de la vallée depuis les hauts de Peisey-Nancroix.
Vue de la vallée depuis les hauts de Peisey-Nancroix.
MassifAlpes
PaysDrapeau de la France France
RégionAuvergne-Rhône-Alpes
DépartementSavoie
Coordonnées géographiques45° 33′ nord, 6° 39′ est

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Vallée de la Tarentaise

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Vallée de la Tarentaise
Orientationnord-ouest, puis sud-ouest et enfin nord-ouest
Longueur80 km
TypeVallée glaciaire
ÉcoulementIsère
Voie d'accès principaleN 90, D 902

La Tarentaise, ou vallée de la Tarentaise, est une grande vallée intra-alpine française et une province historique de la Savoie, située dans le département de la Savoie, où prend sa source l'Isère et qui s'étend jusqu'à Albertville au Carrefour des Quatre Vallées.

La vallée principale est une vallée glaciaire, encaissée et très étroite à certains endroits, bordée au nord par les massifs du Beaufortain et du Mont-Blanc, et au sud par la Vanoise et la Lauzière. Successivement vallée agricole, industrielle, elle s'est tournée dans la deuxième moitié du XIXe siècle vers le tourisme estival, puis thermal avant de s'orienter au XXe siècle dans la pratique des sports d'hiver et le développement de nombreuses stations de ski. Aujourd'hui la vallée, olympique depuis 1992, présente avec notamment les 3 Vallées (Courchevel, Méribel, Les Ménuires et Val Thorens), Paradiski (Les Arcs et La Plagne) et l'Espace Killy (Tignes et Val d'Isère) la plus grande concentration de domaines skiables étendus au monde.

Toponymie

Le nom de Tarentaise provient de l'ancien nom latin de son centre politique, Moûtiers, Darantasia[1], siège d'un évêché depuis le Ve siècle. L'usage du nom pour la province remonterait au XIe siècle.

Le toponyme, selon le toponymiste Ernest Nègre ou encore le site de Henry Suter, aurait une origine préceltique de sens inconnu[2],[3]. Toutefois, certaines interprétations sont avancées. L'une consistant à trouver une forme dérivée du nom de lieutenant d'Auguste, Aulus Terentius Varro Murena, qui aurait soumis la région voisine du Val d'Aoste en -25 est écartée. Jean-Paul Bergeri, dans son ouvrage Histoire de Moûtiers. Capitale de la Tarentaise, indique qu'il s'agit d'un « hydronyme ayant une origine préceltique et que l'on pourrait traduire par « cours d'eau », avec une nuance renvoyant aux « eaux vives » »[4].

On trouve la mention de Darantasia à la fin du IIIe siècle, indiquée sur l'Itinéraire d'Antonin ou encore sur la carte de Peutinger[5]. En 450, on mentionne l'oppidum Tarantasie[5]. On trouve également des mentions reprenant la forme Darentasia, plus tardive[5]. La forme Tarentasia s'impose elle à partir du XIIIe siècle[5].

Le gentilé de l'habitant de la Tarentaise est Tarin, féminin Tarine[6].

Other Languages
català: Tarentèsa
Deutsch: Tarentaise
Esperanto: Valo Tarentezo
español: Tarentaise
arpetan: Tarentèsa
italiano: Tarantasia
Latina: Tarentasia
português: Vale da Tarentaise
українська: Тарантез