Université de technologie de Compiègne

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir UTC.
Université de technologie de Compiègne
Devise Donnons un sens à l'innovation
Informations
Fondation
Fondateur Guy Deniélou
Type École d'ingénieurs, Grand établissement ( EPSCP)
Localisation
Coordonnées 49° 24′ 01″ nord, 2° 47′ 59″ est
Ville Compiègne
Pays Drapeau de la France  France
Région Hauts-de-France
Direction
Président Jean-Louis Chaussade ( 2016)
Directeur Philippe Courtier ( 2017) [1]
Chiffres clés
Personnel 400 IATOS
Enseignants 450 enseignants dont 90,3% enseignants-chercheurs (en 2016)
Étudiants 4 400 élèves ingénieurs (en 2016)
Doctorants 338 [2]
Diplômés/an 911 [3]
Divers
Particularités Université de technologie
Affiliation CGE, CDEFI, Groupe UT
Site web www.utc.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Université de technologie de Compiègne

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Université de technologie de Compiègne
L'UTC vue de l'extérieur (centre Benjamin Franklin)

L’université de technologie de Compiègne (UTC) est un établissement public d’enseignement supérieur et de recherche situé à Compiègne dans la région Hauts-de-France en France, c’est une des 210 écoles d'ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d'ingénieur. Elle est habilitée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour ses formations licence professionnelle, master et doctorat. Enfin l'UTC est également habilitée, après avis de la commission des titres d'ingénieurs, à délivrer le diplôme d'ingénieur UTC sous différentes spécialisations [4].

C’est une des trois universités de technologies françaises. Elle est membre de la communauté d'universités et établissements Sorbonne Universités et de la Conférence des grandes écoles.

Histoire

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez pour voir d'autres modèles.
Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.  (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

L'UTC est une école fondée à l'initiative de Guy Deniélou, officier de marine et ingénieur chercheur au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). En 1972, il quitte son poste de chef du département des réacteurs à neutrons du CEA pour fonder l'UTC [5] et en devient président de 1974 à 1987 [6].

Les grandes dates de l’université de technologie de Compiègne :

  • en 1972, création de l'UTC ;
  • en 1981, l'UTC acquiert son statut de grande école ;
  • en 1985, ouverture d'une antenne de l'UTC à Sévenans ;
  • en 1991, l'antenne de l'UTC de Sévenans devient l'Institut polytechnique de Sévenans ;
  • en 1993, l'Institut de génie technologique de Troyes, antenne de l'UTC ouvre ses portes ;
  • en 1994, ouverture de l' université de technologie de Troyes qui est issue de l'Institut de génie technologique de Troyes ;
  • en 1999, création de l' université de technologie de Belfort-Montbéliard issue de la fusion de l'Institut Polytechnique de Sévenans et de l'Ecole Nationale d'Ingénieurs de Belfort (ENIBe) ;
  • en 2002, création du réseau des universités de technologie ;
  • en 2005, création de l' université de technologie sino-européenne de l'université de Shanghai ;
  • en 2006, attribution du label Carnot pour ses activités de recherche partenariale (et création de l'Institut Carnot UT regroupant les laboratoires de l'UTC et de l'UTT) ;
  • en 2009, création du premier collegium français qui fédère l'ensemble des laboratoires de l'UTC ;
  • en 2012, l'UTC rejoint le pôle de recherche et d'enseignement supérieur Sorbonne Universités, en qualité de membre fondateur non initial ;
  • en 2012, l'UTC ouvre le cursus « Humanités & technologie » de trois ans permettant aux bacheliers des sections S, ES et L spé maths d'intégrer un cycle ingénieur au niveau BAC+3 (ou de continuer vers un master soit à l'UTC, soit parmi les partenaires de l'UTC au sein du PRES Sorbonne Universités) ;
  • en 2013, création du Groupe UT ;
  • en 2014, mise en service du bâtiment de la recherche et de l'innovation technologique des transports de l'UTC ( Philippe Ameller et Jacques Dubois architectes).