Université de Heidelberg

Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Université de Heidelberg
Logo University of Heidelberg.svg

Un sceau rond sur le pourtour duquel figure la mention « s : universitatis studii heydelbergensis ».

Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg
Régime linguistique
Fondateur
Recteur
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte d’Allemagne
voir sur la carte d’Allemagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Bade-Wurtemberg
voir sur la carte du Bade-Wurtemberg
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
28 266
Budget
603,8 millions d'euros
Divers
Devise
Semper apertus
Membre de
Groupe de Coimbra, Deutsches Forschungsnetz (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'université de Heidelberg (en allemand Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg ou Ruperto Carola du nom de ses deux fondateurs), située à Heidelberg, en Bade-Wurtemberg, est la plus ancienne université allemande. Elle est membre du groupe de Coïmbre et sa stratégie « Heidelberg: Realising the Potential of a Comprehensive University » a été retenue en 2007 par le programme d'initiative d'excellence allemande.

Robert Robert Ier, électeur palatin, fonde l'université de Heidelberg en 1386, pendant le Grand Schisme d'Occident. Au XVIe siècle, elle devient un haut-lieu de la Réforme protestante. Affectée ensuite par la guerre de Trente Ans et la guerre de la Ligue d'Augsbourg, elle est réformée en 1803 par Charles Ier de Bade et connaît alors une période florissante du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Pendant le Troisième Reich, l'université adhère à l'idéologie nazie. Rouverte rapidement après la guerre, elle connaît alors une période de dénazification.

À partir des années 1960, l'université se développe pour accueillir plus d'étudiants ; le campus de Neuenheimer Feld dédié aux sciences et à la médecine est construit alors que l'implantation de l'université dans le centre-ville historique de Heidelberg[N 1] et dans le quartier de Bergheim est rationalisée.

En 2009, la Ruperto Carola a accueilli 28 266 étudiants dont 18,5 % d'étrangers et a délivré 3 271 diplômes de fin d'études et 1 133 doctorats[1]. L'université compte 12 399 membres du personnel pour un budget de 603,8 millions d'euros[1]. Elle est structurée en douze facultés, douze centres de recherche et possède une bibliothèque de plus de 6 millions d'ouvrages et deux centres hospitaliers associés : Heidelberg et Mannheim.

Parmi les anciens étudiants et membres actuels et passés du corps enseignant, l'université compte douze lauréats du prix Nobel de physique, sept lauréats du prix Nobel de chimie, six lauréats du prix Nobel de physiologie ou médecine, deux lauréats du prix Nobel de la paix et un lauréat du prix Nobel de littérature[2].

Other Languages
беларуская (тарашкевіца)‎: Гайдэльбэрскі ўнівэрсытэт
srpskohrvatski / српскохрватски: Univerzitet u Heidelbergu
Simple English: University of Heidelberg
slovenščina: Univerza v Heidelbergu
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: ھېيدېلبېرگ ئۇنىۋېرستېتى
oʻzbekcha/ўзбекча: Heydelberg universiteti
Tiếng Việt: Đại học Heidelberg
Bân-lâm-gú: Heidelberg Tāi-ha̍k