Université de Cambridge

Université de Cambridge
University of Cambridge coat of arms.svg
Histoire et statut
Fondation
1209 (il y a 809 ans)
Type
Nom officiel
University of Cambridge
Régime linguistique
Localisation
Localisation
Cambridge (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Cambridgeshire

(Voir situation sur carte : Cambridgeshire)
Point carte.svg
Chiffres-clés
Étudiants
19 515 (2014)
Divers
Devise

Hinc lucem et pocula sacra

Ce qui peut être traduit par "De cet endroit [l'université], nous gagnons l'illumination [de l'idée] et la précieuse connaissance"
Membre de
Russell Group, ORCID inc (d), Jisc (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'université de Cambridge (en anglais University of Cambridge) est une université anglaise située à Cambridge en Angleterre. Fondée en 1209 et dotée du statut de charte royale par le roi Henri III d'Angleterre en 1231, Cambridge est la deuxième plus ancienne université du monde anglophone et la quatrième plus ancienne université du monde[2]. L'université est née d'une association de chercheurs qui ont quitté l'Université d'Oxford après un conflit avec les habitants de la ville[3]. Les deux anciennes universités partagent de nombreuses caractéristiques communes et sont souvent appelées conjointement «Oxbridge».

Cambridge est formé d'une variété d'institutions qui comprennent 31 collèges et plus de 100 départements académiques organisés en six écoles[4]. Cambridge University Press, un département de l'université, est la plus ancienne maison d'édition au monde et la deuxième presse universitaire au monde[5]. L'université exploite également huit musées culturels et scientifiques, dont le musée Fitzwilliam et un jardin botanique. Les bibliothèques de Cambridge détiennent un total d'environ 15 millions de livres, dont huit millions sont dans la Cambridge University Library, une bibliothèque de dépôt légal.

Au cours de l'année 2015, l'université avait un revenu total de 1,64 milliard de livres sterling dont 398 millions de livres provenaient de subventions et de contrats de recherche[1]. L'université et les collèges ont une dotation combinée d'environ 5,89 milliards de livres[1], le plus grand de toute université hors États-Unis. L'université est étroitement liée au développement du pôle d'activités high-tech connu sous le nom de «Silicon Fen». Elle est aussi membre de nombreuses associations et fait partie du «triangle d'or» des principales universités anglaises.

Cambridge est régulièrement classée parmi les meilleures universités du monde[6]. L'université a formé de nombreux anciens étudiants notables, dont des mathématiciens éminents, des scientifiques, des politiciens, des avocats, des philosophes, des écrivains, des acteurs et des chefs d'État étrangers qui incluent Isaac Newton, Stephen Hawking, Charles Darwin, James C. Maxwell, Ernest Rutherford, Bertrand Russell et Alan Turing[7]. L'université compte 96 prix Nobels et 10 médaillés Fields[8] qui ont été affiliés à Cambridge en tant qu'étudiants, professeurs, personnel ou anciens élèves.

Histoire[9]

Origine

Cambridge fut fondée en 1209 par des universitaires fuyant Oxford après un différend avec les dirigeants locaux. Toutefois, le collège le plus ancien encore existant à Cambridge est Peterhouse, fondé en 1284. Ce fut en 1318 que l'université obtint du pape Jean XXII le droit de délivrer des diplômes. Cambridge signifie « Pont sur la Cam », qui est la rivière qui traverse la ville. À la différence d'Oxford, où la ville précéda l'université, la ville de Cambridge n'existait pas au moment de la création de l'Université. C'est la raison pour laquelle il est assez agréable d'y faire ses études, car pour se rendre de son Collège au lieu d'étude, il est très courant de traverser des parcs et des champs où l'on peut encore voir du bétail.

Développement

Le premier collège à être créé est le Peterhouse en 1284 par Hugh Balsham, Évêque d'Ely. Beaucoup de collèges ont été créés au cours des e et e siècles, mais d'autres seront créés plus tard, jusqu'à notre époque. Le collège le plus récent est Robinson, construit dans les années 1970. En 2004, certains journaux ont annoncé que l'université étudiait la possibilité d'ajouter trois nouveaux collèges, mais l'information a été démentie par Cambridge.

Au Moyen Âge, les collèges étaient créés afin de permettre aux étudiants de prier pour le salut de leurs fondateurs. C'est pour cette raison qu'ils étaient souvent associés à des chapelles ou des abbayes. Cependant, en 1536, en conjonction avec la dissolution des monastères, le roi Henri VIII ordonne à l'université de fermer sa Faculté de Droit canonique et d'arrêter d'enseigner la philosophie scolastique (enseignement religieux). Ce changement oriente l'université loin du Droit Canon et davantage vers les classiques, la Bible et les mathématiques.

On appelle Tripos les examens menant au diplôme de licence en arts (Bachelor of Arts, ou B.A. – le premier diplôme de Cambridge regroupant arts et sciences). Bien que l'université offre aujourd'hui des cursus dans de nombreux domaines, elle était essentiellement centrée sur les mathématiques jusqu'au XIXe siècle et l'étude de ce sujet était obligatoire pour obtenir son diplôme[10]. Les étudiants ayant obtenu les honneurs de premier rang en mathématiques sont appelés wranglers. Le Tripos de mathématiques était extrêmement disputé et il a contribué à faire émerger quelques noms très célèbres dans le monde de la science en Angleterre, comme Kelvin, Stokes et Maxwell. Cependant, quelques étudiants célèbres comme Hardy n'aimaient pas le système, pensant que les étudiants étaient plus intéressés par l'accumulation d'honneurs et de prix plutôt que par le sujet lui-même. Malgré la diversification de sujets de recherche et d'enseignement, Cambridge garde sa prédominance mathématique. L'Institut Isaac Newton, qui fait partie de l'université, est considéré comme l'institut national de recherche en mathématiques et physique théorique.

Les premiers collèges pour femmes sont Girton, créé en 1869, et Newnham, créé en 1872. Les premières étudiantes ont passé leurs examens en 1882, mais c'est seulement en 1947, vingt ans après Oxford, que les femmes ont été considérées comme des membres à part entière de l'université.

Parmi les trente et un collèges actuels, trois sont réservés aux femmes (Lucy Cavendish, New Hall et Newnham) et quatre aux diplômes supérieurs (Clare Hall, Darwin, Wolfson et St Edmund's).

Other Languages
azərbaycanca: Kembric Universiteti
беларуская (тарашкевіца)‎: Кембрыдзкі ўнівэрсытэт
客家語/Hak-kâ-ngî: Cambridge Thai-ho̍k
Bahasa Indonesia: Universitas Cambridge
Bahasa Melayu: Universiti Cambridge
srpskohrvatski / српскохрватски: Univerzitet u Cambridgeu
Simple English: University of Cambridge
slovenščina: Univerza v Cambridgeu
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: كامبرىج ئۇنىۋېرستېتى
oʻzbekcha/ўзбекча: Kembrij universiteti
Tiếng Việt: Đại học Cambridge
吴语: 剑桥大学
中文: 剑桥大学
Bân-lâm-gú: Cambridge Tāi-ha̍k
粵語: 劍橋大學