Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir UPEC (homonymie).
Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (UPEC)
Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne
Devise « Connaissance - Action »
Informations
Fondation 1971 [1]
Type Université publique ( EPSCP)
Budget 185 millions d'euros (2016) [2]
Localisation
Coordonnées 48° 47′ 17″ nord, 2° 26′ 39″ est
Ville Créteil
Pays Drapeau de la France  France
Région Île-de-France
Direction
Président Olivier Montagne [3]
Chiffres clés
Personnel 1034 personnels administratifs (2015) [4]
Enseignants-chercheurs 1609 enseignants et/ou chercheurs (2015) [4]
Étudiants 32 258 (2013-2014) [5]
Premier cycle 18 123 (L) (2008-2009) [5]
Deuxième cycle 12 561 (M) (2008-2009) [5]
Divers
Affiliation Université Paris-Est
Site web www.u-pec.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (UPEC)

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (UPEC)

L'université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (selon ses statuts), appelée aussi « Paris-XII » (selon le code de l’éducation [6]) ou encore UPEC, est une université française pluridisciplinaire. Elle est implantée en Île-de-France sur trois départements : le Val-de-Marne, la Seine-et-Marne et la Seine-Saint-Denis.

L'UPEC regroupe treize facultés, instituts et écoles, ainsi qu'un observatoire et une école associée. Le principal site de l'université ainsi que son siège se trouvent à Créteil. Ils sont accessibles par la ligne 8 du métro par la station Créteil-Université.

Depuis 2007, l'UPEC est membre fondateur du pôle de recherche et d'enseignement supérieur université Paris-Est qui devient, en 2014, une communauté d'universités et établissements.

Histoire

Les débuts de Paris-XII

L'université Paris-XII a été créée par arrêté du après la division de l' université de Paris et la loi Faure.

À ses débuts, l'université était composée d'une part de la faculté de médecine de Créteil construite en 1969 avec le CHU Henri-Mondor et d'autre part d'un centre universitaire situé à La Varenne-Saint-Hilaire qui accueillait depuis 1969 des formations de droit et sciences économiques. C'est à partir de 1970 que l'université s'est agrandie avec la construction du centre multidisciplinaire de Créteil. Le Figaro du 2 octobre 1970 titre : « Créteil : rentrée universitaire dans un mois et demi » avec en illustration une photo des bâtiments en construction [7]. Les premiers étudiants en lettres arrivent le 15 novembre 1970 [8]. Officiellement, toutefois, les premiers bâtiments universitaires cristoliens du centre multidisciplinaire sont inaugurés le en présence du recteur d'académie, du préfet, du maire et du président de l'université Paris-12 [8].

En 1972, l'Institut d'urbanisme de Paris rejoint l'université Paris-12 [9].

La construction des IUT

À partir de 1988, avec les concours du Conseil général de Seine-et-Marne et du Conseil régional, l'université Paris-XII étend ses activités en Seine-et-Marne avec l'ouverture d'un département d'Institut Universitaire de Technologie (IUT) au sein de la ville nouvelle de Sénart [10]. Ce département est ensuite complété par trois autres, toujours à Sénart, et par deux départements à Fontainebleau [11]. L'ensemble a constitué, à partir de 1998, l'IUT de Sénart/Fontainebleau [12].

Deux départements d'IUT sont également créés en 1995 à Vitry-sur-Seine sur un site du Conseil général du Val-de-Marne. L'IUT de Créteil-Vitry dispose alors de six départements [13].

L'extension de l'université

UFR des Sciences Économiques et de gestion à Créteil

Jusqu'en , le droit était enseigné à l'antenne Paris-Saint-Maur. Il s'agissait d'une composante intégrante de l'université Paris-XII, située à Saint-Maur-des-Fossés, dans le quartier de La Varenne-Saint-Hilaire. Cette composante jouissait déjà d'une très grande réputation. La filière économie gestion quant à elle était dispensée à Saint-Maur-des-Fossés jusque dans les années 1990. De nouveaux locaux sont depuis venus remplacer la vétusté du site de Saint-Maur. L'UFR de Droit est aujourd'hui située à Créteil dans le quartier de l'Échat, sur le campus André Boulle [14]. L'UFR de Sciences économiques et de gestion est désormais située sur le campus du Mail des Mèches, à proximité de la station de métro Créteil-Université [15].

De Paris-XII à l'UPEC

Au printemps 2007, l'IUFM de Créteil rejoint l'université Paris-XII [16].

En , l'université Paris-XII adhère, en tant que membre fondateur le pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) : université Paris-Est.

Depuis le 1er janvier 2010, l'université est passée aux responsabilités et compétences élargies (autonomie dans les domaines budgétaires et de gestion des ressources humaines) dans le cadre de la loi relative aux libertés et responsabilités des universités ( LRU) [17]. Elle prend alors le nom d'usage « université Paris Est Créteil » (UPEC) [1].

En 2011, l'UPEC ouvre une Maison des langues et des relations internationales sur le site du Mail des Mèches à Créteil ainsi qu'une extension du bâtiment des filières professionnalisées à Sénart [18].

A la rentrée 2013, l'IUFM devient l'ESPE de l'académie de Créteil [19].

Développements récents

En , le souhait d'une fusion avec l' université Paris-Est-Marne-la-Vallée (UPEM) est annoncé par leurs présidents aux conseils d'administration des deux établissements [20]. Le projet de création d'une nouvelle université regroupant l'UPEC et l'UPEM, envisagé dès le 1er janvier 2017 par l'équipe de direction sortante, est suspendu en mars 2016 à la suite de l'élection d'Olivier Montagne à la présidence de l'UPEC [21].

La bibliothèque universitaire du campus de Sénart, construite dans le cadre du CPER 2007-2013, est inaugurée en avril 2016 [22].

En octobre 2016, l'UPEC ouvre la Maison de l'Innovation et de l'Entrepreneuriat Etudiant (MIEE), à proximité de la station de métro Créteil-Université [23].

La Maison des Sciences de l'Environnement, dont les travaux ont débuté en 2015, devrait être livrée à la rentrée 2017 [24].

Les présidents

L'université sur le site de Créteil
Liste des Présidents [25]
Mandats Nom Discipline
1969 à 1975 [26] Jean-Louis Beaumont Médecine
1975 à 1982 Michel Guillou Médecine
1982 à 1984 Monique Lafon-Augé Mathématiques
1984 à 1986 Gérard Toupance Chimie
1986 à 1991 Daniel Laurent Médecine
1991 à 1996 Bernard Dizambourg Sciences de gestion
1996 à 2001 Hélène Lamicq Géographie
2001 à 2006 Paul Mengal Philosophe des sciences
2006 à 2012 Simone Bonnafous Sciences de l'information et de la communication
2012 à 2016 Luc Hittinger Médecine
Depuis 2016 Olivier Montagne [3] Médecine