Union démocratique du manifeste algérien

Union démocratique du manifeste algérien

Union démocratique du manifeste algérien ou (UDMA) est un parti politique algérien créé par Ferhat Abbas en 1946. Il prône l'émancipation de l'Algérie sans une rupture d'avec la France.

11 représentants de l'Algérie française, membres de ce parti feront leur entrée dans le Parlement français aux élections législatives françaises de juin 1946.


Programme du parti

Le contenu officiel du programme vient du ministère des Moudjahidines Algérie: « L'Union Démocratique a axé son programme sur le contenu du Manifeste Algérien, réaffirmant son attachement à œuvrer à la concrétisation de la liberté et de l'égalité, son refus de l'assimilation et de la scission avec la France, compte tenu de l'accession récente, de son point de vue, du peuple algérien à la démocratie, aux sciences et à l'industrie, et qui se doit donc de s'associer à une grande nation libre et se frotter à une démocratie française ancienne. Tout en affirmant que ceci constituait les positions de son mouvement et leur expression, Abbes émit des réserves par rapport au MTLD et affirma qu'il œuvrait pour la compréhension entre Algériens et Européens dans le cadre d'un état libre, rattaché à la France. Son programme est clairement exprimé dans ses documents notamment à travers la Résolution de politique générale- votée par le Congrès interfédéral de L'UDMA (3-5 octobre1947 Blida).-Extrait de la Résolution votée au congrès de l'UDMA - Sétif (25-27 septembre 1948) »[1].