Tunisie

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un «  article de qualité ».

République tunisienne

الجمهورية التونسية (ar)  Prononciation du titre dans sa version originale  Écouter

Drapeau
Drapeau de la Tunisie
Blason
Armoiries de la Tunisie
Devise nationale Liberté, Dignité, Justice, Ordre
حرية، كرامة، عدالة، نظام
Ḥoṛiya, Kaṛama, 'Adāla, Niẓam
Hymne national Humat Al-Hima
Administration
Forme de l'État République semi-présidentielle [1] et monocamérale
Président de la République Béji Caïd Essebsi
Chef du gouvernement Youssef Chahed
Président de l'Assemblée des représentants du peuple Mohamed Ennaceur
Langues Arabe (officielle) [2]
Arabe tunisien (vernaculaire) [3]
Chelha (surtout dans le Sud)
Français (large usage)
Capitale Tunis

36° 49′ N, 10° 11′ E

Géographie
Première municipalité Tunis
Superficie totale 163 610  km2
( classé 92e)
Superficie en eau 5 %
Fuseau horaire UTC GMT+1
Histoire
Indépendance de la France
Date
Première Constitution
République
Révolution
Constitution
Démographie
Gentilé Tunisien, Tunisienne
Population totale (2014) 10 982 754 [4] hab.
( classé 79e)
Densité 65 hab./km2
Économie
PIB nominal ( 2015) en augmentation 44,27 milliards USD [5]
PIB (PPA) ( 2015) en augmentation 127,12 milliards USD [5] ( 79)
PIB nominal par hab. ( 2014) en augmentation 4 506 USD [5]
PIB (PPA) par hab. ( 2015) en augmentation 11 600 USD [5] (128)
Taux de chômage ( 2014) Decrease Positive.svg 15,2 % de la pop. active [6]
IDH ( 2014) en augmentation 0.721 [7] (élevé) ( 96)
Monnaie Dinar tunisien ( TND​)
Divers
Code ISO 3166-1 TUN, TN​
Domaine Internet .tn
تونس. (dès 2011) [8]
Indicatif téléphonique +216
Organisations internationales ONU [9], Cour pénale internationale, Union africaine, UMA, Ligue arabe, Organisation de la coopération islamique, Organisation internationale de la francophonie, Communauté des États sahélo-sahariens, Mouvement des non-alignés, Groupe des 77, Union pour la Méditerranée

La Tunisie (en arabe : تونس, Tūnis Prononciation du titre dans sa version originale  Écouter ?, [ˈtuːnɪs]), en forme longue la République tunisienne (en arabe : الجمهورية التونسية, Al-Jumhūriyyah at-Tūnisiyyah Prononciation du titre dans sa version originale  Écouter ?), est un État d’ Afrique du Nord.

Elle est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’ Algérie avec 965 kilomètres de frontière commune et au sud-est par la Libye avec 459 kilomètres de frontière. Sa capitale Tunis est située dans le nord-est du pays, au fond du golfe de Tunis. Plus de 30 % de la superficie du territoire est occupée par le désert du Sahara, le reste étant constitué de régions montagneuses et de plaines fertiles, berceau de la civilisation carthaginoise qui atteignit son apogée au IIIe siècle IIIe siècle av. J.-C., avant de devenir une province de l’ Empire romain.

Longtemps appelée «  régence de Tunis », notamment sous la domination ottomane, la Tunisie passe sous protectorat français le avec la signature du traité du Bardo. Avec l’avènement de l’indépendance, le , le pays s’achemine, au début, vers le statut d’une monarchie constitutionnelle ayant pour souverain Lamine Bey [10], [11], dix-neuvième et dernier bey régnant de la dynastie des Husseinites [12]. Avec la proclamation de la république, le , c’est le leader nationaliste Habib Bourguiba qui devient le premier président de la République tunisienne et modernise le pays. Toutefois, en 1987, au terme de trente ans à la tête du pays dont la fin est marquée par le clientélisme et la montée de l’ islamisme, le Premier ministre Zine el-Abidine Ben Ali finit par le déposer, mais poursuit dès lors les principaux objectifs du «  bourguibisme » tout en libéralisant l’ économie. Après 23 ans d’une présidence autoritaire et policière, caractérisée par l’importance de la corruption [13], [14], Ben Ali est chassé le par une révolution populaire. Trouvant refuge en Arabie saoudite, plus précisément à Djeddah [15], [16], il fait l’objet, avec son épouse Leïla Ben Ali, d’un mandat d'arrêt international.

Intégrée aux principales instances de la communauté internationale telles que l’ ONU ou la Cour pénale internationale, la Tunisie fait également partie de l’ Union du Maghreb arabe, de la Ligue arabe, de la Grande zone arabe de libre-échange, de l’ Organisation de la coopération islamique, de l’ Union pour la Méditerranée, de l’ Union africaine, de l’ Organisation internationale de la francophonie, du Groupe des 77, de la Communauté des États sahélo-sahariens et du mouvement des non-alignés. La Tunisie a également conclu un accord d'association avec l' Union européenne et obtenu le statut d’ allié majeur hors OTAN.

Toponymie

Le nom actuel de la « Tunisie », qui vient du français, est dérivé du nom de la capitale, Tunis, suivi du suffixe latin -ie [17]. Le dérivé latin est par la suite adopté dans plusieurs autres langues européennes, à quelques modifications près, pour différencier le pays de la ville de Tunis.

Toutefois, dans certaines langues, il n’y a pas eu une telle modification, comme en russe (Туни́с), en espagnol (Túnez) et en arabe (تونس ou Tunis). Dans ces cas, seul le contexte permet de déterminer si l’on parle de la ville ou du pays.

Avant cela, le territoire de la Tunisie est appelé Ifriqiya ou encore Africa dans l’ Antiquité, ce qui donne par la suite son nom à l’ Afrique.