Trois augustes et cinq empereurs

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Nǚwā tenant le compas et son frère Fúxī l’équerre – fouilles archéologiques au Xinjiang

Les trois augustes et les cinq empereurs (三皇五帝, pinyin : sān huáng wǔ dì) sont les dieux et rois légendaires qui auraient régné en Chine avant la dynastie Xia.

Les sinogrammes peuvent signifier :

  • (sān) désigne le chiffre « trois »
  • (huáng) désigne l'idée « empereur/dieu »
on retrouve désignant le « roi » avec la clef désignant le « blanc », la « pureté », la « clarté », originellement désignant « soi-même »
  • (wǔ) désigne le chiffre « cinq »
  • (dì) désigne l'idée « roi/dieu »
avec désignant le « haut », le « supérieur » et cì au rôle phonétique

Les titres huáng et , traduits habituellement par « auguste » et « empereur », ont pu à l’origine être réservés aux divinités, car ils ne désignent pas les souverains historiques dans les textes antérieurs à l'empire ; ceux-ci sont appelés wáng (roi, ), gōng (duc, ) etc. Qin Shihuang fut le premier à les combiner pour former huángdì (皇帝), « empereur », repris par la suite par tous les souverains chinois.

Les trois augustes et les cinq empereurs appartiennent à une mythologie à laquelle bien peu de Chinois croient actuellement, mais de grands historiens comme Sima Qian l'ont évoquée aussi sérieusement que des faits réels. Ils sont connus par des mentions fragmentaires et parfois contradictoires dans les textes de l’antiquité et surtout des ouvrages de l’époque Hàn. Les historiens modernes pensent qu’ils sont le résultat de la fusion de personnes réelles, anciens chefs d’ethnies, et de personnages mythologiques. Ils sont représentés comme des civilisateurs utilisant leur sagesse et leurs pouvoirs dans le but d'améliorer la vie des hommes. Certains sont devenus à partir des Hàn des dieux taoïstes (Huángdì et dans une moindre mesure Fúxī, Nǚwā et Shénnóng). Huangdi a été choisi comme modèle du souverain idéal par le courant philosophique huanglao né pendant les Royaumes combattants.

Bien que les sources s’accordent sur l’antériorité des trois augustes par rapport aux cinq empereurs, elles proposent des versions différentes de chaque groupe.

Other Languages
客家語/Hak-kâ-ngî: Sâm-fòng Ńg-ti
日本語: 三皇五帝
한국어: 삼황오제
srpskohrvatski / српскохрватски: Tri Uzvišena i Pet Careva
Tiếng Việt: Tam Hoàng Ngũ Đế
吴语: 三皇五帝
中文: 三皇五帝
文言: 三皇五帝
Bân-lâm-gú: Sam-hông Ngó͘-tè
粵語: 三皇五帝