Tremblante du mouton

Mouton atteint de la tremblante.

La tremblante du mouton, également appelée gratte ou scrapie (qui dérive du verbe anglais to scrape : « gratter ») est une maladie animale à prions, du groupe des encéphalopathies spongieuses transmissibles (ESST, analogue à l'ESB) qui atteint les petits ruminants (ovins, caprins), bovin, wapiti, cerf, élan, vison… C'est une maladie mortelle qui se caractérise par l'apparition de troubles du comportement liés à une atteinte du système nerveux central. Les prions infectieux font partie des « agents transmissibles non conventionnels (ATNC) » et sont dits « prions pathogènes ».

Histoire

Cette maladie a été diagnostiquée la première fois en Grande-Bretagne et en Europe en 1732, date de son apparition chez des chèvres et moutons dans un élevage anglais. En 1936, deux vétérinaires français, Jean Cuillé et Paul-Louis Chelle, professeurs à l’École nationale vétérinaire de Toulouse, ont établi que cette maladie était causée par « un agent non conventionnel » présent dans le cerveau et la moelle des animaux malades et qu'elle était inoculable et transmissible dans certaines conditions à d'autres moutons [1]. Depuis, cette maladie affecte les cinq continents et son incidence peut atteindre 30 % dans certains troupeaux du Royaume-Uni.

Aucun cas de transmission à l'homme n'a été signalé depuis plus de deux siècles. Mais l'identification de l'agent infectieux (le prion) est très récente. On n'a jusqu'à présent jamais démontré la possibilité d'une transmission à l'Homme ou à d'autres animaux, mais elle ne peut être exclue avec certitude.

Other Languages
العربية: قعاص الغنم
български: Скрейпи
čeština: Scrapie
Deutsch: Scrapie
English: Scrapie
Esperanto: Ŝaftremo
español: Tembladera
فارسی: اسکرپی
suomi: Skrapi
Gaeilge: Scráibeach
interlingua: Scrapie
íslenska: Riða
italiano: Scrapie
한국어: 진전병
lietuvių: Skrepi liga
Nederlands: Scrapie
norsk: Skrapesyke
polski: Trzęsawka
română: Scrapie
Simple English: Scrapie
svenska: Scrapie
中文: 羊搔癢症