Treize colonies

Treize colonies

1607 – 1776

Drapeau
Description de cette image, également commentée ci-après
Les Treize colonies en 1775 (en rouge).
Informations générales
StatutColonies (à chartes / de propriétaires / de la Couronne)
Flag of the United Kingdom.svg Empire britannique
CapitaleLondres
LangueAnglais
Démographie
Population 2 100 000 d'hab. en 1770 [1]
Superficie
Superficie 692 000 km2 en 1770 [2]
Histoire et événements
1607Fondation de Jamestown et de la première colonie : la Virginie.
1620Fondation de la ville de Plymouth et du Massachusetts.
1630Fondation de Boston, qui s’impose rapidement comme la capitale intellectuelle de la Nouvelle-Angleterre.
1651Commencement de la mise en place des Actes de Navigation pour assurer le monopole anglais avec les colonies.
1664La Nouvelle-Amsterdam passe sous contrôle anglais et est rebaptisée New York. La colonie du même nom est fondée.
1681Fondation de la ville de Philadelphie et de la colonie de Pennsylvanie.
1686L’Angleterre change de politique coloniale et supprime les chartes.
1732Fondation de la 13e colonie : la Géorgie.
1754Benjamin Franklin propose au congrès d'Albany un plan d'« Union » des colonies.
1768Création du secrétaire d'État aux colonies.
années 1760années 1770Le Parlement anglais impose de nouvelles taxes aux colons américains : Sugar Act, Stamp Act, Townshend Acts, Tea Act
Les batailles de Lexington et Concord marque le début de la guerre d'indépendance des États-Unis.
Déclaration d'indépendance des États-Unis. George Washington est le commandant des troupes américaines. Il faudra attendre leur victoire en 1783 pour que l'indépendance soit reconnue par l'Angleterre.

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Les Treize colonies sont les colonies de l'Empire britannique en Amérique du Nord qui donnèrent naissance aux États-Unis d'Amérique. C'est ainsi que le royaume de Grande-Bretagne, notamment, les désigna avant la signature du traité de Paris de 1783 où elles sortirent du champ de sa souveraineté[3]. Elles sont situées sur la côte Est de l'Amérique du Nord, entre la Nouvelle-Écosse et la Floride et entre l'Atlantique et les Appalaches. Des colonies britanniques d'Amérique du Nord sont restées loyales à la Couronne (on parle de colonies loyalistes)[4].

Fondées entre 1607 (Virginie) et 1732 (Georgie), unies en 1775, elles signent la déclaration d'indépendance des États-Unis en 1776 et se séparent de la Grande-Bretagne. Ceci provoqua la guerre d'indépendance des États-Unis qui aboutit à l'indépendance des États-Unis.

L'histoire des Treize colonies est en partie liée à celle des colonies européennes et plus particulièrement britanniques de la côte atlantique. Différenciées quant à leur statut et leur origine politique, elles sont marquées par une grande hétérogénéité.

Other Languages
Alemannisch: Dreizehn Kolonien
azərbaycanca: On üç koloniya
भोजपुरी: तेरह उपनिवेश
Esperanto: Dek tri Kolonioj
español: Trece Colonias
interlingua: Dece-Tres Colonias
Bahasa Indonesia: Tiga Belas Koloni
italiano: Tredici colonie
日本語: 13植民地
한국어: 13개 식민지
Lingua Franca Nova: Des-tre Colonias
Bahasa Melayu: Tiga Belas Jajahan
Mirandés: Treze Quelónias
Nederlands: Dertien koloniën
norsk nynorsk: Dei tretten koloniane
português: Treze Colônias
srpskohrvatski / српскохрватски: Trinaest kolonija
Simple English: Thirteen Colonies
slovenčina: Trinásť kolónií
српски / srpski: Тринаест колонија
Türkçe: On Üç Koloni