Transport en Chine

Une grande partie des systèmes de transport en Chine (chinois simplifié : 中国交通)a été construite depuis la création de la République populaire en 1949 et surtout depuis le début des années 1980. Le rail, qui est le principal mode de transport du pays, avant 1950, il n'y avait que 21 800 km de lignes ferroviaires. En 2009, le réseau de chemin de fer a depuis été étendu à 86 000 km. Le transport aérien a également connu une forte croissance depuis la fin des années 1990. À la même époque, le gouvernement a étendu le réseau autoroutier, pour qu'il fasse, en 2009, plus de 65 000 km. La Chine a ainsi le deuxième plus grand réseau autoroutier du monde, après les États-Unis.

Cependant, l'équipement du pays dans ces infrastructures varie énormément selon la région, avec d'importantes disparités locales, les régions les moins bien équipées sont ainsi l'ouest du pays, notamment le Tibet, de par ses reliefs, puis le Xinjiang, la Mongolie-Intérieure et le Yunnan. Les régions les plus desservies sont ainsi les régions urbaines de l'ouest, dans la région comprise entre les métropoles de Wuhan, Shanghai, Xi'an et Harbin.

En 2005, le trafic voyageur, en personnes-kilomètres parcourus, se répartit à 53 % dans le routier, en comprenant le transport par bus, à 34 % dans le ferroviaire et à 13 % dans l'aérien. Le fret, en tonnes-kilomètres, est réparti à 55 % dans le ferroviaire, à 24 % dans le routier, à 15 % dans de cabotage, à 5 % dans le fluvial et 1 % par oléoducs et gazoducs.