Tramway de Rouen

Pour l'ancien réseau de tramway, voir Ancien tramway de Rouen.

Tramway de Rouen
Image illustrative de l’article Tramway de Rouen
Rame du tramway de Rouen à la sortie de la station Théâtre des Arts.

SituationDrapeau de la France Rouen (Normandie)
TypeTramway
Entrée en service
Longueur du réseau15,1 km
Longueur additionnée des lignes18,2 km
Lignes1
Stations31
Rames27 Alstom Citadis 402
Fréquentation80 400 voyageurs par jour (2012)
Écartement des rails1 435 mm
PropriétaireMétropole Rouen Normandie
ExploitantTCAR
Site internetwww.reseau-astuce.fr
Vitesse moyenne19,01 km/h[1]
Vitesse maximale60 km/h
Lignes du réseauBranches:
Technopôle
Georges Braque
Boulingrin
Réseaux connexesTEOR
Métro de Rouen
Réseau de bus

Image illustrative de l’article Tramway de Rouen
Carte du réseau du « métro » et des lignes TEOR

Le tramway de Rouen, localement dénommé le « métro » de Rouen, est un réseau de tramway circulant en site propre. Initié par Jean Lecanuet[2] (maire de Rouen de 1968 à 1993) et financé par le SIVOM de l'agglomération rouennaise (aujourd'hui, Métropole Rouen Normandie), il dessert la ville de Rouen en France et quatre autres communes de sa métropole. L’agglomération de Rouen est l'une des plus petites agglomérations françaises à être équipée d'un transport en commun urbain dont une partie est en souterrain.

Le tramway de Rouen transporte en moyenne 80 400 voyageurs[3] par jour et contribue à l'offre globale des transports en commun de la métropole Rouennaise qui sont assurés également par les trois lignes TEOR (une quatrième ligne TEOR est en chantier avec une mise en service prévue début juin 2019 pour l'armada ; la finition des espaces urbains sur la rive droite n'empêchera pas l'exploitation de la nouvelle ligne), les lignes de bus régulières, les taxis collectifs, le réseau exploité par TAE et les dessertes à la demande pour les petites communes.

L'exploitation du réseau est confiée à la société TCAR, filiale de Transdev (anciennement Veolia Transport puis Veolia Transdev).