Tramway de Lille - Roubaix - Tourcoing

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tramway de Lille.
Tramway de Lille - Roubaix - Tourcoing
image illustrative de l’article Tramway de Lille - Roubaix - Tourcoing

image illustrative de l’article Tramway de Lille - Roubaix - Tourcoing

SituationMétropole européenne de Lille, Hauts-de-France
Drapeau de la France France
TypeTramway
Entrée en service1909
Longueur du réseau17,5 km
Longueur additionnée des lignes22 km
Lignes2
Stations36
RamesBreda
Fréquentation9,5 millions (2011)
Écartement des rails1 000 mm
PropriétaireLille Métropole
ExploitantTranspole
Site internethttp://transpole.fr
Lignes du réseau(R) (T)
Réseaux connexesMétro de Lille Métropole
Tramway de Lille Métropole
Autobus de Lille Métropole
Lianes de Lille Métropole
V'Lille

image illustrative de l’article Tramway de Lille - Roubaix - Tourcoing
Plan des lignes de tramway et de métro

Le tramway de Lille - Roubaix - Tourcoing, surnommé « le Mongy », du nom d'Alfred Mongy, concepteur du réseau, dessert aujourd'hui l'agglomération de Lille-Roubaix-Tourcoing. Ces deux lignes en Y d'une longueur totale de 22 km comportant un tronc commun de Lille à la station Croisé-Laroche et deux branches vers Roubaix et Tourcoing sont les rescapées de réseaux très denses qui desservaient la métropole jusqu'aux années 1960. Après la fermeture en 1966 de la dernière ligne du réseau CGIT de Lille et sa banlieue, ces lignes furent les seules restées en exploitation en France avec celles de Saint-Etienne et de Marseille avant la création de nouveaux réseaux en France à partir des années 1980.

Historique

Il y a eu 2 écartements de voie sur le réseau de Lille - Roubaix - Tourcoing, l'écartement normal (1 435 mm) qu'utilisait le réseau urbain lillois (, TDN, TELB puis CGIT) de l'origine en 1874 à sa disparition en 1966 et le réseau de la Compagnie des tramways de Roubaix et Tourcoing à l'origine jusque dans les années de 1894 à 1907, et l'écartement métrique (1 000 mm) pour le réseau urbain de Roubaix Tourcoing ainsi, les lignes départementales de l'ELRT et les lignes départementales à vapeur du CEN.

Le réseau urbain de Roubaix Tourcoing était cependant à l'origine en voie normale et a été mis progressivement à voie métrique.