Traité de San Francisco

Treaty of San Francisco
(San Francisco Peace Treaty)
Treaty of Peace with Japan
(en) Treaty of Peace with Japan
(fr) Traité de paix avec le Japon
(es) Tratado de Paz con Japón
(ja) 日本国との平和条約 (Nihon-koku tono Heiwa-Jōyaku ?)
Le premier ministre du Japon Shigeru Yoshida signant le traité de paix.

La « Conférence de la paix » concernant les campagnes du Pacifique s'est ouverte le dans la ville de San Francisco et s'est conclue par la signature du Traité de San Francisco ou Traité de paix avec le Japon le , en conformité avec la Charte des Nations unies et la Déclaration universelle des droits de l'homme.

La République de Chine ne participe pas à ce traité, elle signe un traité avec le Japon à Taipei, le [1].

Termes du traité

Le Japon reconnaît l’indépendance de la Corée, renonce à Taïwan, aux Pescadores, aux Kouriles, au sud de Sakhaline, à tout droit sur la zone antarctique et aux îles Spratley et Paracel [2] et s'engage à offrir des compensations aux pays et aux victimes de son expansionnisme militaire. Seule la période entre le ( Attaque de Pearl Harbor ) et le ( Capitulation du Japon) est concernée par le traité, excluant ainsi les dix premières années de l' Expansionnisme du Japon Shōwa. Selon l'historienne Linda Goetz Holmes, cette obligation n'a jamais vraiment été exécutée puisque l'argent utilisé par le gouvernement japonais provenait de fonds d'aide aux victimes mis sur pied par trois États alliés et confisqué en 1945 par le régime shōwa [3] (à commencer par le Royaume de Ryūkyū conquis en 1879 et occupé depuis par les États-Unis via les bases d'Okinawa).

Quarante-huit pays alliés de la Seconde Guerre mondiale signèrent ce document. Toutefois, d'importants pays ne furent pas invités à la conférence (la République populaire de Chine, que peu d'États reconnaissent à l'époque [réf. nécessaire]), refusèrent d'y participer ( Birmanie, Inde, Yougoslavie) ou refusèrent de signer le traité ( URSS, Tchécoslovaquie, Pologne).

Ce traité entra en application le et donna l'indépendance au Japon, mettant ainsi fin à la période d' occupation ( 1945- 1952).

Other Languages
Bahasa Indonesia: Perjanjian San Francisco
srpskohrvatski / српскохрватски: Sporazum u San Franciscu