Traité d'instrumentation et d'orchestration

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un «  article de qualité ».

Grand traité d'instrumentation et d'orchestration modernes

Grand traité d'instrumentation
et d'orchestration modernes
Image illustrative de l'article Traité d'instrumentation et d'orchestration
Frontispice de l'édition de 1855

Auteur Hector Berlioz
Pays Drapeau du Royaume de France  Royaume de France
Genre Traité
Lieu de parution Paris
Éditeur Henry Lemoine
Date de parution 1844
Nombre de pages 312 in-quarto

Le Traité d’instrumentation et d’orchestration est un ouvrage publié par Hector Berlioz en 1844, traitant de composition musicale, considérée du point de vue des instruments et de l' orchestre. Une seconde édition, revue et augmentée, paraît en 1855 avec Le Chef d'orchestre, théorie de son art, consacré à la direction d'orchestre.

Dédié au roi de Prusse Frédéric-Guillaume IV, illustré de nombreuses citations d' opéras et d' œuvres symphoniques des grands maîtres classiques à partir de Mozart, le Traité aborde la technique des différentes familles d'instruments de musique, leurs tessitures, leurs modes de transposition, leurs dynamiques et leur agilité, mais aussi le caractère particulier de leurs timbres et les possibilités offertes par leur association. Berlioz donne ensuite un aperçu des possibilités d'écriture et d'organisation pour l' orchestre tel qu'il se présentait au XIXe siècle.

Malgré son caractère théorique, l'auteur a intégré cet ouvrage, traduit de son vivant en anglais, en allemand, en espagnol et en italien, comme « œuvre 10 » dans le catalogue de ses œuvres.

« Bon guide pour la connaissance et l'emploi des ressources de l'orchestre », selon François-Joseph Fétis en 1868, devenu une « véritable bible pour les apprentis compositeurs, encore de nos jours », selon Henry Barraud en 1989, le Traité de Berlioz demeure un ouvrage de référence en musicographie et une source d'inspiration majeure pour les musiciens d'orchestre, par son approche nouvelle de la musique, considérée comme « matière sonore » s'exprimant dans l' espace-temps.

Sommaire