Tourisme

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tourisme (homonymie).
Maurice Prendergast, Visiteurs d'été, 1897.
Touristes devant les portes de la salle de prière de la Grande Mosquée de Kairouan, Tunisie.
Touristes visitant le béguinage d'Amsterdam.

Le tourisme désigne à la fois une migration, le fait de voyager, pour son plaisir hors de son espace du quotidien, des lieux de vie habituels, et d'y résider de façon temporaire, mais aussi un secteur économique qui comprend l'ensemble des activités liées à la satisfaction et aux déplacements des touristes.

Si les voyages d'agrément semblent exister depuis l'Antiquité, le tourisme prend sens à partir XVIIIe siècle avec le développement du «  Grand Tour ». En 1803, le terme « touriste » fait son apparition dans la langue française, dérivant du mot anglais tourist apparu en 1800, et désigne ces voyageurs qui parcourent des pays étrangers, dans un autre but que les affaires, avant de revenir chez eux. Cent ans plus tard, la Société des Nations donnera une définition de ce voyageur. Le mot « tourisme » arrive plus tard sans recouvrir une définition précise que celle donnée par le Supplément Larousse de 1877 : « Tourisme, habitude de touriste ». Sa définition s'affinera à partir des années 1960. En 2000, quatre organisations internationales donnent une définition commune au terme. « Le « tourisme » comprend les activités déployées par les personnes au cours de leurs voyages et de leurs séjours dans les lieux situés en dehors de leur environnement habituel pour une période consécutive qui ne dépasse pas une année, à des fins de loisirs, pour affaires et autres motifs non liés à l’exercice d’une activité rémunérée dans le lieu visité. » [1].

Entre l'art d'être un touriste et un secteur d'activités devenu majeur, le tourisme recouvre des représentations diverses tant par le nombre d'acteurs concernés, que les pratiques — les formes d'agréments sont nombreux comme le tourisme de santé, liée à la montagne, le balnéaire, le sport, la culture ( patrimoine), l'environnement ( paysages), etc. — ou encore les lieux où s'implante la récréation. Il s'adapte avec l'évolution des modes de transport, le développement de l' hôtellerie et restauration, utilisant les différentes infrastructures des régions concernées ou créant les structures nécessaires à son développement ( stations touristiques). Depuis les années 1990 et la prise de conscience environnementale, une nouvelle forme de tourisme respectueuse de son environnement se développe à travers notamment le tourisme durable.

Le développement de cette véritable industrie est à mettre en lien avec la pratique touristique des classes moyennes des pays occidentaux ( Europe et d' Amérique du Nord). C'est l'amélioration générale du niveau de vie qui a permis aux gens de se consacrer davantage à leurs loisirs, et notamment au tourisme.

Sommaire