Titre honorifique dans l'Égypte antique

Dignitaire
E17 A1
sȝb
Dignitaire
S29 D42 V28 E31 A1
sˁḥ

Parmi les titres honorifiques utilisés dans l' Égypte antique, on trouve souvent celui de sȝb ou sˁḥ [1], c'est-à-dire dignitaire, mais d'un rang inconnu. Toutefois, il est souvent observé que même de hauts fonctionnaires, à titre posthume, portent seulement ce titre, signifiant alors la supériorité, mais généralement il est en préfixe d'autres, tels que :

O16 E17 G47 A1
tȝyty-sȝb-ṯȝty, titre du vizir à l' Ancien Empire,
E17 K2
N36
gouverneur de province [2], [3]
E17 S29
chef de la justice,
E17 Y3 A1
chef des scribes,
E17 F20 Y3 Y1
Z2
directeur des documents.

Parmi les titres connus par des inscriptions relevées dans leur sépulture [4], on trouve les fonctions occupées de leur vivant :

Supérieur des gardiens de sceaux
F20
S19
G1 X1 D44
A1
Juge et chef des préposés au courrier
E17 S29 T3 D21
Y2
Scribe du bureau des archives
Y4 O1
Y2
Chef des coiffeurs du palais
O1
O29
S29 T3 D4
D3
Chef des barbiers
G17
D21
W22 W22
N42
    • Vizir (tjaty sab tjaty), sorte de premier ministre, premier magistrat, il rend la justice de Maât au nom de pharaon ;
    • Porte-sandale, scribe particulier du roi chargé de noter et de diffuser les décrets du pharaon ;
    • Porte-enseigne (tja seryt) ;
    • Porteur de l'éventail (hebesou behet) ;
    • Trésorier, haut fonctionnaire responsable des réserves royales de métaux (or, argent, cuivre électrum...) et de la fiscalité concernant seulement les matières minérales, contrôlant une partie de l'administration du pays ;
    • Supérieur des greniers, haut fonctionnaire chargé de gérer l'agriculture et de contrôler la fiscalité agricole (blé, orge, papyrus, lin) ;
    • Directeur de la double maison blanche, fonctionnaire chargé de préserver et de gérer les réserves d'encens ;
    • Directeur de la maison d'oliban, fonctionnaire chargé de préserver et de gérer les réserves d'oliban ;
    • Directeur de la maison de myrrhe, fonctionnaire chargé de préserver et de gérer les réserves de myrrhe ;
    • Scribe des comptes, scribe responsable de vérifier et de rentrer les revenus financiers du royaume ;
    • Scribe de la table, scribe responsable de préparer les offrandes ;
    • Scribe des archives royales, scribe ayant pour rôle de trier, de classer, de noter, de conserver les événements notables du pays, de la cour, de la famille du roi et bien entendu du pharaon lui-même ;
    • Supérieur des ritualistes, scribe ayant pour fonction de seconder pharaon durant les rites et de noter les événements au cours de ce rituel ;
    • Chef des secrets, fonctionnaire chargé de veiller et de conserver tout ce qui est lié aux divinités. Il est également chargé de noter tous les événements extraordinaires que les anciens Égyptiens interprétaient comme divin ;
    • Supérieur de la maison de vie, fonctionnaire responsable des vieux manuscrits, le supérieur est également chargé de former les scribes. Le pharaon pouvait venir consulter des anciens papyrus car la maison de vie faisait office de bibliothèque sacrée ;
    • Grand intendant, ce fonctionnaire n'était pas vraiment un conseiller, il dirigeait et veillait à ce que les ordres soit bien exécutés par les domestiques qui étaient sous ses ordres.
    • grand directeur de Haute-Égypte,
    • supérieur des gardiens de sceaux, titre qui disparaît après Amenhotep Amenhotep III
    • scribe du courrier royal,
    • juge et chef des préposés au courrier,
    • scribe du bureau des archives,
    • trésorier du dieu,
    • chef de l'administration du harem,
    • scribe de la porte du harem,
    • gardien des portes,
    • porte-sandale,
    • chef des coiffeurs du palais,
    • chef des barbiers,
Chef de troupe
G17
D21
A12
  • dans l'armée :
    • chef des armées,
    • amiral de l'Empire chargé de surveiller les navires de l'État,
    • directeur du dépôt d'armes,
    • commandant en chef des recrues,
    • chef de troupe,
    • chef des Medjaÿ,
  • dans les temples :
Directeur d'entrepôt
G17
D21
O1
I13
  • dans les nomes :
    • régisseur de la « ville du Sud » ( Thèbes),
    • maire de Memphis,
    • directeur d'entrepôt,
    • directeur des champs,
    • directeur des scribes des champs,
  • etc.
  • notes

Notes

  1. Écrit sˁḥ, c'est plutôt réservé aux défunts,
    d'ailleurs « momie » se dit également sˁḥ :
    O34
    D42
    V28 A53
  2. P.E. Newberry, El Bersheh I,7,2 ;
    ib. 14,10 avec comme déterminatif :
    A50
  3. Dans le Conte de Sinouhé, R1 :
    E17 D36
    I9
    U7
    D36
    N36
    Z4
  4. La majorité de ces sépultures sont dans la vallée des nobles sur la rive ouest du Nil face à Louxor.
Other Languages