Tiramisu

Tiramisu
Image illustrative de l'article Tiramisu

Lieu d’origine Drapeau de l'Italie  Italie
Date XXe siècle
Place dans le service Dessert
Température de service Froide
Ingrédients Œufs, sucre, mascarpone, vin (traditionnellement du Marsala sec), rhum ou liqueur ( Amaretto), génoise, boudoirs ou biscuit à la cuillère, café froid, cacao
Mets similaires Charlotte (dessert), Opéra (pâtisserie) ...
Classification Pâtisserie, Cuisine italienne

Le tiramisu (de l' italien « tiramisù » [ˌtiramiˈsu], littéralement « tire-moi vers le haut », « remonte-moi le moral », « redonne-moi des forces ») est une pâtisserie et un dessert traditionnel de la cuisine italienne.

Origines incertaines

La recette actuelle du tiramisu, n'apparaît dans aucun livre de cuisine antérieur aux années 1960 [1], [2], [3], ni dans aucun dictionnaires et encyclopédies des années 1970 et années 1980 [4], [5], [6].

Les cinq régions d'Italie : Piémont, Lombardie, Vénétie, Frioul-Vénétie julienne et Toscane, revendiquent l'origine historique de ce dessert.

L'expert culinaire Giuseppe Maffioli  (it) (1925-1985), dans la revue Vin Veneto: rivista trimestrale di vino, grappa, gastronomia e varia umanità del Veneto de 1981, attribue la création de la version actuelle de cette pâtisserie, au chef pâtissier Roberto Linguanotto (dit Loly, ou Loli), du restaurant Alle Beccherie (Le Beccherie) [7] de Trévise, vers la fin des années 1960. Le chef créait des desserts inspirés de découvertes culinaires lors ses séjours à l'étranger [8], [9], [10] (affirmation confortée par les encyclopédies [11], [12], [13]. Le 30 mars 2014, le Beccherie, qui était tenu depuis 1939 par la famille Campeol, ferme ses portes par manque de clientèle [14]).

Roberto Linguanotto affirme [15] que ce dessert serait un dérivé du sbatudin  (vec) (« mélange de jaune d'œuf battu avec du sucre, utilisé comme reconstituant [16] »). À Tolmezzo, le conseiller municipal Adriano Rainis, affirme pour sa part, avoir mangé un tel dessert dès 1959 à l'Albergo Roma. Mario Coloso aurait créé ce dessert dès les années 1940, dans son restaurant Il Vetturino de Pieiris. Le dessert ne bénéficiant d'aucune protection IGP, s'est répandu librement dans le monde culinaire, au même titre que la pizza [14].