Territoires du Nord-Ouest

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le territoire fédéral situé dans le Nord canadien. Pour les autres significations, voir Territoire du Nord-Ouest (homonymie).
Ne doit pas être confondu son prédécesseur, le Territoire du Nord-Ouest, dissout en 1870, ni avec l'ancien Territoire du Nord-Ouest (États-Unis).
Territoires du Nord-Ouest
Northwest Territories
Blason de Territoires du Nord-Ouest
Armoiries.
Drapeau de Territoires du Nord-Ouest
Drapeau.
Territoires du Nord-Ouest
Carte de localisation.
Administration
PaysDrapeau du Canada Canada
CapitaleYellowknife
Plus grande villeYellowknife
Création (1er)
CommissaireVacant
Premier ministreBob McLeod
Sièges à la Chambre des communes1
Sièges au Sénat1
Code postalX
Abréviation postaleNT
ISO 3166-2:CACA-NT
Démographie
GentiléTénois[réf. nécessaire]
Population41 786 hab.[1] (2016)
Densité0,03 hab./km2
Rang11e
Langues officiellesAnglais
Français
Chipewyan
Cri
Flanc-de-chien
Gwich'in
Inuinnaqtun
Inuktitut
Inuvialuktun
Esclave du nord
Esclave du sud
Géographie
Superficie1 346 106 km2
Rang3e
Terre1 183 085 km2
Eau163 021 km2 (12,11 %)
Fuseau horaireUTC -7
Divers
DeviseAucune[2]
Domaine Internet.nt.ca

Les Territoires du Nord-Ouest sont un territoire fédéral du Nord canadien, bordés à l'ouest par le Yukon, à l'est par le Nunavut et au sud par la Colombie-Britannique, l'Alberta et la Saskatchewan. S'étendant sur une superficie de 1 346 106 km2, il s'agit de la troisième plus grande délimitation du pays, après le Nunavut et le Québec. Avec une population de 41 786 habitants (données de 2016[1]), les Territoires du Nord-Ouest occupent le onzième et antépénultième rang des provinces et territoires canadiens les plus peuplés, devant le Nunavut. Leurs habitants sont appelés les Ténois ou, de façon moins courante, Territoriens (anglais : Northerners)[réf. nécessaire] et leur capitale est Yellowknife.

S'y trouvent le Grand lac de l'Ours — le plus grand lac situé intégralement au Canada —, le Grand lac des Esclaves, le fleuve Mackenzie et les canyons de la réserve de parc national de Nahanni. Le territoire s'étend également sur la partie occidentale de l'archipel arctique et comprend les îles Banks et du Prince-Patrick, et des portions des îles Victoria et Melville. Son point culminant est le mont Nirvana, près de la frontière avec le Yukon, culminant à 2 773 mètres d'altitude. Le territoire est en grande partie recouvert de taïga.

Nom

En anglais, les Territoires du Nord-Ouest portent le nom de Northwest Territories. Il est abrégé par TNO en français et NWT en anglais. Le nom fait référence à la fois au statut de l'entité (un territoire, non pas une province) et à sa situation géographique au sein du territoire canadien (même si autrefois cette appellation a couvert un territoire beaucoup plus vaste : voir le paragraphe Évolution territoriale).

En inuktitut, le territoire est appelé nunatsiaq (écrit ᓄᓇᑦᓯᐊᖅ dans les syllabaires autochtones canadiens), c'est-à-dire « belle terre ». Après la séparation du Nunavut et des TNO en 1999, il a été discuté de la possibilité de changer leur nom, éventuellement vers une langue autochtone. L'une des propositions était Denendeh (« notre terre » en na-dené), une idée soutenue entre autres par Stephen Kakfwi, ancien premier ministre territorial. Une autre idée, qui avait débuté sous la forme d'une blague, était de nommer le territoire « Bob ». Cette proposition atteignit la tête des sondages[3],[4]. Au bout du compte, le consensus demeura pour la conservation du nom actuel.

Other Languages
беларуская (тарашкевіца)‎: Паўночна-Заходнія тэрыторыі
eesti: Loodealad
Bahasa Indonesia: Wilayah Barat Laut
ᐃᓄᒃᑎᑐᑦ/inuktitut: ᓄᓇᑦᓯᐊᖅ
Lëtzebuergesch: Nordwest-Territoiren
Bahasa Melayu: Wilayah Barat Laut
norsk nynorsk: Nordvestterritoria
srpskohrvatski / српскохрватски: Sjeverozapadni teritoriji
Simple English: Northwest Territories
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: Gherbiy Shimal Rayoni
oʻzbekcha/ўзбекча: Shimoli-Gʻarbiy hududlar
文言: 西北地區
Bân-lâm-gú: Sai-pak Léng-thó͘