Technologie du vide

La technologie du vide regroupe l'ensemble des solutions pour produire, réguler et mesurer le vide. Elle permet à de nombreux processus industriels de travailler à des pressions inférieures à la pression atmosphérique. Il faut donc créer des enceintes étanches et extraire les gaz qui s'y trouvent, c'est-à-dire y faire le vide. Il faut aussi veiller à l'étanchéité de ces enceintes et être capable de mesurer la pression résiduelle.

Principales technologies

Pompe à vide

Article principal : Pompe à vide.

On choisit la pompe en fonction de différents paramètres, le volume à pomper, les matériaux composant la chambre à vide (à cause d'un coefficient de désorption[Quoi ?]), le type de gaz à pomper, mais aussi en fonction de la gamme de vide que l'on veut obtenir.

Jauge à vide

Le nom jauge est donné à divers types de manomètres permettant d'évaluer de très basses pressions[1].

Vanne

  • Vanne à papillon
  • Vanne à soufflet
  • vanne à boisseau sphérique (pour vide primaire)
  • Vanne à tiroir......

Bride et joints toriques

Les matériaux et les systèmes de fixations dépendent de la qualité du vide que l'on veut obtenir, sachant que les fixations font varier la qualité de l'étanchéité du système et que les matériaux font varier les coefficients de désorbtions.

En vide primaire sont utilisées des matières organiques tels que le viton (en général de couleur verte) et le perbunan (en général de couleur noire). Attention les couleurs peuvent varier mais ce sont des couleurs assez standardisées.

Le viton est plus perméable à l'hélium.

Le perbunan a une durée de vie plus courte que le viton (craquèlement du joint dû aux ultraviolets).

En vide secondaire, ce sont les métaux qui sont favorisés (cuivre, indium).

De DN 10 (diamètre nominal) à DN 63 on parle de standard ISO-KF, au-dessus on parle de standard ISO-K.

Détecteur de fuite

Article principal : Détection de fuite.
  • à gaz traceur hélium
  • à gaz traceur dihydrogène
  • à gaz traceurs réfrigérants
Other Languages