Taylorisme

Le taylorisme – du nom de son inventeur, l'ingénieur américain Frederick Winslow Taylor (1856-1915) – désigne la forme d'organisation scientifique du travail (OST) définie par lui et ses disciples à partir des années 1880.

Dans un monde où la division du travail est déjà la norme, pour obtenir des conditions propres à fournir le rendement maximum dans le cadre d'une organisation, le taylorisme préconise :

  • une analyse détaillée et rigoureuse — d'où l'accent mis sur le qualificatif de « scientifique » — des modes et techniques de production (gestes, rythmes, cadences, etc.) ;
  • l'établissement de la « meilleure façon » (the one best way) de produire (définition, délimitation et séquençage des tâches) ;
  • la fixation de conditions de rémunération plus objectives et motivantes. Ce qui donne ce nom le taylorisme.

Taylor systématise sa méthode, qu'il expose dans un livre, intitulé The Principles of Scientific Management (1911)[1]. Cet ouvrage s'inscrit dans la première modernisation des années 1850.

Other Languages
العربية: إدارة علمية
català: Taylorisme
čeština: Taylorismus
dansk: Taylorisme
Deutsch: Taylorismus
Esperanto: Tajlorismo
español: Taylorismo
euskara: Taylorismo
suomi: Taylorismi
Bahasa Indonesia: Taylorisme
italiano: Taylorismo
Кыргызча: Тейлоризм
lietuvių: Teilorizmas
norsk nynorsk: Taylorisme
norsk: Taylorisme
occitan: Taylorisme
polski: Tayloryzm
português: Taylorismo
română: Taylorism
srpskohrvatski / српскохрватски: Tejlorizam
Simple English: Scientific management
slovenčina: Taylorizmus
slovenščina: Znanstveni menedžment
српски / srpski: Научни менаџмент
svenska: Taylorism
Türkçe: Taylorculuk
中文: 科学管理