Taxonomie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taxonomie (homonymie).
La classification classique du vivant classe les êtres vivants selon une hiérarchie de groupes de plus en plus vastes.

La taxonomie, ou taxinomie[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10], est une branche de la biologie, qui a pour objet de décrire les organismes vivants et de les regrouper en entités appelées taxons afin de les identifier puis les nommer et enfin les classer et de les reconnaitre via des clés de détermination dichotomiques. Elle complète la systématique qui est la science qui organise le classement des taxons et leurs relations. Parmi ces méthodes, les plus récentes incluent une nouvelle approche conceptuelle de la classification mais aussi des méthodes d'analyse d'éléments empiriques restés longtemps ignorés de la science avant l'arrivée, au cours de la seconde moitié du e siècle, des découvertes de la biologie moléculaire.

La taxinomie s'étend maintenant à d'autres sciences, entre autres les sciences humaines et sociales, les sciences de l'information ou l'informatique.

Étymologie et usage du mot

Sur les autres projets Wikimedia :

Le mot taxinomie provient du grec τάξις (taxis) « placement », « classement », « ordre » et de νομός (nomos) qui signifie « loi », « règle »). Le terme fut créé en 1813, sous la graphie de taxonomie, par le botaniste suisse Augustin Pyrame de Candolle (1778-1841) dans sa Théorie élémentaire de la botanique ou exposition des principes de la classification naturelle et de l'art de décrire et d'étudier les végétaux[11], pour désigner dans sa « théorie des classifications » à la fois la méthode et ce qu'il a qualifié de « bases de la botanique philosophique » (Mémoires et souvenirs, Livre III, § 11[12]). Dans la seconde édition publiée en 1819[13], il considérait la graphie du mot taxonomie incorrecte dans sa forme originale en mentionnant : « Il serait plus exact de dire Taxéonomie ; mais j'ai cru devoir admettre la suppression de l’e, pour rendre le mot plus court. »[14]

Le terme taxonomie est entériné en 1836 dans le Supplément au Dictionnaire de l'Académie française[15].

La graphie taxinomie était recommandée en 1864[16]. Émile Littré, dans son Dictionnaire de la langue française (version 1872-1877)[17] précisait que le mot taxinomie ou taxionomie pouvait aussi être utilisé, formé sur l'étymon grec taxis (l'ordre). Le Grand dictionnaire terminologique, au Québec, confirme que taxinomie est recommandé par plusieurs auteurs considérant « taxonomie » comme « un calque de l'anglais taxonomy », ce qui est pourtant historiquement faux. En effet, taxonomy n'apparait en anglais qu'en 1819 sous l'influence du français, soit six ans après qu'il a été inventé par De Candolle[18]. Des dictionnaires français continuent cependant à répandre cette erreur que la graphie taxonomie (De Candolle, 1813) correspondrait à l'anglais taxonomy[1]. Au contraire, la plupart des dictionnaires anglais affirment correctement que le mot taxonomy dérive du français[6], et, pour le TLFI, l'anglais taxonomy est apparu seulement en 1828 dans le dictionnaire américain Webster's[5].

Le terme de taxinomie ne dérive pas du mot taxon, ce dernier étant un concept apparu plus tardivement (mot créé par le botaniste Herman Johannes Lam en 1948[19]). Ainsi, la taxinomie n'est pas, étymologiquement, l'étude des taxons mais bien les lois sur l'ordre, donc les règles de la classification. Certains spécialistes font une différence dans l'usage, particulièrement en botanique, entre la taxinomie qui, formée sur l'étymon grec nómos (loi, règle), concerne les questions de classification, et la taxonomie qui, formée sur l'étymon grec ónoma (nom), se rapporte aux questions de nomenclature[20],[21]. D'autres savants font usage du terme taxionomie dans leur activité, particulièrement en zoologie, pour nommer les groupes d'êtres vivants[22],[23],[24],[25]. Cependant, le mot taxonomie est aussi et très souvent utilisé pour nommer la science de la description des taxons. Même les auteurs prônant l'usage du terme « taxinomie » ne parlent pas de « taxins » mais de taxons, à l'exception toutefois d'un spécialiste en entomologie invoquant la diffusion francophone des connaissances et déplorant l'influence de l'anglais[26]. Les autres langues utilisent des termes similaires à « taxonomie », pas « taxinomie » ; ainsi, on écrit Taxonomie en allemand, taxonomy en anglais, taxonomía en espagnol (castillan), taxonomia en portugais et en catalan, tassonomia en italien, таксономия (taksonomiya) en russe, etc.[27].

En 1957, en France, l'Académie des sciences adopte le nom de « Taxinomie » pour désigner la science de la classification[28].

Le terme est devenu d’usage courant au XXIe siècle, soit dans la graphie originale, taxonomie, même si celle-ci est étymologiquement contestée[29],[30],[31],[3],[32] voire considérée comme fautive[33], soit sous la graphie corrigée par Émile Littré, taxinomie avec un « i », même si celle-là est sciemment réfutée[34]. Le remplacement du « o » par un « i » est perçu par certains comme du purisme, qui lui préfèrent le terme « taxonomie », en faisant valoir un usage majoritaire, la cohérence et un « principe de priorité »[34],[35],[36].

Other Languages
aragonés: Taxonomía
asturianu: Taxonomía
català: Taxonomia
Esperanto: Taksonomio
español: Taxonomía
euskara: Taxonomia
suomi: Taksonomia
Bahasa Indonesia: Taksonomi (biologi)
日本語: 分類学
한국어: 분류학
Limburgs: Taxonomie
Ligure: Taxonomïa
lietuvių: Taksonomija
latviešu: Taksonomija
македонски: Таксономија
norsk nynorsk: Vitskapleg namn
polski: Taksonomia
português: Taxonomia
sicilianu: Tassinumìa
srpskohrvatski / српскохрватски: Taksonomija
српски / srpski: Таксономија
svenska: Taxonomi
Türkçe: Taksonomi
oʻzbekcha/ўзбекча: Taksonomiya